Avis sur un show

24 septembre 2011

Anna Calvi @ Espace Julien (Marseille)

Une jeune artiste qui a besoin de failles pour s'y accrocher et pleinement vibrer en concert

  • 2
  • 0
  • 0
  • 1
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 4.0 - 2 votes
Pas d'Evaluation des internautes
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement dans la salle.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Dire que j’ai passé un mauvais moment serait complètement faux ! Non, Anna Calvi a été la suite parfaite du dieu Oh! Tiger et quelque part tout avait un sens.

Anna est sublime. Sublime à photographier, quand on a un peu de lumière (pas gâté sur ce point).

Anna chante merveilleusement bien et joue tout aussi bien de la guitare.

En fait, Anna est parfaite.

Sauf que la perfection peut ennuyer et Anna a été borderline : on aurait aimé quelques fêlures ici et là pour que l’on partage sa souffrance, pour que l’on participe à la messe.

A aujourd’hui, je préfère Anna en Cd qu’en concert. A charge de revanche.

Etiqueté par Ysabel :

Un temps qui se fait un peu long pour attendre Anna Calvi, après la très belle première partie assurée par Oh! Tiger Mountain & Kid Francescoli. Le public s’impatiente. Il faut dire que la belle anglaise déchaine la chronique depuis quelques temps, alors j’attends avec impatience de découvrir enfin l’oiseau rare tant annoncé.

Et je dois avouer que le premier sentiment qui me vient à l’esprit lorsqu’elle arrive enfin sur scène est juste : Whaou !!

Elle est magnifique (il n’y a pas d’autres mots et je suis une simple représentante de la gente féminine … Je vous laisse donc imaginer ce peuvent en penser ces Messieurs !) et elle joue à fond la carte du contraste, en tout. Un look de diva (un tantinet vamp mais avec une classe folle) : pantalon à pinces noir, chemiser vaporeux aussi rouge que ses lèvres, talon aiguilles noirs et ses cheveux blonds pris dans un chignon parfait, à la Grace Kelly. Mais le tout contre balancé par la présence d’une énorme guitare électrique et surtout d’une voix assez étonnante, plutôt grave, mais jouant avec les trémolos et d’une nuance vraiment peu banale. Que ce soit la musique ou le chant, tout n’est que jeu subtil de douceur et de puissance. Une belle maitrise de ces paradoxes dans une incontestable harmonie.

Et pourtant, tout cet étalage de talent (je ne le conteste en rien) et cette débauche de perfection ma laissée sur ma faim. Je m’attendais à être bouleversée … Mais non. je me suis retrouvée face à une image de papier glacée qui ne m’a pas plus touchée que cela. J’ai retrouvée un sentiment qui m’avais déjà prise lors du concert de Fredrika Stahl : une artiste trop lisse pour moi et qui ne me parle pas, bien que je n’ai absolument rien à redire sur la qualité et la technicité dont elle fait preuve.

Parce que franchement, sa musique est vraiment très très bien faite. Avec toujours cette base de gros son envoyé par la guitare et la batterie, mais enrichi en permanence par un fourmillement de petites touches subtiles, apportées par les percus. Et en l’occurrence, ça foisonne vraiment d’idées : piano à vent, xylophone, minuscules cymbales … Et une musicienne qui ne se pose pas une seule minute et qui m’a perso beaucoup plus épatée que la belle Anna.

Alors même si elle est effectivement étonnante à la guitare (je dois reconnaitre que certains de ses solos sont franchement d’un autre monde), que sa musique nous fait faire un joli tour d’horizon, nous faisant passer d’un rock des familles aux sons lourds à une romantique chanson d’amour … J’ai vraiment eu du mal à entrer dans ce set. Sans compter que le côté : on fout tout cela dans la pénombre et on rajoute 10kg de fumée par dessus. On est plus dans l’intimiste, mais carrément dans un hammam (parce qu’en plus, il faisait une de ces chaleurs …)

Bref, bilan plutôt mitigé de cette seconde partie de soirée. Peut-être trop de battage médiatique et autre, trop d’attente de ma part … Mais finalement, c’est Oh! Tiger Mountain et son «on a vu de la lumière, alors on est entrés» qui m’a le plus touchée ce soir.

Composition

  1. Rider to the Sea
  2. No More Words
  3. Blackout
  4. I’ll be your Man
  5. First We Kiss
  6. Surrender
  7. Morning Light
  8. Suzanne and I
  9. Moulinette
  10. Desire
  11. Love Won’t be Leaving
  12. 1er Rappel : Wolf Like Me
  13. Jezebel
  14. The Devil ?

Date Limite de Consommation

  • Ce concert s’inscrit dans la tournée « Anna Calvi » qui se termine le 13 Décembre à New York
  • Album défendu : Anna Calvi

Site de Production

Site Officiel : http://annacalvi.com/

Ingrédients

  • Anna Calvi : Chant, Guitare

Appellations d'Origine Contrôlée

  • par

    01 mars 2016

    Photo du concert

    Stephan Eicher @ Silo (Marseille)

    Assister à un concert de Stephan Eicher, c'est aller à la rencontre d'un troubadour et d'un grand sensible. Ce soir, seul et entouré par ses automates, le poète est encore plus mis en avant. Le ...

  • par

    13 mars 2015

    Photo du concert

    Laetitia Sheriff @ La Gare (Maubec)

    Outre une voix magistrale et profonde, qui me fait rapidement penser à celle  de Johanna de Jesus is my Girlfriend, Laetitia Sheriff a fait le bon choix du power trio sans chichi. Tout les éléments son

  • par

    15 décembre 2015

    Photo du concert

    Raphaël @ Pasino (Aix-en-Provence)

    Raphaël m'avait agréablement surpris lors de son concert de 2011. J'étais alors parti avec un à priori sur sa qualité artistique et il l'avait balayé dès le premier titre, en me montrant une palette créative, ...

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.

  • VA:F [1.9.22_1171]
    0
    0
    image gravatar rajoute :

    j'aime beaucoup la troisième, les autres j'accroche un peu moins (lumière moins bonne ou compo avec éléments au premier plan qui perturbent la lecture cf 1 et 2)