concerts en boîte

01 septembre 2018

Old Factory @ Plage de la Romaniquette (Istres)

Mouvement perpétuel ...

Evaluation de la Soirée

4.3 sur 6 - 2 votes

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Troisième groupe de la soirée ! On devrait commencer à sentir la fatigue, avec cet entame d’une troisième heure de Rock. Mais pas du tout et bien au contraire même ! On préfère plutôt rester sur la belle dynamique initiée par Blind Cinema, avec l’arrivée du non moins bon Old Factory.

Leur entrée en scène est fracassante, avec ces demi masques « Fantôme de l’Opéra » proof. C’est carrément captivant, surprenant et ma foi assez fort. Mon second choc visuel est pour la présence de Flore derrière ses fûts : c’est un instrument peu utilisé par la gente féminine et c’est bien dommage. On ne peut donc que féliciter Flore d’avoir fait ce choix, surtout qu’elle dépasse largement une bonne tripoté de tatoué chevelu torse nu 😉

Le choc visuel passé et les masques posés, les oreilles se penchent sur le très bon Rock Funk français chanté par un Allan survolté, à la Mathias Malzieu de Dionysos. La comparaison peut même se faire jusqu’à l’atmosphère baroque des titres, dans laquelle les deux groupes boxent dans la même catégorie les mots et la poésie. FFF n’est pas non plus très loin, surtout sur des titres comme Chaos Control ou Ramassez Nous.

Il y a rapidement un maximum de public autour de la scène et c’est tout à fait logique, quand on sait que tout le monde est là pour danser et profiter du bel échange d’énergie. Avec les plus jeunes qui tortillent du popotin aux rythmes fou du Live, tandis que les plus vieux comment un gentils pogos.

Décidément, La Veille Usine fabrique de sacrés bons produits !

Etiqueté par Ysabel :

Pour le troisième groupe de la soirée, Old Factory, nous avons droit à une entrée en en matière joliment scénarisée, puisqu’ils apparaissent tous les cinq masqués. Enfin demi masqués devrais-je plutôt dire … effet curiosité garanti et donc très bonne idée pour attirer l’attention de nos spectateurs de La Guinguette Sonore.

Ils attaquent avec Chaos Control. Leur spécialité ? Le Rock à texte. Et même un texte qui joue avec les mots, toujours hyper travaillé. J’aime bien ça moi et, n’en déplaise à mon cher photographe : j’adore le Rock en français 😉 ! Le leur n’étant d’ailleurs pas sans me rappeler celui de Feu! Chatterton … En tous cas, on peut dire que leur musique est des plus efficace, à la vue du grand nombre de spectateurs qui sont déjà en train de danser sur le sable de la plage de La Romaniquette.

Projetons nous dans un lieu oublié, dirigé par une usine … on se met alors tout doucement dans l’ambiance automatique : « Préparons nous à devenir des robots mesdames messieurs ! » Mais attention ! Un robot qui ondule un rythme d’un Rock suggestif et un peu lascif. Sans oublier cet espèce de mouvement perpétuel évoqué dans le son et qui nous entraine avec lui. Avec la musique. Un envoutant Mouvement, en quelque sorte.

Du sentiment général, on s’éclate, sans l’ombre d’un doute. Alors oublions le vent. Et pendant que nous parlons météo avec insouciance, quelqu’un se prépare… Un masque. Un personnage. Un marchand qui brise les barrières, avec un objet mystérieux : un Fragment. Z’avez pas tout compris ? Moi non plus comme ça, mais ce qui est certain, c’est que tout se tient. Il faut écouter la chanson et pis c’est tout 😉 Se laisser emporter quand le chant et la musique se font légèrement arabisants. Avec un petit clin d’œil personnel quand il me semble entendre des accords qui me font penser au Toi Mon Toi d’Elli Medeiros.

Mais ils sont interrompus par un petit problème de guitare rebelle. Pourtant, il est gentil le guitariste. Le plus gentil du groupe même il parait et qui règle rapidement le souci. Parce qu’il nous faut nous concentrer sur la suite de l’histoire. Le Fragment est parti et chacun doit reprendre sa place sur la chaîne de production, en mode Automatique. Et surtout un mode des plus Funky musicalement, qui termine de décider les derniers hésitants à entrer dans la danse avec les autres.

Voici à présent le moment de passer aux choses vraiment sérieuses : Les Femmes ! Dignement représentées ce soir par Madame M, qui arrive accompagnée par quelques notes de basse. A la fois Funky et mystérieuse notre Madame M. Avec, en plus, un sacré solo de guitare pour la saluer.

« Quand vous avez trop bu, il ne reste plus qu’à vous ramasser. C’est ce que font les gens du quartier une fois par semaine ». Histoire un peu décousue, mais histoire quand même. Et je dois avouer que, perso, ils m’embarquent carrément dans leur univers fantasque. J’aime bien leur côté déjanté. Et je suis totalement sous le charme de leur musique, de leurs textes, de leur énergie, comme quand Allan par jouer de la batterie à quatre baguettes avec Flore (petite déclaration d’amour personnelle au passage : je vous kiffe vous les filles qui jouez de la batterie. Avec spéciale dédicace à Eva de Memento Mori).

Dernier morceau. « Si on penche l’oreille, on entend un petit bruit au fond … » Un feu qui se déclare dans le quartier. Plus personne, sauf une musique et une lueur de brasier. Tout le monde y est réuni pour fêter la mort de Willy (personnage récurant également évoqué dans leur morceau Dr Willy), qui s’est électrocuté en voulant toucher les étoiles. Alors il faut laisser raisonner le cri pour Willy qui s’est perdu dans la nuit … Tous ensemble nous allons le crier sous les étoiles, pour ne faire qu’une voix et terminer à l’unisson cette drôle d’histoire que nous a offert Old Factory. Un groupe sans aucun doute à part, dans un monde du Rock souvent formaté à l’identique.

Composition

  1. Chaos Control
  2. Mouvement
  3. Fragment
  4. Automatique
  5. Madame M
  6. Ramassez Nous
  7. Dans La Nuit

Date Limite de Consommation

  • Album Défendu : La vieille usine

Site de Production

Page Facebook : https://www.facebook.com/oldfactorymarseille/

Ingrédients

  • Allan Besset : Chant
  • Lucas Bouiller : Guitare
  • Alcan Gusseaume : Guitare
  • Camille Guérin : Basse 
  • Flore Lapeyre : Batterie

Remerciements

  • Sebastien @ La Guinguette

Appellations d'Origine Contrôlée

Un de nos Instagrams de la Soirée

concertsenboite

Old Factory

#LaGuiguetteSonore avec #OldFactory 🎼🎶 ... #ConcertsEnBoite #LePointu #PubDeLeurope #IstresMaVille #CestLeWeekEnd #LaVieEstBelle

  • 17 avril 2015

    Photo du concert

    Radio Elvis @ La Mesón (Marseille)

    Tout le monde sait que le Rock français n'est pas trop ma tasse de thé. Mais comme, parmi les exceptions, on compte Frédéric Nevchehirlian, l'instigateur de ce Festival Gravitation, je suis malgré tout confiant qu

  • 28 juin 2018

    Photo du concert

    Roméo Elvis @ Arènes (Nîmes)

    Concerts en Boîte à un concert de Rap ?!? C'est assez atypique. Mais Oreslan, pour moi, c'est autre chose que du Rap. C'est plutôt de la poésie. C'est un peu un mélange de Miossec, en ...

  • 28 juin 2018

    Photo du concert

    Orelsan @ Arènes (Nîmes)

    Je vais être franc : quoi qu'heureux de venir à ce concert d'Orelsan, je suis plutôt un néophyte de sa musique. Je l'ai déjà dit, mais je le répète : l'univers du Rap n'est pas ...

Partages

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Vous avez aimé ce concert/cette tournée :