Avis sur un show

13 mars 2015

Laetitia Sheriff @ La Gare (Maubec)

I Shoot The Sheriff...

  • 3
  • 1
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 3.5 - 2 votes
Pas d'Evaluation des internautes
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Les conditions étaient libres… Jusqu’au moment où Laetitia a demandé à ne plus voir de téléphone, ni d’appareil photos. C’était à la fin du second morceau ! Dommage pour la chronique : le premier titre étant quasi dans le noir, les prises n’ont été faites que pendant un morceau, moment où j’était plutôt dans les portraits, faute de place pour cadrer large.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Outre une voix magistrale et profonde, qui me fait rapidement penser à celle  de Johanna de Jesus is my Girlfriend, Laetitia Sheriff a fait le bon choix du power trio sans chichi. Tout les éléments sont là pour un Rock pur et dur où l’énergie prédomine. Et, de vous à moi, un jeune groupe de Rock sans une tonne de claviers, c’est sympa et pas si courant 😉 Quand en plus c’est la demoiselle qui s’occupe de la basse, c’est toute ma jeunesse qui ressurgit, quand Kim Deal me faisait fantasmer avec les Pixies !  Y’a d’ailleurs des choses en commun entre Kim et Laetitia, et même entre leur groupe respectif !

Le concert de ce soir me confirmera tout l’intérêt qu’il faut porter à cette musique qui vous prend aux tripes. Le groupe est incroyablement charismatique, même si je trouve Laetitia trop sous la lumière par rapport à ses deux acolytes. Mais rien de grave je vous rassure, et ça fait un super jeu de lumières sur scène.

Malgré la pénombre, Nicolas Courret vaut le détour : dans le genre brutasse de la batterie, il vous en envoie plein les oreilles ! Thomas Poli est quant à lui plus discret dans sa zone, comme presque caché. Mais sa guitare parle sacrément bien pour lui !

L’heure étant hélas trop avancée, nous ne pourrons pas rester tout le concert ! Ce ne sera probablement que partie remise, en espérant avoir plus de temps pour immortaliser le Show … Si la belle me le permet cette seconde fois !

Etiqueté par Ysabel :

Pour Laetitia Sheriff, la première sensation qui me vient est celle de m’en prendre instrumentalement plein la tête. Puis, c’est paradoxalement la douceur qui arrive, avec sa voix à la Blondie et sa robe rouge qui pète … Il y a bien les musiciens autour, mais on ne voit qu’elle dans la lumière. Les autres étant, et restant même tout du long, dans le noir.

La musique est dissonante. La voix assonante. Un vrai Rock de fille à l’anglaise pour moi. Ceci étant, tout de même un drôle de Rock. Très personnel, très musical, ce qu’il faut de rebelle et en même temps très haché. Mais surtout, il y a énormément de théâtralisation. Sans doute un peu trop à mon goût. On a même droit au petit laïus sur les photos : Ne me prenez pas moi. Prenez plutôt ces beaux visages dans le public … Certes ce ne doit pas être rigolo de voir 5 ou 10 écrans de smart-phones ou d’appareils photos juste sous son nez, mais bon, c’est un concert et c’est un peu le jeu de se montrer il me semble. Surtout lorsqu’on se met autant en scène et que l’on est ainsi la seule qu’on voit dans la lumière. Et puis, sincèrement, le visage des gens dans le public, perso, désolée mais je m’en fout. Je suis là pour voir une artiste et pas des spectateurs. Mais disons. Et d’ailleurs, à ce sujet, il est par contre bien dommage de ne pas voir un peu plus les autres musiciens. Parce que, même dans la pénombre, le guitariste à sa droite est vraiment incroyable… Mais justement dans la pénombre ! Et pour le batteur : idem.

Quand ce même guitariste passe au clavier, un univers encore plus prenant s’installe. Et pourtant, tout me semble lointain. Comme si je n’arrivais pas à répondre à leur invitation. Je suis alors gagnée, petit à petit, par cette sensation de ne pas être emmenée où que ce soit par eux. On va dire du Rock trop intello pour moi peut-être. Pas assez simple et physique. Trop de paraitre et pas assez de vécu. En tous cas, malgré mes efforts, je reste la simple une spectatrice en retrait de ces lâchés de voix et de cette musique, qui pourrait si facilement m’être hypnotique. Peut-être la fatigue (le concert a commencer hyper hyper tard, du démarrage de la première au long changement de scène). Peut-être aussi cette manière d’introduire avec langueur certains morceaux avec tes trucs plutôt perso et pourtant pas forcément réellement partagés … Mais je ne vais jamais réussir à entrer dans son univers. Je ne sais pas. Je suis assez perplexe sur ce que je n’ai pas réussi à capter dans ce concert. Il me faudra peut-être une autre occasion de l’entendre, pour avoir une autre écoute et un autre avis. Avec un vrai partage de sa part (et sans doute de la mienne).

Composition

  1. Where Is My I.D.
  2. Oposite
  3. Solidary Play
  4. Aquarius
  5. Fellow
  6. To Be Strong
  7. Urbanism – After Goya
  8. The Living Dead
  9. Hullabaloo
  10. Wash
  11. The Evil Eye
  12. Roses
  13. Far & Wide

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Pandemonium, Solace and Stars

Site de Production

Site officiel : http://www.laetitia-sheriff.com

Ingrédients

  • Laetitia Sheriff : Chant & Guitare
  • Thomas Poli : Guitare & Clavier
  • Nicolas Courret : Batterie

Remerciements

  • Sophie @ La Gare

Appellations d'Origine Contrôlée

  • par

    29 novembre 2013

    Photo du concert

    Marygold @ Magic Mirror (Istres)

    Toujours pas de bière gratos ! (c'était déjà l'unique critique du concert précédent de Marygold) Mais à part ça, la magie opère de plus en plus avec ces 4 desesperatos de la bonne zic ! Etiqueté ...

  • par

    20 septembre 2014

    Photo du concert

    Memento Mori @ Hook (Istres)

    Aucune surprise dès les premières notes : Memento Mori est bien là ce soir pour nous montrer toute l'ampleur de son talent ! Ça envoie le pâtée à grand coup de batterie, de basse et de ...

  • par

    08 mars 2014

    Photo du concert

    Flangers @ L'Usine (Istres)

    Du bon Rock qui fait du bien aux oreilles ! Je n'y peux rien, mais j'adore les femmes guitaristes/chanteuses et quand en plus Flavie prend la basse, alors là je suis au bord de l'extase. ...

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.