Avis sur un show

13 mars 2015

Oh! Tiger Mountain @ La Gare (Maubec)

Our New Religion !

  • 12
  • 2
  • 1
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Conditions de mise en boîte

Librement.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Ce soir, c’est notre neuvième concert du Tigre ! Autant dire que nous sommes préparés à la claque musicale que nous allons nous prendre. Oui, nous connaissons les déhanchés de notre Elvis marseillais ! Oui, nous connaissons sa voix envoûtante et envoûtée ! Oui, nous connaissons son jeu de guitare hypnotique et oui, nous connaissons Pedro, son binôme si calme face au tigre et pourtant si efface.

Malgré tout, le concert commence par une énorme surprise ! Oui, notre fauve est rasé. Lui qui était toujours caché derrière une barbe, il nous montre ce soir une peau de bébé :). Et ma foi, ça lui va bien.

L’autre surprise de la soirée sera dans les yeux du public, plutôt là pour Laetitia Sheriff. Et oui, ça bouge sur scène, ça envoie des riffs rock par surprises sans prévenir et le rythme est bouillant, limite sexuel.

Dans les années 60, on aurait aurcensuré ce show. En 2015, on se réjouit de pouvoir vivre de tel moment et on espère en plus que ce n’est pas finit !

Etiqueté par Ysabel :

Ce soir, Oh! Bonheur, nous retrouvons notre Oh! Tiger … Sans la barbe (ça faisait longtemps 😉 ), mais toujours accompagné de son acolyte Pedro Lopez (qui lui arbore de magnifiques rouflaquettes). Et dès son arrivée, il nous fait signe d’avancer pour nous rapprocher de la scène. Nous nous exécutons sans nous faire prier. La communion n’en sera que plus intense.

Premier morceau. Pedro, fidèle au poste, prend place derrière son clavier posé sur la peau de tigre, la casquette Mao vissée sur la tête. Et Mathieu, qui commence déjà à jouer avec les boucles de sa voix, vient se planter en bord de scène, à la manière d’un automate, avec cette voix envoûtante à souhait et sa crinière de fou qui s’agite.

Pedro attrape alors sa basse et je suis gagnée par le même sentiment que celui que j’ai eu au Théâtre des Argonautes : leur musique devient de plus en plus Rock et de moins en moins Folk au fil de leurs Lives. Et elle envoie même du petit bois quand ils attaquent New Religion. Ça y’est. Oh! Ti est en orbite à présent … La musique l’habite totalement. Le possède même. On ne voit plus son visage que par intermittence, au gré de sa chevelure bouclée en perpétuel mouvement. Coup de pied jeté façon kick et petit tête à tête devant le clavier de son compagnon de jeu. Guitare définitivement tonitruante. Ils sont déjà dans un autre monde tous les deux.

Mais une petite pincée de Blues lui va aussi tellement bien à notre Mathieu. Même si le sien se teinte toujours de ce qu’il faut de Rock. Il lance une voix à tomber pour terminer He’s Not Alone Anymore … « Un peu d’amour, un peu de guerre, Pedro s’il te plait ». Intro d’une voix off façon film hollywoodien, Pedro accompagnant au piano à vent la complainte du Soldier à la voix presque « reggaesante » par moment … Le tout sur une inimitable musique faite de Rock et d’un Electro machine très marqué, plus un soupçon de douceur tout droit venu du Folk … Du bonheur en barre. Et c’est en plus le moment que choisi notre Tigre pour venir chanter au milieu du public, comme il aime tant à le faire.

Bon, tout se passe plutôt bien. Pourtant il trouve qu’on ne crie pas assez fort et cela le gène pour trouver la note juste ! Alors petits claquements de mains et arpèges de guitare. Petit coups de Drums (qui manquent juste un peu de confettis à mon goût … N’est-ce pas Kid Francescoli 😉 !) … Il n’en fallait pas plus pour réveiller la salle et faire rugir la bête, qui se met carrément à hurler. Tout le monde est au taquet. Suspendu au moindre de ses gestes. Et il s’en amuse. Faisant référence au fait qu’il n’est que la première partie et qu’il peut faire tout ce qu’il veut, vu qu’on ne l’attend de toute façon pas … Je ne dirais pas ça Mathieu ! En tous cas, ce n’est pas mon cas et la suite va même me le confirmer (mais ça, c’est une autre histoire).

A nouveau au milieu de La Gare, il vient chalouper tout contre nous avec sa guitare, la passant même autour du cou d’une fille et tournant tout autour d’elle en frappant dans ses mains. Il est incroyable, comme toujours. A la fois dans sa bulle et tellement en osmose avec nous. Puis il reprend sa place pour 1995 : « Chanson sur l’année de naissance de Pedro ! » Ben il en a bien de la chance !! Mais surtout, mille fois hélas, il annonce la fin de ce Set, qu’il veut marquer en nous offrant cette balade prenante et envoutante … Magnifique (Oh oui, comme je l’aime celle-ci). Alors c’est bel et bien fini ? Oui. Non ? Et bien non, grâce à Angelo au son, qui annonce 15 minutes de rab … Soit 15 minutes de bonheur en plus ! On repart donc de plus belle dans un Rock déjanté, au solo de guitare du feu de dieu. OT : je t’aime ! (En tout bien, tout honneur bien sûr). Il est complètement déchainé et incroyablement impressionnant ainsi à contre jour, dans les strombi. Le fauve est totalement lâché, pour notre plus grand plaisir, réussissant pourtant à mettre fin à la tempête dans la douceur la plus complète. Juste avant la dernière. « Une chanson qui parle de drogue et d’internet… » Il est resté seul et parait définitivement ailleurs. C’est juste très beau. Et il va nous embarquer une dernière fois dans son monde. Rien qu’avec lui. S’éloignant même du micro pour nous offrir une voix encore plus fabuleuse … Une digne fin d’un très grand Tigre.

Composition

  1. The Start Of Whatever
  2. New Religion
  3. Lovvers
  4. He’s Not Alone Anymore
  5. Soldier/Not A Soldier
  6. There Is A Way
  7. 1995
  8. Marseille
  9. Or The Drugs

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : The Start Of Whatever

Site de Production

Site officiel : http://ohtigermountain.bandcamp.com

Ingrédients

  • Mathieu Poulain : Chant & Guitare
  • Pedro Lopez : Guitare & Machines

Remerciements

  • Sophie @ La Gare

La zone des lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.