Avis sur un show

16 novembre 2016

Paper Boat Sailors @ Paloma (Nîmes)

Un Cargo de Nuit en papier ...

  • 83
  • 1
  • 1
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 4.3 - 2 votes
Pas d'Evaluation des internautes
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement dans la salle.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Une soirée au club du Paloma… C’est toujours l’assurance d’une bien belle soirée ! Comme celle passée avec Les Frères Jacquard, qui longtemps restera dans nos mémoires ! Et nous n’en attendons pas moins de ce rendez-vous avec Lewis Del Mar, dont l’ascension semble mondiale : aujourd’hui au Club, mais probablement demain aux Arènes de Nîmes… En tout cas, on ne demande pas mieux.

Mais assez parler de la tête d’affiche et intéressons nous au quatuor féminin assurant la première partie. Car, sans une once de machisme, quand on a sur scène plus de 2 filles, ça sent généralement bon la gentille niaiserie parfumée au Girl Power. Alors que, de mon point de vue, l’absence d’homme sur scène n’est pas un argument marketing et n’est donc pas un point à mettre en avant : la musique avant tout ! Nach l’a par exemple parfaitement compris, Izia peut-être déjà un peu moins.

Et Paper Boat Sailors semble être parfaitement de mon point de vue car, ce soir, bien face à son public et alignées au plus proche de la scène, ce sont quatre artistes qui se sont réunies pour nous peindre, le temps de 5 titres, leur univers musical et personnel. Mené par Constance aux pieds bien arrimés à la scène et au chant rauque, le groupe nous laisse librement tanguer au cœur de douces vagues musicales, capables de rendre heureux un menhir.

Je suis également comme hypnotisé par le jeu d’Aurélie, qui est plus que possédée et qui sait partager son plaisir de jouer avec ses instruments à cordes. Je ne saurai l’expliquer, mais je ressens en elle la même énergie et le même côté animal que chez Robin Finck, le guitariste exceptionnel de NIN (bon ok, elle est quand même moins timbrée que l’américain, c’est là la grande limite de ma comparaison !).

Quant à Kim, elle sera l’expression de la fragilité du quatuor. Sa voix douce est probablement celle qui me touche directement à l’âme. Quoi que j’hésite, car le chant de Nathalie est lui aussi loin d’être désagréable et au pouvoir d’envoûtement tout aussi évident !

Chacune change d’instruments à chaque titres : nos 4 sirènes faisant ainsi vraiment tout ce qu’il faut pour nous déboussoler et nous faire perdre nos repères. Cap vers l’inconnu… mais comment résister ?! Tant leur musique est une belle mélodie aux paroles pénétrantes.

Le voyage sera aussi agréable que trop court ! Vivement la prochaine croisière, toujours en première classe !

Etiqueté par Ysabel :

C’est sur un fond sonore de flots et de vagues que Paloma accueille le quatuor 100% Girl Power de Paper Board Sailors, qui joue cependant à fond la carte de l’androgynie. Et nous découvrons donc sur scène, en tous cas pour commencer, parce que nous allons avoir droit à un joli jeu de chaises musicales tout au long de leur Set : une guitariste, deux chanteuses et une percussionniste au cajón. Mais surtout, et c’est ce qui touche immédiatement au premier morceau, un très beau jeu mélodique à quatre voix, qui se trouvent être toutes à la fois en harmonie et très différentes. Se découvrant une à une à chaque fois qu’elles se séparent, ou qu’elles se prennent à contre pied, sur un premier morceau au titre bien choisi de Welcome On Board, puisque nous avons clairement embarqué pour une croisière décontractée de Folk à la cool et tout sourire en plus 🙂

Elles enchaînent ensuite avec une seconde chanson, évoquant la façon de partir quand on est un peu seul (pas gaie) … Mais accompagnée au ukulélé, instrument fait pour que les chansons tristes passent mieux, nous explique Constance. Je ne sais pas si cela est avéré, mais ce qui est certain c’est que, perso, je prends vraiment goût à ce sympathique Folk marin ! Tout particulièrement à la bien jolie voix, ce qu’il faut groove, de la demoiselle Nanou. Qui nous amène tout en douceur au thème suivant. Celui du  labyrinthe existant entre les personnes compliquées. The Maze et son besoin de prendre de la hauteur « On the top of the tree ! » Une chanson moins aquatique certes, mais toute aussi mélodique que les précédentes.

Puis vient une autre, cette fois écrite par Kim. Juste une guitare et quatre voix pour commencer. Simple, poétique et efficace. Mais surtout un chant des plus aériens de la dite Kim. Rejointe petit à petit par un drum qui monte avec ferveur, pour faire éclater chant, violoncelle et guitare. Un morceau extrêmement prenant, voire même poignant. Je suis fan.

Voilà pourtant la fin de leur court Set (seulement cinq morceaux). Mais nous sommes tout de même sauvés d’une séparation trop rapide par Pupu, soudainement prise d’une (je cite) « Rapellotite aigüe », qui va nécessiter notre participation en plus ! Nous allons donc les accompagner pour le dernier voyage de Ulysse On Paper … « Une histoire qui attrape les amoureux, mais pas les solitaires » … Une introduction qui se termine par un humoristique : « Bref ! Tais-toi Constance » 😉 Une jolie chanson, avec juste un peu trop de jeu de voix de gorge pour moi. Dommage. Plus de sobriété serait tout aussi joli à mon avis. Alors que là, le résultat me fait un peu trop penser à la complainte d’un marin d’eau douce attendant de larguer les amarres dans une taverne du port (ce qui l’amène même par moment à la limite de la justesse). Par contre, le tout est oublié et fort bien rattrapé par une fin toute en douceur, sur un bruissement de vagues que j’adore !

Composition

  1. Welcome On Board
  2. Way To Go
  3. The Maze
  4. Fall Down
  5. Ulysse On Paper

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Loners at Sea

Site de Production

Ingrédients

  • Aurélie Pujol aka Pupu : Chant, Guitare, Violoncelle & Harmonica
  • Kim Nguyen aka Kimo : Chant, Guitare & Cajón
  • Nathalie aka Nanou : Chant, Vibraphone & Toy-Piano
  • Constance Raphoz : Chant, Guitare & Ukulélé

Remerciements

  • Céline @ Paloma

Détails du show

Style musical : • Folk

Instruments : • CajònChanteuseGuitareHarmonicaUkuléléVibraphoneVioloncelle

Nationalité des musiciens : 

  • par

    14 janvier 2015

    Photo du concert

    Le Skeleton Band @ Paloma (Nîmes)

    Arrivé un peu à la bourre dans les crashs barrières, je dois me plonger à froid dans le jus. Et si les quatre ou cinq premières minutes, consacrées à me concentrer sur mes appareils, ne me ...

  • par

    22 mars 2013

    Photo du concert

    Olivia Ruiz @ L'Usine (Istres)

    Olivia, c'est mon artiste coup de coeur ! Il est donc interdit de la critiquer !! Mais j'ai le droit d'avoir un avis et le voici. Concert beaucoup plus sombre que le précédent pour la ...

  • par

    03 février 2012

    Photo du concert

    Miossec @ Espace Julien (Marseille)

    Putain de Concert ! Sincèrement ce Miossec est hors catégorie ! C'est un homme scotchant et hyper attachant, et ce sentiment fut pour moi encore renforcé par sa ressemblance avec dieu Trent Reznor, tant physiquement ...

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.