Avis sur un show

03 octobre 2015

The Husbands @ Cargo de Nuit (Arles)

Les femmes et les enfants après !

  • 12
  • 1
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 5.0 - 2 votes
Pas d'Evaluation des internautes
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement dans la salle.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

C’est ma seconde rencontre avec le groupe, après leur bon mais court concert au Théatre Silvain. Et, à vrai dire, j’attends beaucoup de cette soirée. J’attends de vraiment découvrir le trio dans ce lieu si emblématique et si beau ! Car oui, quoi de mieux que cet intime Cargo de Nuit pour permettre à des musiciens de pleinement s’exprimer, sans trop de contraintes, sauf celle de faire plaisir à son public.

Mais j’avoue avoir une déception et un pincement au cœur en entrant dans la salle : elle est cruellement vide ! Alors qu’ils avaient fait carton plein à domicile, au coeur de Marseille, arlésiens et nîmois ne semblent pas s’être déplacé en masse ce soir. Bon, au moment du concert, je vais tout de même nuancer ma première impression : la salle est finalement assez pleine, même si la mezzanine est fermée. Un peu dommage. Parce que le spectacle à venir est plein de promesses, aussi bien pour les yeux que pour les oreilles. Sans parler du buzz qui se met gentiment en place autour d’eux … À croire qu’ici personne n’écoute la radio ou ne regarde la télé !

Mais ne boudons pas notre plaisir et tant pis pour les absents. Ils auront assez de temps pour se rendre compte qu’ils ont eu bien tort.

Dès l’entrée sur scène, l’électricité statique monte d’un cran et tous nos poils se hérissent. C’est qu’ils savent assurer le show les trois bougres, et chacun à sa manière :

  • Mathieu Poulain, aka Oh! Tiger Mountain, est le crooner et le fauve de la troupe : tel un félin, il occupe toute la scène et rugit de plaisir en chantant.
  • Simon Henner, aka 30% de NASSER, est comme l’eau qui dort (ou mon chat!) D’apparence calme, il est capable d’excès de folie, comme si pendant de courts instants sa musique le possède et joue de lui comme d’un pantin.
  • Mathieu Hocine, aka Kid Francescoli, est la force tranquille du groupe. D’une zenitude sans faille, il en devient hypnotisant. On se demande même comment il n’est pas gagné par la folie de ses deux compères.

Ce concert est donc bien la confirmation que j’attendais et je sors avec la certitude d’avoir vu un sacré bon groupe, à qui l’on ne peut souhaiter qu’un futur des plus clément. Ils ont, à mon avis, toutes les cartes en mains.

Etiqueté par Ysabel :

La première partie de Husbands est assurée par un DJ Set ce soir au Cargo de Nuit, ce qui nous laisse le temps de nous installer musicalement dans la salle… Mais tout juste, puisque c’est assez rapidement que notre trio débarque et démarre cash. Simon est seul au départ, dans son élégant costume (avec chemise blanche et cravate, s’il vous plait !). Puis c’est Kid qui entre en piste, suivi de près par Oh! Tiger. Voilà donc nos trois beaux ténébreux sur scène, dans des lumières diffuses et beaucoup de fumée. On les devine à peine. Par contre, pas besoin de plus les voir pour reconnaitre immédiatement le timbre des deux derniers protagonistes qui entament la première mélodie. S’en suit une très belle harmonie chantée à trois voix. Chacune reconnaissable à sa couleur à la fois différente et complémentaire des autres. Avec en plus un OT qui commence déjà à se déhancher langoureusement.

Ils sont vraiment très beaux, très smarts (même si le Tigre fait péter la cravate dès le second morceau 😉 !). Et il est clair que tout cela commence plus que bien. Mon talon frappe le sol. Des filles tout devant commencent à danser sur place, au son de leurs chants qui se font angéliques et au rythme de la chevelure de OT qui s’agite gaiement … Décollage immédiat. Et moi qui reviens tout juste de Londres : et bien je ne suis pas du tout dépaysée ! Je n’ai qu’à me laisser porter. Plus de veste pour le premier Mathieu. Un public aux anges … On est pas bien là ?!?

Simon passe à la guitare. OT, micro en main, en devant de scène. Avec sa belle voix Folk qui se lâche dans toute sa splendeur. Mais contre-balancée par la guitare aux accents des îles de son acolyte. Un doux mélange des plus savoureux et subtils, pour un Everyday qui l’est tout autant. Kid aux commandes des percussions : ça balance et ça nous fait balancer. C’est doux et vif à la fois. Harmonieux et rythmé … J’adore. Une de ces musiques qui donne la patate autant à ceux qui l’écoutent qu’à ceux qui la font 🙂

Clavier Old School et Pop pétillante. Lâchage complet de Mathieu, qui joue à l’équilibriste en bord de scène, avant de nous exécuter une danse lascive digne d’un chippendale … On a droit à la totale. Tout le Cargo est lui aussi parti à la poursuite des boucles Electro envoyées conjointement par Simon et Kid (d’ailleurs pas en reste pour ce qui est de la bougeotte !). Ça se met à sautiller de partout. C’est définitivement une ambiance du feu de dieu qui règne ce soir.

Kid passe au chant, de sa voix chaude et douce. Rejoint par Mathieu et son timbre si particulier … A une, deux ou trois voix : c’est toujours aussi séduisant et emballant. Et quand on les connait dans leurs carrières parallèles, on ressent leurs trois univers qui se superposent et leurs inspirations qui se mêlent à la perfection. En fait, ils réinventent le Boys Band, mais au sens noble du terme. Un remède 100% naturel à la morosité ambiante, que tous les présents pourront garantir !

Intro parlée et musique pleine de riffs électriques de guitare, pour un remix aux petits oignons de Laurent Garnier auquel ils donnent un rythme incroyable. Avec un OT qui vient, encore une fois, onduler en devant de scène pour continuer de nous raconter sa drôle d’histoire, guitare ballante dans le dos. Puis c’est au tour de son gilet de tomber, laissant apparaitre une chemise très animale (comme il se doit) … Volutes mêlées des machines et des voix, devant un public frappant et dansant. Il règne vraiment une très très belle ambiance sur le pont du Cargo ! Avec Kid et Simon qui martèlent leur drum face à face, et Mathieu qui s’agite comme un diable, guitare au poing. Ils sont échevelés, transpirants et déchainés … Kid restant le seul encore stoïque dans son costume et avec toujours sa cravate. En plus, ils nous sortent de ces voix de crooners ! Pour un peu, on se croirait dans la BO de O’Brother 😉 Avec des décollages dans les aiguës en prime. En un mot : ils sont topissimes.

« C’est la dernière ce soir » annonce OT. Et aux « Houuuu ! » qui lui répondent, il s’excuse : « That’s the program ! » Alors donc, si c’est vrai, il nous faut en profiter un max parce que, perso, ça ne va pas me suffire. Mais pour nous consoler, on a droit à sa distribution de câlins et de bisous au cœur de la salle ! C’est pas beau ça ?! En tous cas, je peux vous assurer que tout le monde vit cela dans un réel et incroyable bonheur partagé. Mais quelle soirée !

Ils reviennent malgré tout (et heureusement) en demandant à une jeune femme, très expressive depuis le début, quelle chanson elle veut ? Elle choisit et ce sera donc rien que pour elle, presque à capella, sur une simple ligne de machine, un peu comme pour leur premier morceau … Ce n’est pas une surprise, mais je réalise s’il était besoin qu’ils savent juste tout faire ces trois là 🙂

Composition

  1. Run Along, Son
  2. Everyday
  3. If I Can Feel It
  4. Where Is My Ego ?
  5. Overseas
  6. Dream
  7. The Rise & Fall Of The Donkey Dog (Laurent Garnier Remix)
  8. Let Me Down (Don’t)
  9. Fisherman
  10. You, Me, Cellphones
  11. 1er Rappel : Skip To The Left

Site de Production

  • Page Facebook : https://www.facebook.com/wearehusbands?fref=ts

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Husbands

Ingrédient

  • Mathieu Poulain aka Oh! Tiger Mountain : Chant & Guitare
  • Mathieu Hocine aka Kid Francescoli : Chant, Clavier & Drum
  • Simon Henner : Chant, Clavier, Guitare & Drum

Remerciements

  • Alice @ Cargo de Nuit

Appellations d'Origine Contrôlée

Un de nos Instagrams de la Soirée

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.