concerts en boîte

20 mars 2018

Franz Ferdinand @ Zénith Sud (Montpellier)

Happy Birthday Mister Alex !

Evaluation de la Soirée

4.8 sur 6 - 2 votes

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement dans les crash barrières.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Franz Ferdinand : un nom que je connais, mais un son que je n’écoute pas. Pourtant, il y a toutes les raisons du monde pour que je sois fan de ce groupe. Mais la flamme n’est jamais vraiment venue.

Tout aurait pu changer en 2013 à Rock En Seine. Nous étions venu pour Nine Inch Nails, mais la veille c’était les écossais qui tenaient la tête d’affiche. Nous avions dansé pendant presque 2h, mais ça n’avait pas donné de suite pour moi, toujours sans raisons réelles. Oui, j’avoue : j’ai une âme bizarre des fois !

Depuis, et bien j’ai continué à passer à côté. Je ne connais pas le dernier album, mais je suis réellement heureux d’être là ce soir. Je sais par avance que ça va être explosif, dansant et entraînant.

Dès l’entrée sur scène, c’est une explosion d’énergie : Alex Kapranos saute de partout et impose sa banane à tout le public, qui en retour irradie d’un bonheur certain.

Une fois de retour à ma place, je continue à en profiter ! Ça chante et ça danse un peu partout dans les tribunes. C’est définitivement une belle comunion entre artistes et public.

Pour autant, vers la moitié du show, je décroche un peu. Je ne suis plus dans l’énergie communicative, sans que je puisse vraiment l’expliquer. Take Me Out – dans le dernier tiers de la soirée – me sort de ma torpeur, mais j’y retourne malgré tout assez rapidement ensuite.

Je ne saurais pas vraiment dire ce qui entraine cette distance entre leur Rock-Pop et moi. Il y a tous les ingrédients que j’aime, mais je crois que quelque part dans mon cerveau y a un petit levier qui refuse de se relever… Va comprendre Simone… C’est la vie et c’est surement personnel, car autour de moi tout le monde a passé une soirée parfaite. Et c’est bien là le plus important.

Etiqueté par Ysabel :

L’entrée de Franz Ferdinand sur la scène du Zénith Sud de Montpellier se fait en mode bras levés. Ecran géant derrière eux, habillé de petits points lumineux colorés … Je suis super heureuse de les retrouver sur scène. Notre première rencontre remontant à la première partie du concert de David Bowie au Dôme de Marseille en Novembre 2003 (ça ne date pas d’hier !) … Et notre dernière lors de leur passage au Festival Rock En Seine en Août 2013.

Intro toute en crescendo de Always AscendingFránçois Marry nous avait promis du Rock : nous voilà servis. Et bien servis même. Avec cet écran de neige de fin de programme télé derrière eux et ces spots qui suivent les frappes de la batterie. Un peu sages tout de même nos écossais, je trouve, en ce début de Set. Mais ce n’est que l’échauffement et ces très belles lumières nous mettent gentiment dans le bain.

« Merci Montpellier et bonsoir tout le monde ! Nous sommes Franz Ferdinand from Glasgow en Ecosse !! » Ils apparaissent à tour de rôle sur le long écran rectangulaire, en noir et blanc. Avec cette image qui saute à présent, comme sur une caméra de surveillance. Sans oublier le cadre lumineux qui s’éclaire au-dessus de leur tête et qui n’est pas sans me rappeler celui utilisé par -M- (sur sa tournée précédant celle de Lamomali). Et notre Alex qui se met à danser en mode concours de Limbo, pour faire monter le public en ferveur. Commençant ainsi à être de moins en moins sage 😉

Juste avant qu’ils n’entament Do You Want To, quelqu’un se met à crier : « Happy birthday Alex ! » Et puis tout le monde enchaine, pour le lui souhaiter en chanson. Ce qui semble à la fois le toucher et lui faire super plaisir. Une soirée qui démarre sous les plus belles auspices donc, mis à part ce son qui se met à saturer un peu. Dommage. cela donne un rendu un peu bouillasse, alors que ce n’était pas le cas jusqu’à maintenant. Ceci n’empêchant évidemment pas le public de commencer à bien entrer dans la danse et dans le chant, dans le plus participatif des finals… parce que ça y est, il y a droit à sa chanson d’anniversaire 😉 Et elle semble beaucoup l’émouvoir.

Définitivement topissime leurs jeux d’écran. Surtout lorsqu’il est accompagné d’une mer de bras levés. Et j’adore ces démarrages tout en douceur, comme celui de Walk Away qui laisse ensuite monter en puissance les instruments. Le public ne s’y trompe pas et en reprend en chœur – avec bonheur – le refrain à capella… Maintenant cet état de grâce jusqu’au démarrage de The Dark Of The Matinée – ma préférée !! – avec leurs visages en composites en arrière plan. Et avec aussi les sauts de cabri et les entrechats (s’il vous plait !) d’Alex. Un véritable marsupilami. Ce qui génère un jump général en fosse pour lui répondre. Un régal.

Je crois en plus qu’il kiffe particulièrement prononcer le nom de Montpellier, vu qu’il nous le met à toutes les sauces. Evidemment hyper craquant avec son délicieux accent anglais. Il a dû passer l’après-midi à l’apprendre, alors il rentabilise ! Petite injection d’Electro-Funky au passage, et nous voilà plongés dans l’univers de Fell The Love Go. Et un one man show d’Alex, un ! Qui se lâche complet dans des lumières encore une fois superbes. Une ambiance qui est à présent à son max et qui colle à la perfection avec ce visuel de folie. L’occasion de remercier Fránçois And The Atlas Mountain « Groupe extraordinaire » nous dit-il.

Et passé le moment que j’appellerai Love du Set – avec The Academy Award – cela repart de plus belle, parce qu’on est clairement pas là pour rigoler. Et quoi de mieux qu’un bon petit coup de Take Me Out pour embarquer le Zénith de Montpellier ?! Surtout quand il est repris en chœur par tout le monde. C’est maintenant la salle entière, gradins compris, qui se lance avec enthousiasme dans le jump général. Et dans ce tourbillon d’énergie, on a même droit à un petit passage Rappé-Jumpé-Hip Hopé d’une incroyable énergie sur Huck And Jim … Ils sont fabuleux de pep’s et bouillonnants de surprises ce soir. Ça lui réussi à Alex de prendre un an de plus dites-moi 😛

C’est dans cette ambiance survoltée que que va se terminer leur Set musclé et transpirant. Alex quittant la scène avec son petit mug de thé (ou pas hein … on a pas gouté pour vérifier !) So british ! Avant de revenir pour le rappel en nous lançant : « Would you like to ear another song Montpellier ?! » Ben tiens. Evidemment !! Allons-y, avec ce petit intermède quasi aérobic 😉 On éclaire la salle. On saute. On frappe dans les mains. En un mot : on s’éclate. Et puis « Ce soir, c’est mon anniversaire » … mais c’est qui qui a envie de nous faire un cadeau ?! C’est Alex ! Un Finally pour nous remercier de le passer avec lui. Tour simplement en chemise, la veste et la guitare étant tombées. Avec petit pont à capella offert par le public en retour.

« Last one This Fire !! » Leur Allumer Le Feu à eux, que perso je préfère très largement à celui de notre feu Johnny national. Et pour le mettre ce feu, je peux vous assurer qu’ils le mettent. A grand renfort d’espèces de rugissements de moto interprétés à la guitare. Un truc de malade. Avec pause faussement calme du guitariste assis tranquillou en bord de scène et Alex un genou à terre, avant une dernière reprise à te réveiller un mort. Final tonitruant, guitare en l’air et public debout !! Quelle soirée mes aïeux, quelle soirée. Je vous préviens : je veux la même pour le mien d’anniversaire 😀

Composition

  1. Always Ascending
  2. Lucid Dreams
  3. Do You Want To
  4. Glimpse Of Love
  5. Paper Cages
  6. Walk Away
  7. The Dark Of The Matinée
  8. Fell The Love Go
  9. Michael
  10. The Academy Award
  11. Take Me Out
  12. Huck And Jim
  13. Love Illumination
  14. Ulysses
  15. Rappel : Lazy Boy
  16. Darts Of Pleasure
  17. Finally
  18. This Fire

Date Limite de Consommation

  • Ce concert s’inscrit dans la tournée French Tour 2018
  • Album défendu : Always Ascending

Site de Production

Site Officiel : http://franzferdinand.com

Ingrédients

  • Alex Kapranos : Chant & Guitare
  • Dino Bardot : Guitare
  • Julian Corrie : Clavier
  • Robert Hardy : Basse
  • Paul Thomson : Batterie

Remerciements

  • Morgane @ Adam Concerts

Appellations d'Origine Contrôlée

Un de nos Instagrams de la Soirée

concertsenboite

Franz Ferdinand

#ConcertsEnBoite avec #FranzFerdinand 🎼🎶!!!

  • 20 octobre 2012

    Photo du concert

    Dionysos @ Docks des Suds (Marseille)

    Dionysos nous à fait un concert à la Dionysos : C'est ultra musclé, ça saute de partout mais, bizarrement, cette fois je n'ai que partiellement adhéré, trouvant l'ensemble un peu lassant. Il est vrai que ...

  • 08 juillet 2015

    Photo du concert

    Shaka Ponk @ Pavillon de Grignan (Istres)

    Être à un concert de Shaka Ponk, c'est un peu comme être une chaussette dans une machine à laver pendant le programme long à 90°C : on ne sait plus où on habite, on se prend ...

  • 15 février 2013

    Photo du concert

    Hyphen Hyphen @ Cargo de Nuit (Arles)

    Ma première découverte Live ne m'avait pas permis de vraiment avoir un avis définitif sur le groupe. Cette fois, ils sont en tête d'affiche au Cargo de Nuit et on va avoir le temps de ...

Partages

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Vous avez aimé ce concert/cette tournée :