Avis sur un show

04 avril 2015

Ndobo-Emma @ Paloma (Nîmes)

Just Nice & Easy...

  • 61
  • 2
  • 1
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Conditions de mise en boîte

Librement, dans les crashs barrières.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Purée !! La salle est sombre et l’on entend déjà une voix quand on arrive enfin à rentrer ! Juste le temps de me faufiler dans les crashs barrières (vraiment pas simple d’y aller, faudrait un accès simple ami(e)s du Paloma !) et j’ouvre à peine mon sac photos que je m’arrête quelques instants, juste pour écouter, comme hypnotisé !

La demoiselle sur scène est juste incroyablement charismatique. C’est un diamant pur, d’une beauté toute simple et pourtant si naturelle. Et, comme si ça ne suffisait pas, sa voix est toute aussi pur… Vraiment la classe ! Je crois revivre ma rencontre avec Imany !

La suite du concert me confirmera cette première impression : Ce fut un moment tout en douceur et en poésie, avec juste ce qu’il faut d’humour et de bonnes vibrations… Un concert sans faute en fait !

Vraiment une belle découverte que cette Ndobo-Emma ! Merci encore une fois au Paloma pour cette belle programmation.

Etiqueté par Ysabel :

Un peu galère (niveau route) l’arrivée au Paloma … Donc première chanson déjà commencée à mon entrée dans la salle. Mais pas grave. On s’adapte et on prend le train en marche 😉

Et fort joli le train d’ailleurs ! C’est celui de Ndobo-Emma (ex-Endie Miralee) qui a pris possession de la scène en première première partie … Oui, nous en aurons deux ce soir, puisque Malo’ va suivre, avant que n’entre en piste The Boss : Charlie Winston. Juste le temps de se faire une impression donc pendant ce petit rush personnel. Puis celui de se poser et de s’imprégner de la musique de la jolie montpelliéraine, entre Folk-Jazz et Blues, avec une voix qui me fait gentiment penser à celle de Susheela Raman.

Elle nous propose de ne pas abandonner nos rêves à ses côtés … Et nous avoue que, d’habitude bien plus détendue, elle a ce soir les jambes qui tremblent, seule ainsi devant nous, juste armée de sa guitare. Alors, pour justement lutter contre ce sentiment de solitude, elle en appelle à tous, de sa voix douce, pour tenir une ligne de Give Up pendant qu’elle part sur une contre voix qui s’avère emplie de force (toujours se méfier de ce que cache la grande douceur…) Et, en fin de morceau, elle va même se féliciter de notre « Level ». C’est pas beau ça ?!

Mais après l’amour, vient souvent la difficulté de l’oubli. Elle a de plus en plus de présence, avec pourtant une configuration solo si simple. La salle se retrouve à présent à accompagner de sa clappe la balade un peu mélancolique de A Long Road. Sur scène, ambiance claire obscure enveloppante et très embarquante. Avec cette voix qui, encore une fois, explose et nous surprend. Elle s’inquiète aussi de nous et nous rassure sur elle … L’histoire d’amour continuant à conduire le fil de son Set. Car, après avoir eu tant de mal à oublier cet ex, elle retombe enfin amoureuse et c’est avec cette nouvelle chanson qu’elle veut nous le dire. Nice & Easy comme elle, avec toujours ce joli mélange de douceur et de force. Un rythme bien marqué, la guitare frappée au bois … Un véritable petit moment enchanté.

« Je prends mon temps, parce que j’ai pas souvent l’habitude d’être devant autant de personnes ! » Ndobo-Emma nous charme et nous balade (dans tous les sens du terme). Prenant même des risques, selon ses dires, et nous demandant de ce fait de tous participer … Tous hein. Pas que les premiers rangs ! Et ce n’est pas si compliqué. Il faut juste marquer le tempo et répéter un « No » au moment opportun. Alors, comme en plus on est doué : Pourquoi s’en priver 😉 Oui, elle monte encore en puissance avec Virgin Hearts, parce qu’il ne faut pas l’énerver en lui racontant des mensonges à la demoiselle ! Vraiment amusant et très bien trouvé ce Set articulé comme une histoire d’amour à rebondissement. Nous avons l’impression de la suivre dans son histoire de fille, toute simple, et si proche de tout ce que chacun de nous a pu ressentir au moins une fois dans sa vie.

Normalement, la chanson est terminée, mais elle a tellement envie de la continuer. Juste parce que ce soir. Parce que elle et nous … Alors elle décide de nous remercier en chanson, de s’émouvoir mélodiquement sur le fait que c’est énorme de partager cette première avec Charlie Winston. Et puis elle nous encourage aussi à utiliser notre potentiel Like (comme elle l’appelle). « Et oui, ça marche comme ça aujourd’hui ! » Ce n’est pas faux. Et pour ma part, Mademoiselle Ndobo-Emma, c’est déjà fait !

Composition

  1. Stones
  2. Give Up
  3. A Long Road
  4. Nice & Easy
  5. Virgin Hearts

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : on espère en voir un 😉

Site de Production

Site soundcloud : https://soundcloud.com/ndobo-emma

Ingrédients

  • Agnès Som aka Ndobo-Emma : Chant & Guitare

Remerciements

  • Marilou @ Paloma
  • par

    03 juin 2012

    Photo du concert

    Daby Touré @ L'Usine (Istres)

    Particulièrement été touché par ce set ! Daby chante une bien belle langue qui nous emmene loin. Sa présence sur scène est évidente et sans faire de chichi, il capte une foule sans soucis ! ...

  • par

    02 décembre 2015

    Photo du concert

    Safia Nolin @ Paloma (Nîmes)

    Que pouvons nous bien avoir après l'OVNI Olly Jenkins ? A première vue, cela ressemble à une ado qui se cache sous sa capuche, presque apeurée d'être là, sur scène. Mais bon, la pseudo ado est tout de même ...

  • par

    16 décembre 2011

    Photo du concert

    Maïa Vidal @ La Gare (Maubec)

    J'ai vraiment été captivé par ce concert, nous emmenant tout doucement à la manière d'un Piers Faccini ou d'une Nadéah dans un univers unique où l'on perd

La zone des lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.