Avis sur un show

20 avril 2013

Frédéric Nevchehirlian @ Lollipop Music Store (Marseille)

Disques, Sucettes & Showcase ...

  • 6
  • 0
  • 1
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 5.5 - 2 votes
Pas d'Evaluation des internautes
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Je ne suis absolument plus objectif en parlant de Fred (oui oui, je deviens intime 🙂 ) mais c’est pas grave : il est unique, rare, précieux et tellement talentueux ! Même seul avec sa guitare face au public, il est juste parfait, avec le bon mot au bon moment et surtout l’émotion à chaque phrase chantée.

Je suis fan et je l’assume !

J’ai profité du Disquaire Day pour m’acheter le premier album, ainsi qu’un EP de The Magnets et un EP de Martin Mey. 100% marseillais pour le coup !

Etiqueté par Ysabel :

Le Lollipop est bien plein en ce jour de pluie sur Marseille … Et rien d’étonnant à cela, puisque c’est un jour particulier : Le Disquaire Day ! Et il y avait le choix aujourd’hui entre plusieurs bonnes adresses auxquelles faire un tour, pour profiter et du chinage dans les bacs et de petits Lives impromptus. Mais pour nous, ce sera Frédéric Nevchehirlian, qu’on aime, qu’on adore même et dont on ne se lassera jamais !!

Fred prend place sur son tabouret haut, entouré de tout plein de petites têtes blondes (dont son petit bout à lui). Les gens vont et viennent, un disque ou un verre à la main … ou les deux d’ailleurs ! Il nous a confié avoir mis sa plus belle veste pour l’occasion (je confirme 😉 !!) et nous assistons avec la plus grande simplicité à l’accordage de sa guitare, langue mutine tirée. «Vous pouvez regarder les disques, ça ne me gêne pas !» dit-il à quelqu’un qui hésite à passer derrière lui. Il est ravi d’être là pour partager ce moment particulier avec nous et il nous le fait savoir, surtout après plusieurs rendez-vous manqués avec le Lollipop.

Les petits, impatients et assis tout devant, le prennent à partie et il leur répond amusé : «Bon les enfants, qu’est-ce qu’on fait ?!?» Et il commence Maintenant J’ai Grandi par ces mots : «Enfants …» les yeux dans les yeux avec eux. Textes parlés sur fond de guitare, puis complètement chantés … Ça commence fort !

Petit couac de corde, qui lui fait tout reprendre. Marrant cette ambiance en lumière du jour, à huis clos, sans artifices … Rien pour se cacher. Les riffs de sa guitare viennent enflammer le texte de Citroën qui déclame, nous parlant de cette industrie bouffeuse d’hommes. Et puis la guitare s’emballe, avec son pied à lui qui vient frapper le sol. On entre complètement dedans, même dans un contexte aussi ouvert.

«Oh ! Il va encore chanter !» lance un loulou mort de rire. Un autre, mignon à croquer, dodeline de la tête avec un gros casque sur les oreille et un tee-shirt de AC/DC. Fred se lève et continue à chanter en se baladant, en oubliant même le micro et se laissant porter par sa guitare folle.

Il nous demande notre avis avant presque chaque morceau. C’est comme à la maison. La Lettre A Janine, si tendre, avec ses accords comme de petites touches, de petits coups de pinceau. Une lettre de guerre à la fois troublante et si pleine d’espoir … «Je t’embrasse joli corps. Je t’embrasse. Jacques» Et il nous envoie un baiser.

Il s’enquière de l’heure … Tout va bien. «Encore une alors !» Il nous joue quelques notes, amusé, et ajoute «Ça va, je peux en faire encore une ou deux. Mais je ne sais pas quoi faire … Ah oui ! Attendez-moi Sous L’orme pour les enfants» – «Et les autres !» lance un monsieur 😉 . Elle sera très rapide et extrêmement chantante, enlevée même. Mais il s’interrompt : «C’est quoi le troisième couplet déjà ? Ah oui, c’est ça !» Et le tout repart aussi vite. «Ah oui, il y a le quatrième couplet aussi !» Et comme on est tous bien chauds pour chanter, comme il dit, et bien on termine tous ensemble.

Une dernière de Prévert. Marche Ou Crève ou une belle plaidoirie antimilitariste … Et oui, pourquoi devoir tirer sur son frère. Intemporel et universel «… Rien à faire. Non !»

«Je vous en chante une dernière alors !» Elle vient tout juste d’être enregistrée. C’est donc une chanson de son nouvel album à sortir l’été prochain, avec sa promesse que nous y retrouverons Rendez-nous L’argent (découverte aux Docks des Suds à l’occasion de la soirée d’ouverture de Marseille 2013, pendant La Fiesta des Suds) et même des participations surprises. Une chanson pleine de nostalgie sur son Marseille. Une sorte de sérénade, avec rires d’enfants. Un très beau moment de poésie et de partage … Comme toujours !

Composition

  1. Maintenant J’ai Grandi
  2. Citroën
  3. Il Ne Faut Pas Rire Avec Ces Gens Qui
  4. La Lettre A Janine
  5. Confession Public
  6. Attendez-moi Sous L’orme
  7. Marche Ou Crève
  8. Marseille

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Le Soleil Brille

Site de Production

Site Offi­ciel : http://www.nevchehirlian.com/

Ingrédients

  • Fré­dé­ric Nev­che­hir­lian : Chant, Gui­tare & Percussion

Remerciements

  • Frédéric

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.