Avis sur un show

22 mars 2014

Frédéric Nevchehirlian @ Lollipop Music Store (Marseille)

Toujours garder Marseille dans son Rétroviseur...

  • 72
  • 0
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 5.0 - 2 votes
Pas d'Evaluation des internautes
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement. 

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Toujours un ENORME plaisir que d’être présents, même à un Showcase de Frédéric Nevchehirlian (dit Nevché pour aller plus vite et ne pas s’embrouiller).

Le hasard fait en plus bien les choses : Nous sommes ce soir sur Marseille, à quelques pas du Lollipop, pour assister un peu plus tard au concert de Têtes Raides à l’Espace Julien. On a donc le temps de profiter du showcase (assez court, Julien saute dans un train à 20h), puis d’aller manger un bout sur le cours, avant d’aller vivre d’autres émotions Live.

Quand nous arrivons au Lollipop, le groupe est encore en interview (optimisation de la journée, c’est qu’il faut en faire de la promo pour mettre son nouveau bébé en lumière à un large public !).

Le magasin est déjà assez plein quand le duo finit une rapide balance et finalise les derniers choix. Une dernière facétie de Fred et voilà que commence Vas-tu freiner ? au si beau clip. Beau moment ! Tiens, en parlant de clip, dépêchez vous d’aider à la réalisation du prochain si ce n’est pas déjà fait : Je ne vous force pas la main, je fais juste le relai des paroles de Frédéric 😉 (bon ok, je vous encourage un peu !!).

La suite du concert sera du même niveau, pour nous présenter 3 nouveaux morceaux complémentaires. Juste ce qu’il faut pour être impatients d’être le 4 Avril à son concert à l’Espace Julien !!!

Etiqueté par Ysabel :

Petite session acoustique au Lollipop de Frédéric Nevchehirlian (devenu Nevché), et seconde fois pour nous que de partager un tel moment. Mais là, pour la sortie de son tout nouvel album Rétroviseur, on installe tout en grand ! Affiches, tee-shirts … Mais surtout les instruments, bien sûr ! Et je dis « les », parce qu’on va avoir droit à Nevché version duo, avec son compagnon Julien Lefévre au violoncelle et à la guitare.

Nous sommes plutôt nombreux, dans l’intimité de ce lieu entièrement dédié à la musique. Et nous en sommes même entourés, au sens propre comme au figuré, en cette fin d’après-midi de samedi pluvieux. On fait connaissance pendant les mini-balances … « On est en train de faire les réglages. Le concert n’est pas commencé, je le précise ! » s’amuse Fred. « J’ai 40 ingénieurs du son, c’est pas mal ! »

Toujours marrant de voir passer les gens derrière les musiciens, pour aller jeter un œil dans les bacs. De plus, pour cause de rendez-vous avec la SNCF de Julien, on ne va pas trainer. « Merci d’être là pour cette histoire de disque qui sort ». Il est tout frais, fout beau … Et même découvert de la veille.

Vas-Tu Freiner ? commence avec violoncelle joué à l’archet pour Julien et guitare pour Fred. Ambiance plus qu’intimiste. Univers enveloppant, comme toujours, et pauses à capella. Le violoncelle prend son envol sur le refrain. Le chanté devient presque parlé. Et nous, on se prend à « galoper » avec eux.

La seconde est éponyme de ce fameux nouvel album, mais sera jouée en version « minimale ». Juste sa voix sur les cordes jouées au médiator. Toujours un peu compliqué de se concentrer avec les babillages des enfants, mais c’est le principe du show-case. Et c’est tellement prenant, envers et contre tout. Il suffit de rester accroché à ses mots. Lui ferme les yeux et l’ombre d’un sourire se pose sur ses lèvres. Ce duo est magique, avec juste leurs deux voix qui fredonnent à la fin…

Le violoncelle laisse ensuite la place à une seconde guitare pour Soleils Saouls. Nevché n’a définitivement pas besoin des mots de Prévert pour habiller sa musique. Une ligne noise de guitare l’accompagne. C’est captivant. Les murs tombent et nous sommes ailleurs…

Une toute dernière, après nous avoir expliqué la proposition d’échange chansons/travaux de plomberie qu’il a proposé dans le train à un passager qui demandait un concert gratis 😉 ! Dernière donc avec Julien qui doit partir. Marseille. Son Marseille à lui, bien loin du mien, mais si beau (et qui donne envie d’y croire). Qui fait rêver en tous cas. Avec un dernier accord cinglant et un salut, comme il se doit.

Les quatre chansons auxquelles nous avons eu droit se trouvent bien évidemment dans Rétroviseur, disponible dans toutes les bonnes crémeries depuis hier. Et même décliné avec goodies cette fois ! Un album auto-produit avec Internexterne. Mais surtout l’envie et le projet de réaliser un second clip avec Kiss-kiss Bank-bank … Alors n’hésitez pas. Ce n’est que du plaisir que de partager un moment de musique avec Fred Nevchehirlian !

Composition

  1. Vas-Tu Freiner ?
  2. Rétroviseur
  3. Soleils Saouls
  4. Marseille

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Rétroviseur

Site de Production

Site Offi­ciel : http://www.nevchehirlian.com/

Ingrédients

  • Frédéric Nevchehirlian : Chant & Guitare
  • Julien Lefévre : Violoncelle & Guitare

Remerciements

  • Frédéric
  • Fabien @ InternExterne

Appellations d'Origine Contrôlée

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.