Avis sur un show

22 mars 2014

Pense Bête @ Espace Julien (Marseille)

Note pour plus tard : Ne pas oublier de les revoir !

  • 83
  • 0
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 4.0 - 4 votes
VN:RO [1.9.22_1171]
Note internautes, 4.0 avec 2 vote(s)
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement. 

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Dès les premiers accords, Pense Bête a mis une ambiance festive et conviviale qui est restée jusqu’à la dernière note. Leur set, très coloré, a vraiment été apprécié par tout le monde et je pense qu’ils auraient pu rester encore quelques chansons, ça n’aurait vraiment dérangé personne !

Etiqueté par Ysabel :

Après un excellent début de soirée passée au Lollipop avec Frédéric Nevchehirlian, nous voilà repartis pour L’Espace Julien. Et qu’allons-nous y faire ? Tout simplement retrouver un groupe que j’adore et que je n’ai jamais eu le plaisir de voir en Live : Têtes Raides. Attention, à dire tel que et non pas Les Têtes Raides (selon une interview du groupe entendue il y a quelques temps sur le Mouv’). Parce que sinon, ça ne leur plait pas !! « Comme on ne dit pas Les Louise Attaque » avait lancé Christian Olivier.

Pour la première partie, ce sera une découverte (comme souvent). Un trio du nom de Pense Bête. Démarrage pile à l’heure annoncée. Configuration simple : Une guitare sèche, une autre électrique et une contrebasse. Une sorte de petit Jazz Band hyper sympa, pour une musique plus que festive et surtout qui commence plus que bien.

Au second morceau, le chanteur troque sa gratte pour un accordéon. La contrebasse se met à servir de percu … Et la musique se fait presque tzigane, avec ses dernières notes comme sorties d’une mandoline. De ces musiques à histoire, qui réussit à conquérir totalement un public hélas un peu trop éparse (mais il est encore tôt).

A chaque chanson, on change d’univers. Ils nous parlent de tout, même des quartiers nord de Marseille où tout le monde devient blanc. A présent, on est presque dans le ska d’une Karimouche. C’est plaisant et entraînant. Les textes sont mordants et sarcastiques juste ce qu’il faut. Avec Attention Mes Amis, ils se font même plaisir dans un Rock bien senti. Du coup, la guitare en reste « coincée en mode Metallica », ce qui ne semble pas compatible avec la suivante ! Ils gèrent cela avec sourire et humour … Avant, effectivement je confirme, de nous embarquer pour plus de douceur. Lumières tamisées et de belles cordes. Juste envie de fermer les yeux et de se laisser porter par Le Goût De L’orange.

Mais la fantaisie est bien vite de retour avec cette belle constatation : « Il y a beaucoup de chansons sur les pauvres, il était donc temps d’en faire une pour les riches ! » Pour ce faire, l’accordéon est de retour et l’ensemble tourne même à la grosse fiesta. Avec en plus un public qui emboîte le pas au quart de tour. C’est définitivement une musique qui ne peut laisser indifférent et qui donne des fourmis dans les jambes !

Sur le principe, on arrive déjà au dernier morceau et ils nous font partager leur joie et même carrément leur surprise d’être ainsi en première partie de Têtes Raides … Puisqu’ils pensaient l’être de David Guetta ce soir !! Alors on sort les lunettes de soleil, avec chœurs des vierges en arrière et voix à réverb pour notre chanteur beau gosse (sans oublier la super choré qui va avec, bien sûr !!) C’est une une fin musclée et surprenante qu’ils nous offrent, avec une vraiment bien jolie perf de ces garçons !!

Mais aller, on ne va quand même pas se quitter comme ça ! Ce sera donc une petite dernière pour la route. On a quitté le Danse Floor pour revenir sur du bon vieux Rock des familles, avec petit pont à contre temps et lumières bleues enfumées. Trois petits tours et puis s’en vont, mais non sans avoir remercié tout le monde et avoir également annoncé une prochaine date à venir à Marseille (le 25 avril, mais je ne sais pas où … 🙁 )

Composition

  1. J’marche La Nuit
  2. La Main
  3. Souleiman
  4. Attention Mes Amis
  5. Le Goût De L’orange
  6. Riches
  7. Dance
  8. En Tout Pareil

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Lune sans Nuit

Site de Production

Site Offi­ciel : http://pensebetelegroupe.free.fr

Ingrédients

  • Jacques Andrieu : Chant, Accordéon & Guitare
  • Nicolas Bihler : Guitare
  • Pierre Lacube : Contrebasse

Remerciements

  • Mathilde @ Astérios

Appellations d'Origine Contrôlée

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.