concerts en boîte

18 juillet 2018

Young Fathers @ Arènes (Nîmes)

Young Lords...

Evaluation de la Soirée

4.0 sur 6 - 1 votes

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Les 3 premiers titres, dans les crash barrières.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Il fait encore jour, quand quatre fauves sont lâchés sur la scène des Arènes. Et ces gars-là ne sont pas venus pour faire tranquillement griller du chamallow au coin du feu. Oh non ! Le concert part même sur les chapeaux de roues, avec un Kayus Bankole tout simplement déchaîné qui chante/hurle/prend les poses … et tout ça en même temps !

De son côté, Alloysious Massaquoi m’apparait comme un révérend venu diffuser la bonne parole musicale. Son charisme est d’une simple évidence et sa présence sur scène m’a fasciné.

Ces deux afro-écossais forment une bonne partie de la colonne vertébrale du groupe certes, mais n’oublions tout de même pas Graham Hastings ! Qui, même s’il est plus discret, insuffle lui aussi une vie cohérente au groupe. Sa voix s’ajoutant à la perfection aux deux autres. Résultat : Ce trio est radicalement magique.

Leurs énergies animales servent à merveille leur musique Electro Hip-Hop, et chacune de leurs paroles claque comme il faut dans les Arènes. Pour ma part, j’avoue être sous le charme et prendre beaucoup de plaisir à les découvrir. Le premier rang est carrément en feu et réagit du tac au tac.

Par moment, je crois presque entendre ici et là du Massive Attack old school et je comprends parfaitement que le mythique groupe de Bristol confie sa première partie à ce quatuor étonnant et détonant. L’esprit culturelle de Tricky n’est pas loin non plus et on ressent les mêmes racines africaines, mélangeant des images musicales de shaman en transe et de guerrier mi-nu capable de tuer un buffle d’une flèche dans le coeur.

Je nuancerai pourtant mon avis sur la longueur du Set, en ressentant sur la durée un trop plein et une musique assez répétitive. C’est un peu la même critique qu’envers Hyphen Hyphen qui, par moment, oublie la musique pour juste exploser sur scène. Dans les deux cas, c’est sans doute une erreur de jeunesse.

Je vais donc suivre Young Fathers. Leur dernière production, Cocoa Sugar, largement défendu sur scène ce soir étant d’un énorme intérêt.

Composition

  1. What A Time To Be Alive
  2. Wire
  3. Queen Is Dead
  4. Feasting
  5. Toy
  6. Wow
  7. Get Up
  8. Old Rock N Roll
  9. I Heard
  10. In My View
  11. Holy Ghost
  12. Only God Knows
  13. Lord
  14. Shame

Date Limite de Consommation

  • Album Défendu : Cocoa Sugar

Site de Production

Page Officiel : http://www.young-fathers.com

Ingrédients

  • Alloysious Massaquoi : Chant
  • Kayus Bankole : Chant
  • Graham Hastings : Chant
  • Steven Morrison aka Soonbe : Batterie

Remerciements

  • Morgane @ Adam Concert

Appellations d'Origine Contrôlée

  • 13 juin 2015

    Photo du concert

    Neneh Cherry & RocketNumberNine @ Théâtre Silvain (Marseille)

    Sans jeu de mot, cette tête d'affiche est pour moi la cerise bonus d'un beau gâteau ayant pour ingrédients Martin Mey et Ibeyi. Je n'en attendais rien, la reno

  • 10 février 2015

    Photo du concert

    Tricky @ Espace Julien (Marseille)

    Tricky est un OVNI, un joyau quasi brut et une idole pour toute une génération. A ce titre, il est vénéré par son public et ce soir, à l'Espace Julien, je pense que peu de personnes ...

  • 16 novembre 2016

    Photo du concert

    Lewis Del Mar @ Paloma (Nîmes)

    Quelques secondes d'écoute du fabuleux Loud(y), pendant la présentation du programme de Paloma, auront suffit à nous donner méga envie de découvrir Live les jeunes pousses de Lewis Del Mar. Donc acte. Danny Miller se révèle effectivement d'un ...

Partages

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

  • rajoute :
    à 12 h 37 min

    Je ne connaissais absolument pas ce groupe dont l'énergie était communicative. Plutôt d'accord sur le fait que le set a été un peu long (l'attente de Massive Attack sans doute). Leur retour sur scène pour un morceau avec Massive a été un bon moment.

Vous avez aimé ce concert/cette tournée :