concerts en boîte

20 mars 2018

Sexton @ Maison de la Vie Associative (Béziers)

Love Loyalty Friendship

Evaluation de la Soirée

5.0 sur 6 - 2 votes

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement dans la salle

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Très grande joie que de revoir Sexton, ce groupe où deux gaillards, Alan et Fabien, ne font que raconter des conneries sous le regard réprobateur de Virginie. J’aime tout particulièrement cette ambiance potache, digne de mes années d’école.

Nous arrivons sur Bézier au mauvais endroit : Alan s’est gouré sur l’affiche mise en ligne. Voilà une autre facette d’un groupe qui ne se prend pas entièrement au sérieux et qui a ce petit truc de fantaisie qui le rend immédiatement attachant.

Accueillis comme des membres de leurs familles et après un très bon Fish and Chips de circonstance, nous voici prêts pour ce concert de la St Patrick.

D’emblée, je retrouve cette voix rauque à la Joe Cocker. C’est la marque de fabrique de notre Irlandais expatrié en France.

Je retrouve aussi l’extrême fantaisie de Fabien qui, même s’il semble faire constamment le pitre, est d’une rigueur de métronome. C’est son dernier soir au sein du groupe et il compte bien s’éclater.

A côté de cet excès de testostérone, il y a la belle Virginie. Elle est éblouissante, rayonnante, bien que toujours un peu discrète à côté de nos deux lascars. Le violon exprime alors toute sa part de féminité et vient teinter de Folk le Rock du groupe.

La salle n’est jamais assez pleine pour un concert de cette qualité. Mais les personnes présentes en profitent au maximum. Quelques cris et applaudissements ici et là, quelques titres scandés par une demoiselle ; Alan ne jouera pas ses demandes ! Ce soir, personne ne lui dicte ses envies, où le choix a été fait d’aborder leur dernière production, Butterfly, ponctuée de reprises toutes aussi bonnes et surprenantes les unes que les autres.

On retiendra aussi ce joli couple d’amoureux qui danse sans penser au lendemain. La musique comme échappatoire à une morne vie. Toute la philosophie de ce groupe franco/irlandais et masculin/féminin.

La guitare d’Alan sera la seule entité à ne pas supporter la soirée, avec 2 cordes qui cassent ! Tant pis pour elle, elle sera sur son chevalet et elle ne sera pas actrice, remplacée sur le vif par sa sœur jumelle rouge, habituellement entre les mains de Virginie.

Le soirée finira comme elle a commencé, autour d’un verre (ou deux). Merci à Sexton et à très bientôt.

Etiqueté par Ysabel :

La devise du jour ? Elle est inscrite sur les écussons qui ornent l’entrée de la Salle Jean Farret (de La Maison De La Vie Associatives) : « Love Loyalty Friendship », en hommage à la belle Irlande. Pourquoi ? Parce que nous sommes ici, à Bézier, sous un double prétexte : Le filage du nouvel album de Sexton & la célébration de la St Patrick ! Double raison donc pour passer la meilleure des soirées, dans une vrai ambiance de St Patrick, aux couleurs verte, orange et blanche. Avec le trio de Sexton qui se met en place, arborant chacun un accessoire dans le ton, après s’être joint à nous pour la dégustation de l’incontournable dîner préparé par Mr Fish & Chips en personne, dans son super food truck. Repas et couple délicieux, avec service aux petits oignons … et petits pois 😀 (esprit d’Arnaud sort de mon corps !!!)

Accordage des guitares sur fond musical jazzy et une petite pensée particulière pour Fabien, dont c’est le dernier concert avec Sexton … Ils sont fin prêts … Les cravates à trèfle vert sont en place … On est parti !

Sirène et batterie. Vol de quelques ballons. Le violon de Virginie et la voix rauque de Alan attaquent bille en tête un Do You Want Some tout en puissance. Avec toujours ce petit côté Folk apporté par le violon. Mais morceau qui se termine par un petit problème technique : « Première chanson, première corde cassée ! » lance Alan, dont je remarque au passage l’écusson irlandais qui orne son jeans. Ça commence fort 😉 Ce n’est pourtant pas ça qui va l’arrêter ! Un changement de guitare et il enchaine, en shootant dans un ballon pour aller à la rencontre de Virginie. Quelle voix quand même. Prenante et emprunte de fêlure. Impossible de ne pas s’y laisser prendre. Surtout quand elle habille comme ça à merveille leur Rock ce qu’il faut Old School. Et s’il y en a bien un qui s’éclate ce soir, c’est Fabien ! Fabien qui chante et qui saute sur son tabouret, bien décidé à profiter un max de ce dernier concert.

Un t’chin à la bière. Une blagounette avec Fabien et une belle intro au violon … Il ne nous en faut pas plus pour nous laisser emporter par leur bel esprit Folk, un peu teinté de nostalgie, et être touché par le triangle de leurs regards.

« Je vais doucement avec ma guitare, parce que j’ai déjà cassé une corde ! » Et oui, c’est compliqué la technique 😉 En plus, en tant que femme, je le comprends d’autant mieux : « Je suis un homme. Je dois faire deux choses en même temps, chose que je ne suis pas capable de faire ». En tous cas, ce qu’il sait très bien faire, c’est de la musique. Et il le prouve avec ce très bel hommage rendu à Bob Dylan (oui, oui, et pas aux Guns, on est bien d’accord pour rendre à César etc…). Superbe reprise, rythmée et musclée comme il faut de Knockin’ On Heaven’s Door qui fonctionne plutôt pas mal, puisque les moins timides quittent leur réserve et s’avancent pour danser devant la scène.

Mais aujourd’hui, en plus de la St Patrick, c’est un soir de match du Tournoi des 6 Nations, avec à l’affiche France – Pays de Galles. Alan demande donc des news des français au rugby, et le « Ta gueule » qui lui répond donne une bonne idée du score 😛 Il rigole et enchaine avec une nouvelle reprise, mais de U2 cette fois. Un beau One accompagné par Virginie à la guitare. Alan micro en main, qui arpente la scène et nous livre cette cover avec son cœur et sans doute une partie de ses tripes. Les yeux mi-clos et les mains enfoncées dans ses poches.

Puis le Rock reprend de plus belle et encourage le retour de nos danseurs de la St Patrick … « All right Rock’n’roll Baby ! » lance Alan , en guise d’introduction à un The Purist aux rythmes plus alternatifs, qui se termine dans un saisissant éclat de voix. Mais re-casse de corde qui nécessite d’appeler Fred à la rescousse pour opérer un changement éclair. Et Fabien qui se fout de la gueule d’Alan qui a, selon lui, mué façon Patrick Bruel 😀 Ce dernier rigole et doit emprunter la guitare de Virginie pour continuer … Décidément, les guitares vont rythmer notre soirée dans tous les sens du terme ! En tous cas, si Alan avait mué tout à l’heure, je peux vous assurer qu’il balance grave sur Means Nothing ! A vous faire dresser les poils des bras. Une chanson à fort potentiel émotionnel, avec ses notes touchées du violon pour la terminer… Ce ne sont pas nos deux amoureux enlacés tout devant qui diront le contraire.

On approche de la mi-temps dans une ambiance de plus en plus irlandaise, qui donne soif à Virginie ! Ils s’éclatent comme de petits fous avec Molly Malone et la reprise de Stand By Me … « Je suis amoureux, alors je ne bois plus ! Elle est là [montrant sa tête]. Une chanson pour toutes les femmes ce soir ». Il remet sa veste. Relève son col en digne baroudeur du Rock qu’il est et nous embarque sur le slow vibrant du violon. On se laisse porter. On danse sur 4.A.M. On part sur les falaises d’Irlande avec le magique Shadows Of The Ghost. Et on profite de la chanson préférée de Fabien … Rien que pour lui. Pour qu’il s’éclate à batterie. Enfin, pas que lui au final : n’est-ce pas Alan 😉 ?!

La seconde partie de concert sera un peu plus courte et plus dense aussi. Une cover Time, mais pas que, comme nous l’annonce Alan. Attaquant par Monster … Voix-off, batterie et violon électrique évidé (j’adore littéralement l’esthétisme de ces instruments modernes !). Un son très énigmatique, pour un sacré bon morceau Rock. C’est simple, ça calme tous les bavardages net ! Et il en va de même pour leur belle reprise d’Oasis, avec Virginie à la guitare et notre Alan qui tombe la cravate Made in Irland, en nous donnant toute sa voix.

Pour rappel, ce soir nous somme là pour la sortie de Butterfly. C’est une première Live nous rappelle Alan. Et celle-ci est une chanson d’amour en plus… Qui nous est adorablement dédicacée, à Arnaud et moi 😉 Une balade Rock au refrain qui s’emballe. Avec la voix d’Alan qui se brise sur le silence, lui sagement installé sur son tabouret haut. Les airs d’Irlande nous tiennent. Les airs d’Irlande ne nous lâchent pas ce soir. Et nous profitons de ce moment partagé, égayé par les ballons à portée de pied de Virginie qui volent. On arrive ainsi à la dernière, enchainée sur les chapeaux de roues. Un It’s Not Me rugissant qui se mêle à un au revoir chanté, avant une dernière reprise  du morceau… Puis une autre, encore plus fort, encore plus vite. Virginie en position de boxeuse en plein ring. Tous les trois réuni autour de la batterie de Fabien pour terminer (doublement) !

Composition

  1. 1er Set : Do You Want Some
  2. Man In The World
  3. Grafitti
  4. Pipeline
  5. Knockin’ On Heaven’s Door (Bob Dylan)
  6. One (U2)
  7. Crucify Me
  8. The Purist
  9. No Sleep
  10. Means Nothing
  11. Molly Malone
  12. Stand By Me (Ben E.King)
  13. 4.A.M.
  14. Shadows Of The Ghost
  15. Barton Street
  16. 2ème Set : Monster
  17. 12 Monkeys
  18. So Lonely
  19. Wonder Wall (Oasis)
  20. 9 Alway
  21. Sitting Here In Silence
  22. Dirty Old Town (The Pogues)
  23. Dynamite
  24. It’s Not Me

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Butterfly

Site de Production

Ingrédients

  • Alan Sexton : Chant & Guitare
  • Virginie Hero : Violon & Guitare
  • Fabien Masson : Batterie

Remerciements

  • Alan !

Appellations d'Origine Contrôlée

Un de nos Instagrams de la Soirée

concertsenboite

Sexton

#ConcertsEnBoite célèbre la St Patrick avec #SEXTON ☘️🎼🎶☘️

  • 15 avril 2016

    Photo du concert

    Ma première rencontre avec Sexton sera backstage et je la résumerai ainsi : un gaillard au fort accent anglais (Alan) vanne allègrement un autre gaillard (Fabien), le tout dans une ambiance de franche déconnade et ...

  • 26 mars 2011

    Photo du concert

    La salle est pleine quand Milinka se présente pour un set d'un autre monde. En effet, nous quittons la croûte terrestre pour un concert où les Ours polaires croisent les phénix et où les hiboux ...

  • 23 octobre 2012

    Photo du concert

    J'ai passé une très agréable soirée : C'est musicalement très intéressant et les deux artistes sont juste attachants comme il faut ! L'acoustique de cette salle est vraiment idéal ! Toujours un plaisir d'y aller, ...

Partages

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Vous avez aimé ce concert/cette tournée :