Avis sur un show

25 avril 2015

Michael Jones @ Salle Guy Obino (Vitrolles)

Le plus anglais des Espoirés ...

  • 17
  • 1
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 4.3 - 3 votes
VN:RO [1.9.22_1171]
Note internautes, 5.0 avec 1 vote(s)
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Avant Michael Jones en Solo

Fin de Soirée

Conditions de mise en boîte

Complètement librement, y compris backstage !

Chronique

Etiqueté par Ysabel :

Pendant la pause entre Les Spaix et Michael Jones, un intermède est assuré par Jean-Marc, un postier-chanteur, qui lui aussi est venu soutenir Les Pompiers de l’Espoir avec un beau projet de timbre à leur effigie … Projet à suivre donc ! Et surtout un postier qui ne se prive pas de pousser la chansonnette, avec du Gaby Oh Gaby, du Crac Boum Hue, ou du Just A Gigolo, le tout repris de bon cœur par un public qui se balade un peu et profite du break pour un peu venir voir notre expo photos ou pour prendre un verre à la buvette. Bref, un sympathique entracte, qui se conclue par un amusant « Merci La Poste 😉 !! »

Puis, une fois que tout le monde a regagné sa place, c’est Michael Jones que nous retrouvons, pour un set qui va mêler son dernier album de « 40-60 » de carrière, ainsi que des reprises de ses morceaux préférés. Mais, pour commencer, revient sur le tapis la promesse qui lui a été faite de lui offrir un casque. Ceci étant, il en a déjà eu un de la part des gendarmes, mais il est tout cabossé. Alors que les pompiers, eux, comptent lui en donner un flambant neuf et même le sacrer pompier d’honneur sur du Queen … Mais pour l’avoir, il va lui falloir être un véritable héros et enfiler le maillot de l’OM ! Ce n’est peut-être pas gagné … Fera ? Fera pas ? Pour l’heure, c’est la musique qui va l’occuper, en commençant par le Marcher Dans Memphis (avec des paroles de Francis Cabrel, ce qui est assez rare pour être notifié) d‘un Michael Jones seul et en acoustique avec sa guitare, pour un bien joli Rock teinté de Folk. Vraiment une belle ambiance ce soir, entre visages souriants, bénévoles heureux de participer à l’évènement, artistes amateurs ou pro au taquet et des enfants qui fêtent leurs vacances en dansant de-ci de-là, ou bien qui s’affairent à vendre de petits bracelets fluo pour l’association … On est tous juste bien.

Il enchaine sur un Say It Ain’t So, Jo repris en chœur par le public. Un retraité en pleine forme ma foi ! Avec en plus une voix Blues à souhait. Quant au choix du Set acoustique, perso, j’adore. « Si je suis là ce soir, c’est grâce à un copain marseillais » du nom de Jean-Jacques Goldman … Il réclame au passage son casque en paiement de ses émoluments, l’air de rien. Hommage donc à son ami, qu’il n’a même pas besoin de chanter, puisque c’est la salle qui s’en charge. Un super petit medley, « pour dire que ce mec là, il a peut-être écrit la plus belle des chansons… » : Le Frère Que J’ai Choisi.

Sur son dernier album, il y a aussi le texte d’une jeune femme, Claire Keim, et comme ce soir tout se fait un peu au pied levé, c’est Elodie, l’une des jeunes danseuses de Transcendance, qui va venir interpréter ce duo. Vraiment très cool ce côté « petit bœuf entre amis », en toute simplicité. Mais il avait bien précisé que s’il venait jouer, c’était juste pour les filles 😉 En particulier une qu’il veut nous présenter, rencontrée il y a un an, et qui a bien voulu venir ce soir : Marion Capuano. Alors oui, c’est une chanson triste, mais avec une lueur d’espoir ! Sa compagne de jeu va d’ailleurs un peu rester à ses côtés, pour une autre qui parle à la fois du pays d’où il vient : le Pays de Galles; et de celui où il vit : la France … Sauf que le micro de la Miss n’est pas allumé, ce qui les oblige à recommencer (dans la bonne humeur). Hommage donc à ses origines, sur un air devenu l’hymne national Breton. Nous naviguons ainsi à ses côtés parmi les morceaux qu’il aime. Nous ne sommes pas dans la promo, mais juste dans le plaisir de partager et de chanter … Et le succès est total, avec ce public des plus participatifs, qui s’occupe même de la mélodie de Je Te Donne en frappant dans ses mains. Et, comme notre maître de cérémonie nous trouve en voix, il décide même d’essayer au autre truc (comme il dit). Mais pourtant, il arrête net ce Quand La Musique Est Bonne, parce que ça manque de musiciens à son goût … Alors, Les Spaix sont rappelés ! Et c’est reparti de plus belle avec le groupe au grand complet 😉 Lui demandant même une reprise avec encore plus de chœurs de notre part ! L’ambiance est d’ailleurs telle, que Mister Jones cède et fini par accepter de porter le fameux maillot, mais Marion, elle, va tout de même préférer prendre celui de St Etienne 😛 … Casque or not casque ?!? Sera-t-il estimé que le défi est bien relevé, alors qu’il a enfilé par dessus une chemise de l’Olympique Lyonnais ?? Seule la suite le dira ! Surtout qu’il rechigne en riant à jouer l’hymne qui va avec sa nouvelle tenue ! Ceci étant, la fiesta bat son plein sur la scène où tout le monde saute en l’air, avec des images de pompiers en fond d’écran.

Départ de Jones et retour des Spaix, pour de nouvelles reprises de folie. Avec une spéciale dédicace en images à Frédéric Attané et son amour du vélo. Derniers remerciements également, juste avant d’être captés par l’œil du tigre. Le tourbillon continue avec tout le monde qui vient les rejoindre sur scène au final : Michael Jones, les danseuses, Alexandra qui va chanter Ça C’est Vraiment Toi, un medley de Johnny Hallyday et de Zazie … Pour terminer sur un Allumer Le Feu déchainé et un Highway To Hell qui nous offre une fin Rock de tous les diables !

Le sacrosaint casque est réclamé à corps et à cri, pour que Michael Jones en chante une dernière. Et le Colonel Philippe Petit en profite même pour le nommer officiellement Daft Punk de Vitrolles ! Alors, pour terminer cette soirée aussi bien qu’elle a commencé, ce sera, en plus de cette belle distinction, la remise d’un chèque de 8 000€ à Valérie Attané pour l’association et la nomination de la petite Léa comme ambassadrice d’honneur des Pompiers de l’Espoir pour sa récolte de 700€ à elle seule. Oui, une très belle réussite pour une toute jeune demoiselle au grand cœur, comme toutes les personnes qui auront participé à cette grande soirée.

Composition

  1. Marcher Dans Memphis
  2. Say It Ain’t So, Jo (Murray Head)
  3. Pas Toi / Je Marche Seul (Jean-Jacques Goldman)
  4. Le Frère Que J’ai Choisi
  5. On N’achète Pas Sa vie
  6. Si La Lune
  7. Never Forget
  8. Je Te Donne (Jean-Jacques Goldman)
  9. Quand La Musique Est Bonne (Jean-Jacques Goldman)
  10. Jump (Van Halen)
  11. Arrivé des Spaix : Where’s The Street Have No Name (U2)
  12. Zombie (The Cranberries)
  13. Eye Of The Tiger (Survivor)
  14. Beat It (Michael Jackson)
  15. I Love Rock n’Roll (Joan Jett & The Blackhearts)
  16. Ça C’est Vraiment Toi (Téléphone)
  17. Allumer Le Feu (Johnny Hallyday)
  18. Highway To Hell (AC/DC)
  19. Rappel :A Nos Actes Manqués (Jean-Jacques Goldman)

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : 40-60

Site de Production

  • Le concert s’inscrit dans la tournée « Tournée 40-60 »
  • Site officiel : http://www.michael-jones.net

Ingrédient

  • Michael Jones : Chant & Guitare
  • Marion Capuano : Chant & Violon
  • Christel : Chant
  • Cédric : Guitare & Chant
  • Sébastien : Guitare
  • Alain : Basse
  • Cyril : Clavier
  • Dane : Chœurs
  • Sébastien : Saxo Alto
  • Laurent : Drums
  • Jean-Marc : Chant

Remerciements

  • Florent @ Pompiers de l’Espoir

Appellations d'Origine Contrôlée

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.