Avis sur un show

09 mars 2015

Bikini Machine @ Paloma (Nîmes)

Big Bang Machine !

  • 9
  • 1
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 4.0 - 2 votes
Pas d'Evaluation des internautes
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement dans les crash-barrières.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Un concert un Lundi soir : voilà une drôle d’idée ! Mais nous aimons les défis et Bikini Machine aussi semble-t-il. La foule est d’ailleurs déjà bien amassée quand le show commence. Au final, la fosse sera pleine et les gradins fermés.

Dès l’entrée en scène, Fred assure l’ambiance de la meilleure des façons, en sautant de partout et en haranguant la foule. L’effet en retour est immédiat : ça crie, ça tape des mains et ça bouge la tête allègrement.

Leur Set sera court, bien qu’assez long pour une première partie, et il leur permettra de nous montrer toute la palette de leurs talents pour un Rock légèrement old school, mais pourtant terriblement d’actualité. Oui, Oui : ça paraît étonnant, mais c’est pourtant ce que je ressens, avec leur style plutôt proche d’un Elvis Presley et pourtant incroyablement moderne dans les arrangements. Je dois avouer que c’est terriblement bon !

En résumé, voilà un sublime début de soirée et je suis très heureux d’avoir découvert ce groupe dont le nom commence à ce faire connaitre. Et c’est tout le mal qu’on leur souhaite : que ce soit des stars 😉

Etiqueté par Ysabel :

C’est Bikini Machine qui va ouvrir le bal ce soir au Paloma. Look de rockeurs à qui on ne la fait pas, juste ce qu’il faut Old School, avec leurs polos bien boutonnés jusqu’en haut 😉 … Petits ponts musicaux et guitares sonnantes : Tout y est.

Et quand on passe la seconde, c’est au propre comme au figuré. Avec, en prime, les jolis jetés de gambettes de Fred Gransard, maracas au poing. Puis il vient jauger le public, pieds en bord de scène et micro en main, pour continuer à nous embarquer dans leur balade 60’s … Pour un peu, on ne serait pas surpris de voir débouler Fonzie (Happy Days) sur sa moto ! Et ça part rigoler avec le batteur, juste avant un petit finish qui le fait bien, tous chantant (et parfaitement synchro, s’il vous plait).

Le Rock semble s’endurcir un peu au fil du Set, mais attention : On a bien sûr toujours leur joli chœur de filles 😛 ! Non, je rigole. Leur côté Bad Boys est très bien assumé et ils mettent le feu au rythme des strombis, avec un de ces déhanché pour Monsieur Fred … Tellement en forme qu’il en grimpe même sur la batterie (Oui, oui : vraiment dessus !)

Un clavier à la « Amicalement Votre », et nous voilà à présent partis pour un Rock plus lascif, mais aussi plus sombre. Ils sont d’ailleurs excellents dans ce style un peu Soul que j’aime vraiment beaucoup. Puis ils enchaînent sur Stop All Jerk, que je suis certaine d’avoir déjà entendu quelque part, avec un de ces rythmes qui nous rentrent dans le corps et de la grosse guitare, digne d’un western. Pourtant, c’est l’envie de nous faire danser qui va, pour eux, être la plus forte 😉 Alors Fred Gransard saisi à pleines mains le pied de son micro, et recommence à chanter en le penchant à l’extrême vers le public … Un truc qui fonctionne à merveille pour ce qui est de nous donner l’envie de danser !

« Voici le temps du générique de feuilleton Corse » Mais un peu à la façon Sergio Leone voyez. Une véritable musique de film. Juste au moment où ils partent tous vers vers leur destin, représentée par une grande étendue propice à l’aventure … Mais attention : Ils ont les méchants à leur poursuite ! Et le tout est accompagné de magnifiques lumières en plus. Il ne reste donc plus qu’à en profiter, comme il se doit.

« Merci. On a jamais fait un concert un lundi ! » Retour du Rock sur un train d’enfer, avec un de ces petits ponts magiques dont ils ont le secret et qui font monter la sauce, bien comme il faut. Pour aller avec, petite chorée du bassiste devant son ampli et effet sonore Electro-Spatial. Sans oublier les arabesques de lumières sur les murs de la salle, au-dessus de nos têtes … On est pas bien là 🙂 ?! Mais voilà venu le moment de la dernière. Avec un démarrage empli d’écho et de fumée. Une dernière danse bien déchainée et une batterie tonitruante … Et pour finir, un « Merci comme un lundi soir, néanmoins beaucoup ! » Mais de même les Bikini Machine, de même !!

Composition

  1. Stagger Man
  2. Sulky Lisa
  3. Every Body’s In The Know
  4. Shake
  5. The Shade Of My Soul
  6. Stop All Jerk
  7. You Watch Me Goin’ By
  8. Destinazione Roccapina
  9. Good Morning
  10. Sing On It
  11. Watcha Gonna Do

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Bang on Time

Site de Production

Site Officiel : http://www.bikinimachine.net

Ingrédients

  • Fred Gransard : Chant & Clavier
  • Patrick Sourimant : Basse
  • Mik Prima : Guitare & Claviers
  • Franck Hamel : Guitare, Chant & Basse
  • Samuel Michel : Clavier & Machines
  • Romain Baousson : Batterie

Remerciements

  • Marilou @ Paloma
  • Julie @ Aoura pour les précisions 😉

Appellations d'Origine Contrôlée

  • par

    09 octobre 2012

    Photo du concert

    Phyltre @ Espace Julien (Marseille)

    Du bon gros son rock des années 80, avec juste une pointe de clavier plutôt année 2010 (un soupçon du son de General Electricks ici et là). Le mix est, je l'avoue, assez déstabilisant au début, ...

  • par

    09 mai 2014

    Photo du concert

    DeStijl @ Espace Julien (Marseille)

    Voilà typiquement le genre de soirée où j'aurai aimé que mes amis de Miss Parker assurent la première partie. Outre des bières à l'oeil (et c'est pas négligeable), ils auraient été parfaits dans le rôle ...

  • par

    04 avril 2014

    Photo du concert

    Frédéric Nevchehirlian @ Espace Julien (Marseille)

    Après avoir assisté au filage, il y a près d'une année, et à un showcase acoustique, il y a deux semaines, nous allons (enfin) découvrir le nouveau Live défendant le tout juste sorti dernier album de notre ami Frédéric ...

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.