Avis sur un show

29 juin 2013

David Kuck­her­mann @ Arènes (Nîmes)

The Flying Saucer Man ...

  • 13
  • 0
  • 0
  • 1
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 4.3 - 3 votes
VN:RO [1.9.22_1171]
Note internautes, 5.0 avec 1 vote(s)
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement dans les allées.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Si Lyon, quelques jours auparavant, avait l’extrême privilège d’avoir Emel Mathlouthi en première partie, l’invité de Dead Can Dance est  ce soir totalement inconnu du public et non annoncé sur les billets. Il s’agit en fait tout simplement du percussionniste du groupe.

Tout de suite titillé par les grosses casseroles qui arrivent sur scène, mon regard se porte ensuite sur ce petit bonhomme tout seul au milieu … Il ne paye pas de mine, mais dès qu’il frappe ses instruments, on part illico presto dans des contrés africano-indoux, pour notre plus grand plaisir.

Son set sera assez court mais très efficace ! Vraiment super intéressant.

Etiqueté par Ysabel :

Première soirée de la saison aux Arènes de Nîmes et une originale première partie, assurée par un homme seul (qui va s’avérer n’être autre que le percussionniste de Dead Can Dance himself).

Il se présente donc en anglais et commence sa petite musique douce, planante même et ethnique à la fois, en frappant sur de drôle de percus au son rond et chaud, mais qui ressemble tout de même à s’y tromper à des wok à l’envers ! Il en a trois devant lui, dont il joue tour à tour. Au départ, comme une musique presque proche de la comptine, puis viennent s’ajouter des dissonances … Et on se laisse emporter sous un ciel de jour couchant pas encore étoilé.

Après cette belle introduction, il va tout de même prendre le temps de nous présenter ses machines étranges, inventées par des suisses (qui l’eut cru !!) et qui ressemblent à des «Flying Saucers» comme il dit (soucoupes volantes en français). Et je valide : y’a de ça !!

Mais pour en sortir tous ces sons si différents, il en joue tantôt du bout des doigts, tantôt de la paume et même parfois du poing, les levant de leur socle pour les poser directement sur ses genoux. Et, étonnamment, le côté musique «caraïbes», que l’on pourrait craindre, ne ressort absolument pas de ses compositions.

Pour le troisième morceau (dont je serais bien incapable de vous donner le titre !), changement radical d’instrument pour passer à un simple tambourin, mais dont je n’avais jamais entendu jouer comme ça. Parce que nous somme clairement avec un virtuose du tambourin (même si cela peut sembler sarcastique, ce n’est pas du tout le cas). Il opère un doux mélange entre le son tiré de la peau ou du bois de l’instrument et les jeux de distance avec le micro, tout en usant des petites cymbales qui y sont accrochées avec les petits doigts. Incroyable de dextérité et avec une rapidité d’exécution assez phénoménale.

Puis, pour les deux derniers morceaux, il retrouve ses soupières diaboliques, tout en nous souhaitant une belle soirée et surtout, si possible, sans pluie (on croise les doigts et c’est pas gagné !) avec Dead Can Dance. Et il part comme ça, avec une de ses marmites sous le bras, laissant les autres aux bons soins de l’équipe du Staff.

Composition

  1. Han Solo
  2. Khubananukh
  3. Magic Tambourine Man
  4. Paper Marble
  5. The Sound of Vibrog
  6. Mishra – Gismo

Date Limite de Consommation

  • Ce concert s’inscrit dans la tournée 1er Partie de Dead Can Dance – Anastasis World Tour 2012/2013 qui se termine le  13 Juillet 2013 à Santiago.
  • Album défendu : The Path of the Metal Turtle

Site de Production

Site officiel : http://www.framedrums.net

Ingrédients

  • David Kuckhermann : Percussions

Remerciements

  • Esther @ Adam Concerts
  • Stephan @ ConcertAndco

Appellations d'Origine Contrôlée

  • par

    12 juillet 2012

    Photo du concert

    Anoushka Shankar @ Théâtre Antique (Arles)

    Incroyablement attiré par ce concert pour diverses raisons, j'en suis sorti avec un avis assez mitigé. Si l'écoute du sitar est ultra plaisante (bien qu'un peu répétitive), l'ajout d'une voix flamenco gâche rapidement tout ! ...

  • par

    30 août 2013

    Photo du concert

    Isaya @ Levantin (Marseille)

    Mais quel duo !!!! Une fois le concert lancé, avec les deux soeurs derrières les instruments et les micros, on oublie tout et on se plonge dans cette fabuleuse musique. On oublie les soucis techniques ...

  • par

    10 février 2015

    Photo du concert

    Miosine @ Espace Julien (Marseille)

    C'est un peu sans crier gare, et quasi dans le noir, que Miosine commence son set. Nous ne savons pas grand chose de lui, excepté que son projet solo est très récent. C'est donc quelque ...

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.

  • VA:F [1.9.22_1171]
    0
    0
    image gravatar rajoute :

    L’ayant vu en 1ère partie en 2012, j’espérais que ce soit lui à nouveau car j’avais beaucoup apprécié.
    Son cd est une invitation à la zenitude (d’ailleurs mon fils l’écoute parfois pour s’endormir le soir).
    Pour ceux qui apprécient, je vous invite à faire un tour sur son site..