Avis sur un show

16 décembre 2011

Roken Is Dodelijk @ La Gare (Maubec)

Un chouette groupe du nord de la France qui devrait plus souvent venir dans le Sud !

  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 5.0 - 3 votes
VN:RO [1.9.22_1171]
Note internautes, 5.0 avec 1 vote(s)
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement dans la salle.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Un chouette concert, avec une belle énergie et un humour débordant ! Aucun reproche à faire, tout était plus que parfait en cette fin Décembre ! On finit admirablement bien l’année.

Etiqueté par Ysabel :

Après la première partie plutôt planante offerte par Maïa Vidal, on va entrer dans le vif du sujet, avec Roken Is Dodelijk. Alors, pour la petite histoire, leur nom à coucher dehors vient de leur raz-le-bol de lire les mises en garde sur les paquets de cigarettes vendus en Belgique et au Pays-Bas … D’où ce choix de nommer le groupe «Fumer tue» en néerlandais. Il faut avouer qu’il fallait la trouver celle-là !!

Bref, nos 6 lillois sont réduits ce soir au nombre de 3, par une terrible épidémie de grippe qui semble avoir frappé leur ville natale, qu’ils présentent en toute simplicité comme Le Centre du Monde (ni plus, ni moins !!) Mais qu’à cela ne tienne, ils appellent en renfort Clémence, leur bookeuse, pour les rejoindre et faire les chœurs (décidément, c’est la mode ces temps-ci … Déjà vu ça avec Félix de You And You. Un bon filon : Laissez tomber la StarAc’, pour faire du live, devenez bookeuse 😉 !!)

On attaque donc par une p’tite session acoustique, guitares, percu & voix pas mal du tout. Le ton est donné : C’est beaucoup plus rock que la jolie ballade Folk de Maïa, mais tout aussi séduisant. Pour moi, un son Pop Folk anglais, avec une très belle contre voix assurée par Guillaume, le bassiste. En résumé, ils sont hyper contents d’être là. Nous aussi … Et il y a de quoi.

D’un morceau à l’autre, les sonorités changent, avec toujours une ligne mélodique enlevée et une musique très rythmée. C’est vraiment super plaisant à écouter. Jérôme Voisin est ultra prenant au chant, avec une voix à la Belle & Sebastian. Et c’est marrant, parce qu’il est plutôt statique, tout en étant hyper expressif, nous racontant toutes ces histoires avec ses mains et commandant à la musique en riant, les yeux toujours vifs. Tout se mélange … Guitare, violon, xylophone … Cette musique est littéralement habitée.

Pour exemple,The Story, qui est censé nous faire passer un message subliminal sur le «Chagma», dont ils sont prêts à nous dévoiler tous les secrets au Bar tout à l’heure : «Non, parce qu’on est venus sans argent, alors on cherche un moyen de se faire payer des verres !» Ce qui est sûr, c’est que je ne sais pas ce que cela peut donner en Live à 6, mais à 3 ça le fait déjà très bien !! Ils sont festifs, bourrés d’humour et ne se prennent pas au sérieux pour deux sous. Nous envoyant, entre autre, une bande à la con de remerciements pré-enregistrés, à laquelle Fonz rajoute juste «Maubec» aux moments adéquats. Ou bien encore, en lançant Last Christmas par cette intro : «Vous la connaissez j’espère ??!! Vous pouvez claquer des doigts, mais pas trop fort … Vous allez me déconcentrer : Chanson de Noël. Les enfants, vous aimez Noël ? Vous savez que dans 3 ans vous n’y croyez plus ??!!» Et ne sont-ils pas mignons à tous faire les chœurs autour de lui, les mains dans le dos, avec leur air cruchon ??!!!!! J’adooooore !!

Nous aurons aussi droit à leur version très personnelle de la création de la Mairie de Maubec (incontournable après The Maubed Song et sa version acoustique avec Siffleurs !!) Du grand n’importe quoi. Ceci étant, mis à part le fait qu’ils jouent les guignolos, c’est vraiment de la très bonne musique, avec des mélodies superbes. Et puis, on a quand même droit à des Premières en public, comme Bite For Bite ou Let’s Forget : des exclusivités mondiales … «Il y aura Maubec : Ceux qui y étaient et ceux qui n’y étaient pas. Soit 5 milliards de loosers !!»

Leur musique est extrêmement prenante. Beaucoup de xylophone à chaque fois dans la ligne mélodique, ce qui donne un contraste assez marrant avec une batterie très présente et une ligne de basse bien marquée. Et peut-être bien que la fumée tue … Mais ils l’aiment bien ce soir. Mais, quand tout redevient sérieux, ça tourne franchement au vibrant dans les montées en puissance. Je confirme : Il y aura 5 milliards de loosers ce soir !

La fin du set va s’avérer beaucoup plus pop, avec un Fonz qui se lâche complètement. Il va même nous proposer un quart d’heure Maubecquien (Bon, on va pas lui faire remarquer qu’il faut dire maubelans !) … Donc, les filles doivent inviter les garçons sur une reprise de Love Boat (générique de la Oh! combien mythique Croisière S’amuse !!). C’est la dernière avant le rappel, parce que, je cite «On a soif !!» La dernière donc, avec rythme de folie et un déhanché à vous faire déclencher une émeute dans une maison de retraite !!

Après une clappe du feu de dieu, Jérôme remonte sur scène en nous parlant ch’ti et en faisant l’étonné de ce rappel, qu’il a juste organisé 5mn plus tôt !! Il va commencer seul à la guitare avec The After, la voix presque cassée. Puis sera rejoint par Guillaume & Nicolas pour deux derniers morceaux d’une grande intensité, dont une reprise de What Is Love super bien faite, ne cassant pas les repères mais gardant l’effet de surprise … Avec, à la fin, une envolée lyrique de Guillaume, surnommé La Callas dans la milieux autorisés 😉 !!!! Non, mais sans déconner : Ce fût une super bonne soirée, vraiment !!

Composition

  1. In These Places
  2. Good Enough
  3. King Of This Town
  4. Bite For Bite
  5. The Story
  6. Never
  7. Last Christmas
  8. Where Have You Been
  9. Let’s Forget
  10. The terrible Thing
  11. Jogging
  12. This Is The Sound
  13. 1er Rappel : The After
  14. We Are Stone
  15. What Is Love

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : The Terrible Things (EP)

Site de Production

Site Officiel : http://roken-is-dodelijk.blogspot.com/

Ingrédients

  • Jérôme Voisin  : Chant & Guitare
  • Guillaume Jourdain : Bassiste
  • Nicolas Degrande : Batterie
  • Clémence : Chœurs

Remerciements

  • Stephan @ ConcertAndco
  • Sophie @ La Gare

Appellations d'Origine Contrôlée

  • par

    26 avril 2013

    Photo du concert

    Reliques @ Poste à Galène (Marseille)

    J'ai tout particulièrement aimé ce concert aux frontières du rock et à l'ambiance à part : entre progressif et psychédélique. En d'autres termes, nous tenons les Porcupine Tree marseillais !! Les trois compères de Reliques ...

  • par

    09 octobre 2012

    Photo du concert

    Phyltre @ Espace Julien (Marseille)

    Du bon gros son rock des années 80, avec juste une pointe de clavier plutôt année 2010 (un soupçon du son de General Electricks ici et là). Le mix est, je l'avoue, assez déstabilisant au début, ...

  • par

    18 décembre 2010

    Photo du concert

    Killtronik @ Poste à Galène (Marseille)

    Un jeune groupe cannois qui m'a foi fait de la bonne new wave électro ! C'est pas désagréable, c'est bien chanté et c'est bien fait. On aurait aimé un peu plus de lumières, pour au ...

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.