Avis sur un show

14 octobre 2013

Rona Kenan @ Zénith Oméga (Toulon)

Une introduction Blues avant le Rock ...

  • 4
  • 1
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Conditions de mise en boîte

Librement entre la scène et le public.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Sublime découverte Live : une voix envoûtante, des rythmes blues passionnants et une très belles présence scénique, le tout avec des morceaux hyper prenants. Un zéro faute pour cette première partie !

Etiqueté par Ysabel :

Nouvelle aventure et cap sur Toulon ce soir, avec la découverte de la salle du Zenith Oméga : un bel endroit, avec des côtés de scène tout en bois, un plateau ouvert, des lumières bleues et un léger halo de fumée … Tout est en place pour accueillir l’extra-terrestre du Rock du moment qu’est Asaf Avidan, accompagnée de la fabuleuse guitariste israélienne Rona Kenan, qui va également assurer la première partie de ce concert.

Elle prend place seule, tout simplement assise en face de nous et armée de sa guitare dont elle tire quelques vocalises avant de commencer. C’est à la fois de la plus grande simplicité et extrêmement impressionnant. Je ne saurait dire pourquoi, mais l’ambiance, l’atmosphère même, sont assez magnétiques et on attend religieusement que quelque chose arrive. L’attente ne sera d’ailleurs pas longue : la guitare se met rapidement en marche et surtout sa voix, qui monte immédiatement, grave et plutôt suave, avec de fortes envolées. Une sorte de drôle de complainte parfois poignante, avec des mélodies teintées de bon Folk-Rock. Du pur plaisir.

Le rythme enlevé du second morceau amène tout de suite la clappe du public. Nous restons dans une musique entrainante et «parlante», celle d’une histoire contée, comme pourrait nous en faire un Moriarty par exemple.

Sorti de son harmonica, pour nous emmener faire un petit tour du côté de Johnny Guitare (Film de Nicholas Ray de 1954), pour rester dans un son très US et une voix qui se fait on ne peut plus chaude et Folk. Elle marque le rythme au drum, du pied droit, et cette résonance, ajoutée à celle de la guitare, donne un résultat vraiment saisissant.

Tout lui va et elle sait tout faire. Lorsqu’elle passe à la guitare sèche pour une balade, le voyage est tout aussi bluffant. Elle nous offre même un duo avec un comparse à    l’harmonica, en lâchant encore plus sa voix pour couronner le tout et hochant de la tête au dessus de sa guitare … C’est méga bon ça ! Hyper plaisant et tourbillonnant même. Tout est source de plaisir et elle s’amuse encore avec nous avant la dernière, en nous expliquant que c’est une chanson destinée aux filles qui ne savent pas boire (ou plutôt ne pas rester digne une fois qu’elles ont bu !) Bref, une chanson de pocharde, mais en mode Folk, avec sa guitare qui se transforme en percussion dans le feu de l’action ! Bref, un petit bout de femme incroyable, qui nous a embarqué avec presque rien … Juste sa guitare et sa voix, ce qui n’est définitivement pas rien au final !

Composition

  1. The Dead And The Junky
  2. My Prison By The Sea
  3. Johnny Guitare (Peggy Lee)
  4. Through Foreign Eyes
  5. Ice
  6. Love Me Or Leave Me (Nina Simone)
  7. Some Girls

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Hamraot VeNechitot

Site de Production

Site officiel : http://www.ronakenan.com

Ingrédients

  • Rona Kenan : Chant & Guitare
  • X : Harmonica

Remerciements

  • Marine @ Sud Concert

La zone des lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.