Avis sur un show

17 novembre 2011

Piers Faccini @ Théâtre des Salins (Martigues)

Un autre bon concert du poète.

  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 5.0 - 5 votes
VN:RO [1.9.22_1171]
Note internautes, 5.3 avec 3 vote(s)
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement au milieu du public.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Un nouveau sublime concert que j’ai trouvé plus rock, avec une énergie bien plus palpable !

Etiqueté par Ysabel :

Après cette belle première partie offerte par Stranded Horse, notre soirée Incisif 1 au Théâtre des Salins va se poursuivre avec Piers Faccini (que nous avons déjà pu entendre le mois dernier à La Gare de Maubec). Nous savons donc que nous allons passer une belle soirée avec un artiste plein de talent, à l’univers très prenant.

En attendant son arrivée sur scène, un peu de fumée monte sur les lettre de lumière d’Incisif inscrites sur le mur de brique du fond de scène, devant lesquelles sont déjà installés batterie, violoncelle et guitare. Puis, les étoiles s’éteignent et l’on entend un son de grelots provenant du fond de la salle. C’est Piers Faccini qui fait son entrée et passe entre les personnes assises à même le sol de la petite salle Au Bout de la Nuit. Il s’attarde un peu par moment et nous offre un Morning tout en nuances et en intensité.

Après cette introduction à capella, il regagne la scène où l’attendent ses deux compagnons et nous lance un «Bonsoir» en souriant. Il attaque une petite impro de Beat Box pour s’amuser et faire s’approcher le public. L’atmosphère est détendue et il nous rappelle gentiment à l’ordre par un «Allez, on se calme les enfants !» Puis il attaque seul, les baguettes et l’archet eux restent en l’air … Puis le violoncelle entre dans la danse, suivi par la batterie. Piers a une manière bien particulière de jouer de la guitare, un peu à la manière d’une cithare, ce qui donne ce son unique avec un parfum d’ailleurs.

Sa voix aussi est très particulière. Elle a cette capacité à vous envelopper, à se transformer elle aussi en instrument. Il chante les yeux mi-clos. Le violoncelle apporte beaucoup de douceur et encore plus de poésie à l’ensemble. L’archet frappe parfois les cordes tout en dissonance, pour amorcer des mélodies qui sont ensuite reprises par la guitare. L’instrument est aussi utilisé comme une contrebasse de jazz. L’harmonica ajoute une note plus folk. La voix de Piers ne fait qu’une avec la musique. C’est un accord parfait et une ambiance fantastique. Presque tout le monde s’est assis sur le sol ou les marches. Les corps se balancent et les yeux se ferment. Les enfants se collent à leur maman et les têtes se reposent sur les épaules voisines. Une belle musique de partage, pour un public absolument ravi.

Selon les morceaux, le folk devient rock puis blues. Piers entame A Storm Is Going To Come à capella pour nous faire chanter avec lui et c’est beau tout un parterre qui chante. Il nous remercie pour ce partage et repart sur des sonorités plus rock, avec un magnifique jeux de guitare qui joue sur les cassures du rythme. Une musique sur laquelle il est difficile de tenir en place, tant elle a le don de vous donner des fourmis dans les pattes. Alors c’est parti, le public qui n’attendait que cela se lève pour pouvoir danser un peu. La guitare se fait à nouveau orientale et les mains se mettent à frapper en rythme.

Piers, qui nous trouvait trop sage, est ravi. Il plaisante même sur le fait que depuis qu’il vit en France (8 ans maintenant), il y a toujours dans les salles de concert un mec pour crier «Allez ! Envoie !!» Mais, après cette récréation, son harmonica vient apaiser le feu. Grace au jeu de l’enregistrement au fur et à mesure, sa voix se multiplie à l’infini et donne un son quasi religieux sur Come My Demons … Cette histoire d’un homme qui court et qui fini par se laisser tomber, faute de force pour continuer. Tout se fait dans l’intensité des percussions : tambourin, grelot, harmonica et clappe du public. C’est une nouvelle petite séance de chant, avec de vrai talents au premier rang, qui font la contre voix et tout et tout !!

La reprise de Satisfied (de Muddy Waters) amorce la fin du set. Le son très blues embarque tout le monde, avec en prime une véritable démo du batteur qui met le feu pour le plus grand plaisir de tous. Et ce sont des cris de plaisir et de joie qui saluent la fin de ce superbe morceau. Et la ballade qui suit, la dernière de ce set, va finir de faire se balancer les têtes et même les corps tout entiers, qui passent d’un pied sur l’autre. Un dernier vent d’aventure souffle sur nous, pour finir sur un train d’enfer.

Mais après s’être un peu fait prier par le public, notre trio revient sur scène et l’incroyable voix de Piers monte dans le silence. Il semble invoquer un dieu mystérieux.  Nous restons dans ces sonorités folk orientales qu’ils nous offrent de puis le début de cette session. Une sorte de plainte céleste … Puis c’est l’anglais qui s’en mêle et on embarque avec les indiens d’Amérique. Le tambourin et le violoncelle se mélangent dans une incroyable mélodie aux allures de danse vaudou.

Les rappels vont se terminer par la reprise d’une chanson italienne des Pouilles, dans la plus pure tradition de la tarentelle (avec une intro en italien). Puis il enchaîne sur des paroles en anglais, après un petit pont de batterie et une clappe d’enfer. Le public est vraiment ravi de partager ce dernier moment musical avec Piers Faccini, Simone Prattico et Kieran Smith. Une très belle soirée que nous avons eu un immense plaisir de partager avec eux.

Composition

  1. Morning
  2. Three Times Betrayed
  3. My Wilderness
  4. Where Angels Fly
  5. No Reply
  6. Home Away From Home
  7. A Storm Is Going To Come
  8. And Still The Calling
  9. If I
  10. Dreamer
  11. Tribe
  12. Come My Demons
  13. Satisfied (Muddy Waters)
  14. That Cry
  15. 1er Rappel : The Branches Grow
  16. Undercover My Eyes
  17. Your Name No More

Date Limite de Consommation

  • Ce concert s’inscrit dans la tournée My Wilderness qui se termine le 17 Décembre à Brest
  • Album défendu : My Wilderness

Site de Production

Site Officiel : http://www.piersfaccini.com/

Ingrédients

  • Piers Faccini : Guitare, Chant, Harmonica & Percussions
  • Simone Prattico : Batterie & Percussions
  • Kieran Smith : Viloncelle & Basse

Remerciements

  • Stephan @ ConcertAndCo
  • Caroline @ Théâtre des Salins

Appellations d'Origine Contrôlée

  • par

    27 octobre 2011

    Photo du concert

    Piers Faccini @ La Gare (Maubec)

    Quel sublime concert ! J'ai adoré l'univers de Piers et son doux mélange des genres. Nous le reverrons dans quelques semaines au Théâtre des Salins où, cette fois, il ne nous aura pas par surprise. Etiqueté ...

  • par

    02 février 2013

    Photo du concert

    Piers Faccini @ Musée Antique (Arles)

    Un concert atypique dans un lieu atypique avec un artiste atypique. Que dire de plus : c'était le mariage parfait entre ce troubadour multi-civilisationnel et un lieu empli d'Histoire ! J'adore voir les bons artistes ...

  • par

    16 mai 2015

    Photo du concert

    Piers Faccini @ La Mesón (Marseille)

    Revoir Piers Faccini, en ce beau lieu de La Mesón, c'est avoir un troubadour à portée de mains. L'homme se fait hélas assez rare dans le Sud de la France, même s'il est en l'occurence là pour ...

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.