Avis sur un show

08 juillet 2017

Morcheeba @ Maison des Sports (Autrans)

Morcheeba Wasn’t Built In A Day...

  • 12
  • 1
  • 3
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 6.0 - 2 votes
Pas d'Evaluation des internautes
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Les 3 premiers titres, dans les crash barrières, en jouant avec le ventilo Dyson bien central !

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Morcheeba, c’est un groupe à géométrie variable, un peu comme Archive. Si du côté de la team de Danny Griffiths c’est plutôt heureux et ça apporte comme un vent de fraîcheur, du côté de la team de Ross Godfrey c’est plutôt le grand 8 avec de très grand hauts mais d’aussi grands bas ! Pour éclaircir ma pensée, je vais être franc : il FAUT Skye Edwards au chant ! Simple, radical et précis ! Elle est LA voix du groupe, elle a ce Groove qui colle à la musique et cette Soul qui rendent Morcheeba unique au monde !

Ce soir : je sais que j’ai Skye Edwards et je suis donc aux anges ! Mais j’ai aussi compris que Skye et Ross montent un projet plus ou moins parallèle au groupe, sobrement nommé Skye & Ross. Un peu comme Axel Roses qui estime à lui seul être les Guns N Roses (et c’est faux !). Tout laisse donc à penser que Sky et Ross ont évincé le reste de l’équipe (dont le frère fondateur de Ross !) pour recréer un nouveau Morcheeba plus proche des sons originels. Pour ce faire, ils ont simplement décidé de recruter le mari et le fils de Skye, respectivement à la basse et à la batterie … Et c’est parti mon kiki.

Donc ce soir c’est la découverte de ce nouveau Morcheeba et je dois dire que c’est un concert qui frôle la perfection. Double raison à cela : énorme plaisir de revoir ce groupe emblématique pour commencer. Car oui je suis méga fan de ce son, de cette ambiance Trip-Hop Soul à part. Et purée cette voiiiiiiiiix… de quoi me transformer en André Manoukian; les expert de France Inter comprendront !

La seconde raison est assez simple : la Setlist de ce soir est un doux best-of, qui sait mélanger à merveille les nouveaux morceaux avec les titres emblématiques entre autre de The Big Calm, l’album emblématique du groupe ! Alors pouvoir entendre une sublime version de The Sea, Blindfold ou encore de Let Me See, c’est juste ce qu’il faut pour toucher le paradis des oreilles ! Force est de constater que les nouveaux titres de ce Skye & Ross / Morcheeba (rayer la mention inutile) sont effectivement dans cette même veine et ça fait plaisir ! Et puis finir sur un Rome Wasn’t Built in A Day, c’est juste parfait pour avoir la patate et la bonne humeur avant de partir pour une heure de route de montagne pour retourner dormir en vallée.

Etiqueté par Ysabel :

Catherine Ringer partie, nous faisons une petite pause miam – parce qu’en plus, il y a plein de petits food-trucks super sympas au Vercors Music Festival, avec du Bio, du végan, du tradi … tout ce dont tu peux avoir envie – et puis on enchaine avec Morcheeba ! Et ouais, on est des fous ce week-end 😉 Mais surtout il est clair qu’on s’éclate comme des fous. D’un autre côté, vous avez vu cette programmation ?!? Ça ne rigole pas à Autrans !!

Nous avons d’abord droit à la petite présentation officielle. Puis c’est un déchainement de très belles lumières, sur une intro Indus-Electro… Avant l’entrée en scène de la toujours aussi splendide et magnétique Skye Edwards, pour une première quelque peu langoureuse. Lascive Rock. Et lascive, la danse que cette incontournable diva nous offre l’est tout autant. Une première qui se termine d’ailleurs par une digression sur Love To Love You Baby (oui, oui : de Donna Summer). Jolie pirouette du plus bel effet.

« Are you ready ?!? » Et la voilà qui sautille sportivement avec sa robe de princesse, noire et sexy. Toute en transparence. Cette pulsion de la musique en amusant paradoxe avec la lenteur de son chant. Sa douceur. Personnellement, je trouve cela fabuleux. Même les enchaînements sont très smooth à leur façon. Mais la musique, elle, reste intense. Avec toujours une hyper présence de la guitare de Ross Godfrey. La scène s’irisant de par le biais de demis sphères miroir. On est tout simplement au paradis. Au son du chant devenu guttural de Lady Skye. Totalement planant. « Do you like that one ?! ». Nous offrant ainsi un peu d’anciennes mêlées à des nouvelles. Comme cet Otherwise et son petit pont légèrement arabisant que j’adore.

On a aussi la plaisir de la suivre dans ses digressions sur leur journée passée dans le Vercors, où ils ont testé l’eau la plus froide de leur vie nous dit-elle 😉 Une introduction toute trouvée  pour nous emmener dans les volutes aquatiques de The Sea … Quoi de mieux pour nous bercer en cette douce nuit. Avec toujours ces lumières vraiment et définitivement fabuleuses.

Elle fredonne et nous demande si on veut chanter avec elle. Parce que sinon, c’est au revoir et bonne nuit ! Mais elle ne nous fera jamais ça. Et nous avons bien droit à notre petit cours de chant à la fin duquel elle enchaine avec grâce un Light Of Gold somptueux, que continue le public après les dernières notes jouées.

« Do you like my dress ?! » Il parait qu’elle l’a faite elle-même. Si c’est vrai : chapeau bas. Mais continuons. Car si on peut chanter – s’enquière-t-elle – … On peut aussi danser, non ?! Mais bien évidemment. Surtout quand c’est sur une reprise du tant regretté David Bowie. Un Let’s Dance quelque peu désarticulé. Une très intéressante reprise. Qui remporte le plus franc des succès. Skye nous ensorcelle. Elle ondule. Elle meuble avec beaucoup de charme les accordages de guitares. Et nous fait même les doigts cornus en nous demandant : « Are you ready to Rock ?! » Nous offrant ensuite le plus beau des aigüe tenu du monde sur How To Fly.

Retour aux sources et à leur premier album. Skye qui chante. Skye qui tourne sur elle même comme un soleil après nous avoir encore une fois fait chanter. Skye qui illumine notre nuit iséroise à la belle étoile et qui joue à mort avec le public. Skye qui rit au milieu des chansons. Skye qui nous offre toute la fraicheur et la spontanéité de sa personnalité. Et Skye qui nous quitte à la fin du Set, comme une écolière pressée de partir en cour de récréation.

Puis elle revient pour le rappel. Nous montrant ses pieds parce qu’elle a enlevé ses shoes. Adorablement folle comme elle sait l’être. Ce sera donc Sweet LA et Rome Wasn’t Built In A Day, accompagnées de petites loupiotes dans la nuit. La belle allant jusqu’au piano pour l’accompagner de sa voix douce. Mais pas moyen de terminer autrement qu’en nous donnant un peu de sa délicieuse pêche. Lumières arc-en-ciel. Skye dansant de l’un à l’autre. Sautillant de partout. Et nous insufflant une dernière fois un peu de sa joie de vivre. Avec lâchage complet de la guitare et vague de mains levées pour saluer le tout. Très beau Set. Et, globalement : très belle première soirée. (Vivement demain !) Qui se termine sur une dernière ligne de basse et un magnifique éclat de lumière soleil.

Composition

  1. Trigger Hippie
  2. Friction
  3. World Looking In
  4. All My Day
  5. Otherwise
  6. The Sea
  7. Light Of Gold
  8. Let’s Dance (David Bowie)
  9. Blood Like Lemonade
  10. How To Fly
  11. Blindfold
  12. Let Me See
  13. Rappel : Sweet LA
  14. Rome Wasn’t Built In A Day

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Skye & Ross

Site de Production

Page Officiel : http://morcheeba.uk

Ingrédient

  • Skye Edwards : Chant
  • Ross Godfrey : Guitare
  • Richard Milner : Clavier
  • Steve Gordon : Basse
  • Jaego Edwards : Batterie

Remerciements

  • Romain @ Du Bruit au Balcon

Appellations d'Origine Contrôlée

Un de nos Instagrams de la Soirée

concertsenboite

Un samedi du Vercors Music Festival qui finit en beauté avec #morcheeba !

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.