Avis sur un show

12 mai 2012

Leïla Stucks And the Bottle Bottoms @ Espace Julien (Marseille)

Un groove-funky qui méritait la première place !

  • 49
  • 1
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 4.0 - 2 votes
Pas d'Evaluation des internautes
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement dans la salle. Il y avait une lumière juste impossible, mais fallait faire avec ! Il a donc fallu utiliser les focales fixes au meilleurs ouvertures, mais en contre partie la profondeur de champ est hyper faible ! On ne peut pas tout avoir.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Un groupe fort efficace, qui accompagne la présence faramineuse de Leïla, c’est ce qui fait de LSn’BB un ch’tit groupe qu’il va falloir suivre ! Je ne serais pas contre un vrai concert d’une bonne heure, pour laisser le temps au groupe d’imposer son ambiance.

Etiqueté par Ysabel :

Après un super rapide chassé croisé, changement de scène pour passer de Kazan à LSn’BB (Ce qui donne en littéral … Attention, accrochez-vous bien : Leïla Stucks and The Bottle Bottoms !)

Et c’est la belle Leïla qui prend tout de suite les choses en mains. Elle fait tout : Présentation, auto-promo (ils seront le 28 Juillet à Pertuis pour le festival Sun Art) et surtout elle commence déjà à chauffer la salle. Parce que, bien entendu, il y a un timing. Et oui, seulement cinq morceaux pour amener un maximum de personnes de la salle à voter pour eux, toujours à main levée.

Pendant ces cinq morceaux, ils vont nous offrir un funk revisité à leur sauce, avec une pointe de soul et une chanteuse (Marion à la ville) qui a, je dois dire, une fort jolie voix. Côté cordes, ça joue pas mal sur la pédale oua-oua, avec sur la droite Mickey Djeekay à la guitare, qui semble tout droit sorti d’un épisode de Strasky & Hutch 😉 !! Et sur la gauche Fingers, à la guitare solo,  (frère d’une chroniqueuse que je connais, je crois…) qui semble d’une zenitude à toutes épreuves !

A la seconde chanson, Leïla se met à scander «LSn’BB !!» de plus en plus fort, le faisant reprendre par toute la salle et il ne fait aucun doute que la demoiselle donne de sa personne. On a droit à une petite histoire en anglais sur la fatalité du destin, puis elle vient se planter en tout devant de scène pour encore et toujours aller chercher le public, avant de lancer une petite séance d’aérobic : Aller, tout le monde saute sur place !! L’ambiance est plutôt bon enfant et des minettes à côté de moi se prennent en photo en faisant des pauses avec les petits bâtonnets fluos qui ont été distribués devant la salle, pour nous permettre d’exprimer pleinement notre adhésion à notre groupe préféré.

Le batteur a, lui aussi, une touche pas possible, avec sa casquette de turfiste et son gilet-cravate à la Ben Oncle Soul. Et c’est le soul justement qui devient de plus en plus présent sur cet fin de mini-set, avec la voix de Leïla qui se casse légèrement sur les aigües et vraiment un bel ensemble : une basse qui sonne et des guitares très présentes (avec notre Huggy les bons tuyaux qui n’arrête pas de sauter place et qui est juste excellent !)

Pour la dernière, la sauterelle reprend sa danse et part soutenir le batteur, avant de nous rejoindre à nouveau dans une lumière rouge sang. C’est une vrai musique pour danser, avec un soupçon de nostalgie dans le son et un funk juste revisité comme il faut. Et quand on croit que c’est fini … Ça reprend de plus belle, pour le plus grand plaisir d’un public qui manifeste sa joie en criant.

Alors, le moment venu, on n’hésite pas à agiter nos petites mimines … Mais gagnera, gagnera pas ? Il va falloir un peu plus de patience pour le savoir !!

Etiqueté par Julie :

L’Espace Julien accueille ce Samedi 12 mai 2012 la finale du tremplin (ou Festival) Emergenza, «Le plus grand organisateur de concerts pour groupes émergents» comme ils s’intitulent sur leur site. 12 groupes sont en lice ce soir pour tenter de remporter la victoire et ils sont issus de tout un processus de sélection, qui les a amenés jusqu’ici.

Le tremplin Emergenza est européen.Selon leur site, 121610 groupes se sont inscrits au Festival Emergenza, depuis la création jusqu’en 2012. Ils se présentent ainsi : « EMERGENZA est le plus grand festival européen de musique live consacré aux groupes émergents. Toutes les formations, de tous styles et de tous niveaux, qu’elles reprennent des tubes ou jouent des morceaux originaux peuvent participer à la manifestation. Le festival a lieu partout dans le monde. La manifestation se déroule en plusieurs soirées et s’articule un peu comme les poules d’une compétition sportive. Chaque soir, différents groupes montent sur scène pour présenter leurs shows et à la fin de ceux-ci, c’est le public de la salle qui vote à main levée pour faire savoir dans quelle mesure il a apprécié le spectacle. » Ils sont sponsorisés par des distributeurs d’instruments de musique, divers professionnels du secteur et assurent une promotion.

Chaque groupe vend des places, participant ainsi à remplir les salles de chaque date et tente de gagner, grâce à ses supporters, les étapes successives. (Les places sont également disponibles aux billetteries des salles.) Départ des sélections dès le 8 décembre 2011. 8 dates qui accueillent 8 groupes chacune, à Marseille, au Café Julien. Soit environ 64 groupes régionaux en lice.

Pour les ½ finales, dès le 15 mars 2012 (il aura fallu près de 3 mois pour ce premier tour), ne restent que 28 groupes sur les 64. Cette étape se déroule sur 5 dates dans 2 salles, Le Trolleybus et le Jas’Rod. Et enfin le 12 mai 2012, la finale locale à L’Espace Julien à Marseille, les 12 groupes qui ont remportés les dates précédentes s’affrontent chacun avec son public.

Que gagnent les vainqueurs de cette étape du tremplin Emergenza ?

Le groupe qui sort classé 1er accède à la finale nationale, sur la scène au Bataclan à Paris. Les sponsors offrent d’autres prix pour le deuxième meilleur groupe, la meilleure voix, le meilleur guitariste, etc …

Essentiellement des instruments et parfois un enregistrement/une date showcase.

Ci-dessous la liste des prix :

  • Winning Band : GOING TO THE NATIONAL FINAL
  • Best Guitar Player : Guitar Hagstrom
  • Best Drummer : Cymbals Set of Cymbals
  • Best Bass Player : Bass Hagstrom
  • Best Singer : Sennheiser Evolution e 935Professional vocal microphone (The cardioid e 935 is a fully professional vocal microphone, developed to cut through high on-stage levels.)
  • 2nd Band Showcase : European Showcase Date.

Revenons donc à ce samedi 12 mai 2012.

Le déroulé de la soirée est à l’image du principe. Il s’agit d’un défilé sur scène et en bas. Pendant près de 5 heures, à chaque changement de groupe le public change également. Chaque bande de supporters chasse l’autre. Il ne s’agit pas d’aller lever la main pour un autre groupe que le sien ! Et pourquoi pas ? C’est tentant car les musiciens et chanteurs sont tous intéressants. Mais le vote se fait au nombre de mains levées («et interdiction de lever les deux, sinon ça ne compte pas !» Mince, je suis repérée).

En plus des mains levées, un jury composé de Christophe Sanchez, guitariste session, Loran Saulus, Recording Studio Producer et Walter Combi, Directeur Artistique de Track1music aide à départager ces talents.

Le Verdict du jury par groupe ici : http://www.emergenza.net/show.asp?dett=yes&res=123#20518

Ce soir après près de 5 heures de lutte survoltée, enjouée, c’est Jail qui remporte la finale. Leur challengeur est LSn’BB. Ils ont tous deux creusé l’écart d’une dizaine de points avec les autres groupes, qui n’ont pas à rougir de leur prestation.

Qui est Jail ?
Manu Fernandez/Basse – Olivier Michel/Guitare & Chant – Gérald Mange/Batterie, Bun & Guitare. Leur style musical : Heavy Rock. Le groupe est né en 2011 sur Marseille. Il est composé de membres venant de divers horizons, comme un bassiste funk, un batteur punk-rock, un guitariste métal et un chanteur pop-rock-folk. Cette diversité donne des compos riches d’influences, une savante alchimie des genres.

Qui sont les LSn’BB ?

Leïla Stucks/Chant – Fingers/Guitare – Peter Call Drum/Batterie – Berto/Bass – Mickey Djeekay/Guitare solo. Leur styme musical : Funky

Formé en 2008 à l’initiative de Fingers (guitariste) et Berto (bassiste) sur des accords à résonance résolument funky/soul, le groupe ne tarde pas à être rejoint par Peter Call Drum (batteur), Mickey Djeekay (guitariste) ainsi que Leïla Stucks, leur future voix. Ces derniers complètent les inspirations premières avec des influences énergiquement rock et profondément blues. Les compositions se construisent, se partagent et se confrontent pour mêler sonorités sensuelles, fiévreuses et groovy. Après une petite pause dans les concerts pour composer et enregistrer une nouvelle maquette, LSn’BB revient à ce qui a toujours été le but du groupe : Le live.

Notez que Leïla Stucks, la voix des LSn’BB remporte le prix de la meilleure voix. Et quelle voix !

Je serai désormais plus attentive aux prochaines dates de ce tremplin qui offre un large choix de groupes locaux. Leur point fort est justement d’aller les chercher partout. Leur point faible est clairement la partie Communication. Je n’ai aperçu ni pub dans les magazines, ni affichettes urbaines, ni quoi que ce soit. Sauf à connaître les membres de groupes en compétition, il paraît difficile de tomber dessus. C’est là leur principe de fonctionnement, leur intérêt et leur point faible. Le site ne m’a pas aidée aujourd’hui non plus, un petit bug ne m’a pas permis d’accéder au contenu de l’onglet Media. Longue vie à ce tremplin et aux autres qui nous proposent des découvertes et qui permettent aux compétiteurs d’aller dans des salles qui ont pignon sur rue.

Composition

  1. To Soon To Give Up
  2. Daft
  3. Easy Game
  4. Stop
  5. Couldn’t

Date Limite de Consommation

  • Ce concert s’inscrit dans la tournée Emergenza (finale marseillaise)

Site de Production

Site Myspace : http://www.myspace.com/lsnbb

Ingrédients

  • Leïla Stucks : Chant
  • Berto : Basse
  • Mickey Djeekay : Guitare Solo
  • Fingers : Guitare
  • Peter Call Drum : Batterie

Remerciements

  • Julie @ LSn’BB family

Détails du show

Style musical : • BluesFunkRockSoul

Label : • Non signé

Musicien sur scène : • Leïla Stucks

Manifestation : • Emergenza

Instruments : • BasseBatterieChanteuseGuitare

Nationalité des musiciens : 

  • par

    19 janvier 2013

    Photo du concert

    Linsen @ Lounge (Marseille)

    Un chouette concert, hélas assez perturbé par le public qui parlait beaucoup et par les filles qui systématiquement avaient toutes envie de faire pipi en même temps, faisant la queue devant les WC (situés juste ...

  • par

    22 mars 2012

    Photo du concert

    Bensé @ Espace Julien (Marseille)

    Un chouette concert ! Indéniablement ! Une sensibilité qui me plaît et des textes qui font mouche. J'ai aussi tout particulièrement aimé son auto dérision très proche de mon humour. En résumé : une géniale ...

  • par

    10 décembre 2010

    Photo du concert

    Juan Rozoff @ Cargo de Nuit (Arles)

    J'avais assez peu écouté Juan avec le concert si ce n'est J'ai Envie De Te, qui m'avait semblé sympa, mais à entendre en vrai. Je ne suis pas plus que ça adepte du funk, mais je ...

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.