Avis sur un show

07 mai 2011

Zazie @ Docks des Suds (Marseille)

Une soirée parfaite !

  • 1
  • 0
  • 0
  • 2
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 4.5 - 2 votes
Pas d'Evaluation des internautes
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Trois chansons et puis c’est tout ! Puis les photos furent choisies par la production. Toujours un peu frustrant surtout que certaines photos refusées sont tout simplement sublimes mais ainsi est la vie ! Ce fut une magnifique expérience et mon choix de privilégier les photos sur mon tabouret à 10m de la scène à grand coup de 300 mm était le bon choix ! je ferais toujours comme ça au Dock du Sud, les photos sont largement au dessus du lot à mes yeux.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Cela faisait plus de 10 ans que je devais voir Zazie en concert. j’avais même mes places pour la première et dernière date d’une série de concert au Bataclan mais ce fut annulé par la grossesse de Zazie.

Il aura ensuite fallu attendre ce soir pour découvrir cet artiste que j’adore.

Je n’ai pas été déçu : sa grâce, son charme, son charisme est évident sur scène, le tout sans trop en faire et même sans rien faire sauf d’être elle même.

Une interaction avec le public du tout premier ordre avec une réactivité folle à chaque remarque venant de la fosse.

Ce fut 2h30 de plaisir et je ne pense pas avoir été le seul qui ait adoré !

J’espère revoir Zazie très prochainement

Etiqueté par Ysabel

Un Docks des Suds plein à craquer ce soir pour le concert de Zazie. Dès le dehors, la file d’attente est impressionnante et il est difficile, même en étant arrivés plutôt à l’avance, de se glisser dans les premiers rangs, tant les fans sont déjà en place aux avants postes. La scène ne laisse rien présager du sort qui nous est réservé … Le public commence déjà à scander son nom et à 20h, chaque mètre carré est occupé jusqu’aux balcons. On est prêt, on est impatient : la musique commence. Une lumière bleue inonde la scène, un rythme de bump nous donne des battements de coeur et la voix de Zazie se fait entendre «Attention, ça va être plus fort !». Le public commence à frapper dans les mains et sa voix se fait entendre à nouveau «Attention, ça va être plus fort !». La chaleur de la salle monte encore d’un cran la troisième fois … Qui sera la dernière et le bonne !

Elle arrive simplement, avec grâce et simplicité. Tous les bras sont déjà levés. On distingue assez peu les musiciens dans une lumière bleue-violette et malgré cela, Zazie est absolument lumineuse. Cette première chanson est saluée par des hurlements et ce n’est qu’un début !! Elle est d’un calme olympien, ces mouvement sont lents et pourtant sa présence est fantastique. Tout se passe en douceur, en collant à la musique avec elle laquelle elle semble ne faire qu’une. Elle fait un petit tour de scène, passe en revue les musiciens et reviens vers nous, rien que pour nous.

«Bonjour Marseille, je suis très contente d’être là» … et nous alors !! On ne voit qu’elle, son décolleté qui scintille, sa silhouette gracile. C’est rien que du bonheur. Elle a cette capacité de vous donner la sensation qu’elle n’est là que pour vous, ajouté à un côté irréel. Elle nous enveloppe d’un nuage de paix et d’amour. Une ambiance aux allures de communion collective.

Aux cris de la salle, elle répond : «Mais attendez, on a rien fait encore !!» Elle demande souvent à éclairer la salle pour voir le public et s’inquiète de savoir si «ça va au fond ??»

Les paroles de ces chansons trouvent un écho en chacun de nous et elle est incroyablement captivante lorsqu’elle nous regarde ainsi dans les yeux, qu’elle nous embarque ainsi en ondulant sur la musique. Zazie est habitée par cette grâce qui lui permet de parler de petites choses de la vie, qui nous parlent et surtout de parler d’amour comme personne. C’est mon histoire, ton histoire (ou alors celle dont tu rêves), peu importe, c’est universel et plein de poésie.

Première petite pause ludique avec cette explication : «Les chansons un peu vieilles, on peut jouer à la poupée avec … et même donner dans le pathétique parfois. Et ce soir, c’est la version marseillaise ! … Non, pas avec l’accent, ça va être ridicule !! Ce concert va être un fiasco et ce sera de votre faute !! C’est une version pour débutant, parce que je suis nulle à la guitare !» Mais on réclame, on supplie …. «Avec l’accent ? Tant pis pour vous, vous l’avez voulu» Et bien, mes aïeux, ça valait le coup d’insister !! Ils sont tous les 5 assis sur des chaises au bord de la scène, le batteur s’est mis au tambourin et elle nous chante Zen avec un accent marseillais absolument pourri et à mourir de rire. C’est franchement du merveilleux n’importe quoi. Elle s’arrête «Mais pourquoi je chante si haut moi ?!!», se plaint à la reprise qu’il n’y en a que 3 qui suivent dans la salle et nous lance un «Peuchère, ils chantent bien !!» quand on se risque à un « … Sans amour et sans haiiiiiine» pour l’accompagner. Un pur moment de bonheur.

L’ambiance «on se fait un petit boeuf entre potes» continue. Elle est pétillante et profite de toutes les occasions pour nous faire rire. Cela va de la présentation d’un morceau façon «Cinéma de Minuit» avec un ton de voix qui endormirait un insomniaque, à l’irrésistible façon de meubler une pause avec n’importe quoi, pendant qu’on lui accorde sa guitare. On chante avec elle en italien, dans cette parenthèse enchantée. Elle prend même des airs d’Alice au Pays des Merveille coincée dans la maison devenue trop petite, lorsqu’elle se retrouve à chanter sous une l’enceinte … Ce qui lui fait ajouter «Ils aiment pas les grand» en plein milieu de la chanson.

Puis Zazie regagne sa place avec ses compagnons de jeu. Son incomparable charisme emplie à nouveau l’espace. Elle cabotine, fait une moue boudeuse les bras croisés ou attrape ses mais derrière son dos en se tortillant comme une enfant qui voudrait se voir offrir un bonbon. Elle approche le public au plus près, allant d’un bout à l’autre de la scène, pour n’oublier personne. Présente ses musiciens et se fait prendre au piège lorsqu’elle en vient à son compagnon & complice artistique, Philippe Paradis. La salle réclame «Le bisou, le bisou !!» … Elle nous fait Non Non de la main, mais s’exécute ensuite pour le plus grand bonheur de tous.

Mais on a aussi la Zazie tendre. «Je n’ai jamais compté le nombre de Amour dans mes chansons. Il doit y en avoir plus de 70 000, mais je m’en fiche !» Alors A Copier Cent Fois. Elle reste dans la pénombre bleue. S’assoie sur le retour, toute détendue. Nous explique aussi que la taille de cette salle lui permet de ne pas utiliser de bouchons. Qu’elle est bien. Peut nous entendre chanter … Alors on chante, on chante. Tous les bras sont levés, les lumières des portables remplacent celles des briquets de jadis 😉 !! Son sourire est lumineux face à cette salle entière qui reprend Rodéo en choeur. Elle nous fait signe à la fin que les poils de ses avant-bras se hérissent et nous remercie, la main sur le coeur.

On va terminer le set avec 3 petits bijoux. Ses pauses de Top Modèle qui se la pète sur Les Poupées Zarbie. Une quasi hystérie collective pour Rue de la Paix : tout le monde saute, crie, chante et Zazie qui change les paroles en clin d’oeil à ce super public marseillais. Et, pour finir, un pur bonheur : Sur Toi au piano, nos voix avec la sienne, tout en douceur …. Elle part en courant, sous un tonnerre d’applaudissements, après nous avoir lancé un merveilleux regard d’amour, les mains en prière devant son visage.

Elle revient amusée pour un rappel très demandé. Petite anecdote en passant, sur cette culture du rappel en France. «Je fais semblant de partir. Vous faites semblant de me rappeler. Mais lors d’une tournée en Birmanie, j’ai quitté la scène en leur disant merci et au revoir … Et quand je suis revenue, ils étaient tous partis !!» Mais pas de souci, nous sommes bien là pour profiter encore un peu de son talent ce soir. Elle danse, tourne sur elle même comme un soleil. Et puis, elle va encore nous faire sourire lorsqu’une personne du public crie «Non !!» après qu’elle ait chanté «Trois petits tours et puis je m’en vais …» Elle hausse les épaules et dit «C’est une image. C’est un texte, tu comprends ?!» Puis change le refrain suivant en «Trois petits tours et puis je m’en vais … Pas !». Chuchote encore «C’est une image …. Et j’ai encore loupé mon couplet …». On est bien, avec cette impression d’être si proche d’elle.

Mais cette belle soirée doit hélas avoir une fin. Elle va être 100% acoustique. Ayant ce plaisir ce soir d’être dans une salle à taille humaine, elle veut nous proposer un dernier morceau avec un peu moins de son. Alors, elle transforme les backliners en perchman et ce sont eux qui vont se charger du son. Donc «Si c’est pas bon, c’est de leur faute !!». Tout le Monde prend un air de petite soirée entre amis. Elle nous fait signe lorsqu’on doit faire les spnaps ou changer de couplet. Ils sont irrésistibles et vont quitter la scène en faisant le petit train. Ils reviennent quand même saluer et attraper un bouquet de fleur. Zazie nous envoie un coeur formé avec ses mains. Et cela résume si bien ce que nous venons de partager : une belle soirée emplie d’amour et de partage …. Une belle nuit remplie d’étoiles.

Composition

  1. FM Air
  2. Gomme
  3. Des Rails
  4. Les Pieds Nus
  5. J’étais Là
  6. Aux Armes Citoyennes
  7. Le Dimanche
  8. La La La
  9. Zen
  10. Le Jour J
  11. Je Vous Aime
  12. Cheese
  13. Être et Avoir
  14. Chanson d’Amour
  15. A Copier Cent Fois
  16. L’Addition
  17. Amazone / Rodéo
  18. Avant l’Amour
  19. Les Poupées Zarbie
  20. Rue de la Paix
  21. Sur Toi
  22. 1er Rappel : Je Suis un Homme
  23. Oui
  24. Trois P’tits Tours
  25. Tout le Monde

Détails du show

Style musical : • AcoustiqueÉlectroPop

Label : • Mercury

Production : • Adam ConcertsTS3

Instruments : • BanjoBasseBatterieChanteuseGuitarePianoSynthétiseur

Nationalité des musiciens : 

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.

  • VA:F [1.9.22_1171]
    0
    0
    image gravatar rajoute :

    en y repensant ce concert était grandiose, un lieu magique pour une artiste magique , le temps est passé a 230 km/h et je m’en souviens toujours tout comme de mon cri de « désespoir » NON on te garde qui m’a valu une gentille réprimande de sa part ( et de mon fils (20 ans) qui chaque fois que l’on va a un concert me rappelle Papa tu dis rien)….

    le cyclotour est tout aussi magique cette année

    • VN:F [1.9.22_1171]
      0
      0
      image gravatar rajoute :

      Merci pour ce beau témoignage. Nous n’allons pas voir le Cyclo Tour à priori par manque de temps et méconnaissance du dernier album. N’hésitez pas à nous en parler 😉