Avis sur un show

22 avril 2011

Macadam Bazar @ L'Usine (Istres)

Un groupe sympathique et très bon sur scène

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 4.0 - 2 votes
Pas d'Evaluation des internautes
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement dans la salle y compris entre la scène et le public. je me suis plutôt intéressé aux portraits, figeant chacun dans leur art.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

En doux mélange des genres et un très bon moment où l’on a pas le temps de s’ennuyer et jamais l’impression d’entendre deux fois le même titre ! Je les avais découvert quelques mois auparavant au festival des aulnes Rouges mais je les ai trouvé bien plus convainquant ce soir.

Etiqueté par Ysabel :

La première partie de cette soirée consacrée à des artistes pleins de surprises et de fantaisie est assurée par Macadam Bazar, un groupe que j’ai déjà eu l’occasion de voir lors du Festival des Aulnes Rouges, à St Martin de Crau. Une belle petite bande de saltimbanques bourrés de talent et qui savent jouer de tous les instruments possibles, tout à fait dans la même lignée que leurs copains Les Ogres de Barback, à venir.

Ils se mettent à 3 ou plus pour chanter, inter-changent leurs instruments et se mettent en valeur les uns les autres, changeant de rythmes et d’inspiration au gré des musiciens. Cette valse des chanteurs leur permet de passer d’un style à l’autre, chacun apportant sa patte et une personnalité multiple à l’ensemble, ce qui donne au tout une couleur toute particulière.

En suivant le cours de leurs envies, on passe ainsi d’une musique de matelot (appuyée par une flûte traversière), à une ambiance de folle soirée tzigane sur la plage à la lueur des cracheurs de feu … Les intros musicales sont super bien travaillées et un réel grand plaisir de jouer, et de jouer ensemble, émane d’eux.

Puis on repart sur les route vers de nouvelles destinations toutes plus colorées les unes que les autres. Avec toujours le même fil conducteur : une musique de fête qui vous raconte toujours une histoire.

On a aussi de très jolis moment de poésie. Comme l’histoire de Virgil, qui s’emmerde tellement qu’il fabrique de petites marionnettes en papier. «Une chanson bizarre pour un mec assez curieux». Mais même dans ces morceaux moins enlevés, reste un rythme toujours bien présent et une musique incroyablement riche (à laquelle le nombre d’instruments présents n’est pas étranger). Ils dansent toutes sortes de pantomimes, nous font de fulgurantes accélérations et semblent se démultiplier sur scène. Ce Big Bazar de 7 clowns, tantôt joyeux, tantôt tristes, nous embarque sans retenue dans leur bastringue à la bonne franquette et nous, on ouvre tout grand nos mirettes pour ne pas en perdre une miette.

Après un «Duo» avec le chanteur des Les Ogres de Barback, qui leur remémore leur rencontre à la fin d’un concert où tout ce petit monde s’est retrouvé à faire un boeuf en fin de soirée, ils décident de nous organiser un petit Pogo «Mais attention, gentil ! On est pas du Death Métal !!». Et ça ne marche pas si mal du tout d’ailleurs 😉  Ce dernier morceaux est un peu plus Rock n’Roll. C’est la dernière alors il faut participer … Et la chaleur monte sans problème à l’Usine ! On se met à danser sur d’improbables paroles (du genre : Cendrillon a brûlé Pinocchio) avec un beau bordel dans le public. Ils tiennent la note aussi longtemps que possible, tiennent, tiennent … Effet garanti … Mais ce n’est pas fini et ça repart !! On entend même un fond de musique bretonne au milieu de ce merveilleux n’importe quoi. Ce final de O Armes est vraiment fantastique, grâce à cette façon qu’ils ont de puiser leur inspiration de partout, d’absorber toutes ces substances et des les transformer en une musique pleine de chaleur et de parfums de toute sorte.

Nous allons même avoir droit à un rappel sans rappel : «Allez, on a pas le temps, donc une autre, une autre …. On gagne du temps !!» Un peu de promo aussi avant de partir, parce que, comme ils le disent, c’est comme ça que les petits groupes mettent de l’essence dans le camion ! Et une dernière pour la route au nom évocateur de Vodka aux sonorités de Rock Tzigane. Un dernier tourbillon avant leur révérence. Ce fût vraiment un très bon début de soirée …. Pourvu que ça dure !

Composition

  1. Babayaga
  2. La Chamade
  3. Le 7 Temps
  4. Sambatino
  5. Virgil
  6. Le Timide
  7. Le Loubard
  8. Tak Yak
  9. La Dernière Balle
  10. O Armes
  11. Vodka

Détails du show

Style musical : • Chanson FrançaiseRockWorld Music

Instruments : • AccordéonBasseBatterieChanteurClarinetteGuitareSynthétiseurViolon

Nationalité des musiciens : 

  • par

    22 mars 2013

    Photo du concert

    Olivia Ruiz @ L'Usine (Istres)

    Olivia, c'est mon artiste coup de coeur ! Il est donc interdit de la critiquer !! Mais j'ai le droit d'avoir un avis et le voici. Concert beaucoup plus sombre que le précédent pour la ...

  • par

    08 mai 2015

    Photo du concert

    Pense Bête @ L'Usine (Istres)

    Depuis notre première écoute, en première partie de Têtes Raides, rendez-vous était pris pour les revoir. Mais il aura fallu attendre plus d'une année et ce concert à l'Usine d'Istres pour y parvenir. Le soir n'est ...

  • par

    01 novembre 2015

    Photo du concert

    Cirque Plume @ Silo (Marseille)

    Aller au cirque un Dimanche : voilà bien une idée cocasse pour des adultes sans jeunes enfants !  Et si le mot Cirque renvoie irrémédiablement vers "Clown", "Elephant", "Lion" ou "Trapèze", il est souvent associé ...

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.