Avis sur un show

29 octobre 2010

Brain Damage @ Cargo de Nuit (Arles)

Un très bon concert de dub dans une salle adorée.

  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 4.0 - 2 votes
Pas d'Evaluation des internautes
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement au milieu de la foule.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Arrivé vers 21h30, nous sommes déjà en plein set AFK Sound System qui transforme en quelque sorte la salle en discothèque. Pas mal de remix de titre de reggae avec une légère sauce Dub. Ce n’est absolument pas désagréable mais ça lasse un peu sur la longueur tant le rythme évolue peu et le matraquage des basses trop systématique.

Brain Damage arrive sur scène vers 22h et saura nous tenir en halène jusqu’à minuit : le set des deux musiciens (un DJ derrière sa platine et un bassiste) nous fait oublier le temps et il faut deux rappels pour calmer le public (et encore tout le monde en voulait encore !). C’est un set dub très diversifié qui sait surfer sur des sons orientaux ou sur des sons pop sans malaises, sans caricature et sans fausse note.

On pourrait regretter l’absence de chant qui pourrait rajouter un peu de profondeur sur certais morceaux et apporter une émotion supplémentaire.

L’ambiance sur scène est sublime et les effets de lumières bien que minimalistes compte tenu de la salle sont très prenants.

Le public, assez jeune, n’ose pas venir au bord de la scène et reste entassé vers l’arrière salle une bonne partie du temps avant de se libérer vers la moitié du concert et venir au devant pour danser.

Très content d’avoir vécu ce concert. Ce sera un groupe à revoir et à découvrir sur Cd !

Etiqueté par Ysabel :

Vendredi soir …. Et je pars à la découverte en live d’un groupe de Punk-Rock de Saint Etienne : Brain Damage. Deux CDs à leur actif et un petit concert de Drum pour ces habitués du Cargo de Nuit.

Le Cargo (salle que je commence a bien connaitre et que j’apprécie vraiment beaucoup …) a pris un petit air de fête de fin d’année. Lanternes le long du couloir qui amène à la salle et guirlande de long de la palissade du coin restau. C’est chaleureux et intime. Tout va bien. Une bonne soirée musicale commence à prendre place.

Le public a semble-t-il pris un coup de jeune et la salle aussi …. Pas forcément la même ambiance que d’habitude, plus cool : l’avant scène est complètement dégagée, les petites tables et les tabourets qui se trouvent sur les côtés de la salle ont disparu et une table de mixage occupe le côté droit de la passerelle du premier étage. C’est là que ce sont installés AFK Sound System, qui vont assurer la première partie et la fin de soirée (pour danser jusqu’à plus soif 😉 !!)

Les gens arrivent peu à peu, le plus souvent un verre de punch à la main. on danse un peu sur place en les attendant.

Le duo prend place. Martin Nathan devant sa table de mixage et Raphaël Talis à la basse. La musique commence. Les leds et les 5 énormes boules de lumière s’allument. Et Martin commence son show. Il est vraiment sous tension (au propre comme au figuré), s’agite au-dessus de ses manettes avec un côté Dr Frankenstein en pleine création … et l’énergie d’un marsupilami qui n’est pas sans me rappeler Hervé (de General Elektriks). Raphaël, lui, mets environ 30 secondes pour rentrer dans sa bulle, basse à la main, cheveux dans tous les sens, son corps transformé en balancier géant.

Une vrai mise en scène pour ce groupe qui produit un son qui fait vraiment «musique de film», avec voix d’outre tombe à la Thriller

Les morceaux s’enchaînent dans une ambiance plutôt électrisée. Martin continu sa course imaginaire, qui me fait penser au Lapin d’Alice qui coure après le temps. Ils savent varier les instruments et les sons (façon bruitage) qui peuplent leur musique.

Le public se met à danser devant la scène. La musique tendance Reggae-Rave Partie, les trombis …. Et Le Cargo de transforme en boîte. Chaque thème amène ses sons : Piano, Harpe, Percus, Cloches ….

Ils sont face à face, se regardent en miroir à grand coups de tête. Les fans sont en phase pour cette Grand Messe, mains en l’air qui rythment le son pour les accompagner.

Le seul souci qu’il peut y avoir avec ce genre de prestation scénique est le côté répétitif de la chose et un risque de tomber dans la facilité. Il faut être complètement dedans pour ne pas s’ennuyer. Mais ces deux artistes opère un savant mélange des genres et sont très créatifs. La musique qu’ils produisent est vraiment prenante et inventive, avec un véritable sens du son.

A la fin de leur set, le rappel n’est pas violent … Mais rappel il y a. Le public est quand même plus dans une ambiance de discothèque (ça entre et ça sort, ça papote un verre à la main). Le premier rappel prend un style un peu oriental avec de magnifiques voix, qui donnent un contraste et un décalage très intéressant sur ce style de musique.

Pour le second (finalement plus motivé que le premier) tout le monde se lâche : on danse, on cri, on siffle …. C’est le feu dans la salle.

Concert vraiment très sympa et musique très intéressante. C’est un peu dommage que le public ai été beaucoup plus motivé sur la fin que pendant le coeur du concert (où le leader a du «vérifier» plusieurs fois qu’il y avait bien du monde dans la salle !!).

Appellations d'Origine Contrôlée

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.