Avis sur un show

26 avril 2013

The Magnets @ Poste à Galène (Marseille)

Attraction constante de The Magnets ...

  • 12
  • 3
  • 1
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Conditions de mise en boîte

Librement dans la salle.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Plus ça va et plus je prends des claques aux concerts de The Magnets, tout en découvrant de nouvelles facettes à leur musique.

La première claque fut la tenue vestimentaire d’Hugo, où quand Tom Selleck en plein Magnum décide de joeur de la basse et du clavier, tout en allant aux fraises (mais on t’aime Hugo et qui aime bien, charrie bien !!).

Plus sérieusement, la claque fut de sentir à quel point ce groupe gagne en maturité et trouve un sublime équilibre dans les interprétations où Zenia trouve une place de choix, sans non plus nous faire oublier le reste du groupe : Guillaume est ainsi, je trouve, plus présent que d’habitude et c’est peut-être seulement Marine qui reste un peu en retrait, mais on sent que c’est dans sa nature. En d’autres termes, on ressent vraiment l’entité groupe qui se fait plaisir sur scène et qui distribue les bons morceaux à n’en plus finir !

Etiqueté par Ysabel :

Départ de Reliques et arrivée des stars de la soirée, pour la mise en place de leur scène : The Magnets installe son matos devant une salle qui s’est bien remplie et un public qui commence à s’exciter … Et là, une seule question me vient à l’esprit : Hugo, mais c’est quoi cette chemise 😛 ?!? (pour ceux qui n’ont pas l’image, ce pourrait être une libre inspiration d’un tableau de Gauguin, dans sa période des îles, vous voyez !). Quant au pantalon au-dessus des chevilles, je n’y ferai même pas allusion !!

Mais c’est le moment de passer aux choses sérieuses. Les lumières se tamisent et Zenia commence à chanter en nous faisant des effets de vocalises. Une ligne simple, qui laisse présager de l’explosion à venir … That’s it !! Hugo joue de la guitare, manche vers le ciel. Guillaume ne peut s’empêcher de chanter pour lui-même, derrière ses drums. C’est hyper Rock et ça laisse présager du meilleur

Puis Zenia abandonne sa guitare pour un clavier et recommence à chanter avec, cette fois, une contre voix captivante et quand elle est rattrapée par la guitare de Marine, la basse et la batterie … Elle se met comme à désarticuler la totalité de son grand corps. Ils nous ont vraiment réservé de nouvelles choses au Top et nous embarquent dans leur drôle d’univers, franchement Rock et assez planant à la fois.

Le public est ravi. «Ça va bien ?!?» et la réponse est sans équivoque ! Petite mixture Electro d’une Zenia, comme elle en a le secret, jouant de sa voix qui sait se faire si grave, si chaude et dont on peut profiter tout à loisir dans les moments de calme (il faut reconnaitre que ça pêche un peu niveau balance dans l’intensité de certains morceaux). Puis elle part vers une envolée dans les aigües superbes, avec une Marine tout sourire, un Hugo ailleurs et un Guillaume possédé. Il n’y a que des têtes qui s’agitent de toutes parts.

Très belle musicalité pour Melancholy Hill (idéal pour nous faire un tube ça !), avec de subtils jeux de rythmes; chantée d’une voix définitivement superbe et capable de vous embarquer et de vous surprendre. Elle se frotte le visage et sautille sur place, tel un boxeur prêt à entrer sur le ring. Puis elle nous souffle «Chutt» avant de repartir de plus belle, gagnant encore en force. Elle joue du clavier tout en ne tenant plus en place. Je sais qu’ils ont passé un moment «enfermés», pour nous concocter tout ça … Et bien ça valait carrément le coup !

Ils nous refont le même coup que le groupe précédent, avec jeu dans le noir et batterie dans les flashs. C’est très visuel et la voix de Zenia qui s’envole par dessus tout ça … Encore une intro aérienne pour Observer. C’est vraiment magnifique ce qu’elle arrive à nous faire. La batterie et les guitares qui la rattrapent dans ces hauteurs sont bluffantes et le tout se termine avec de grands sourires.

«Bonsoir. Nous sommes The Magnets !» Elle nous parle de la sortie de leur nouvel EP, qui est bien sûr en vente à la fin du concert. Son corps et ses gestes la portent. Ils sont terriblement efficaces tous les quatre et plus je les vois sur scène, plus ce sentiment se renforce. Elle décroche son micro et nous explique que cette recherche de plaire, quand on compose de la musique, ne doit pas supplanter celui de se faire aussi plaisir (et c’est bien vrai !) Puis c’est Hugo qui prend le contrôle du clavier. Marine et Guillaume sont entrés dans leur bulle et ils partent effectivement pour nous faire plaisir, avec un de ces déchaînements comme ils savent en faire. C’est beau, intense, puissant et planant, tout à la fois.

Pour la dernière, Zenia semble absorbée dans son monde, avec ses grands bras qui dessinent des volutes désordonnées. Puis elle se lâche complètement sur le retour des instruments, venus la rejoindre après son intro. C’est carrément méga bon et on repart pour une fin presque lyrique, avant qu’ils ne quittent la scène sur un simple bonsoir.

Il y aura bien sûr un rappel, avec leur retour souriant et tout en simplicité : «Celui-là, c’est le dernier morceau !» Beaucoup de guitare et un plaisir d’être sur scène qui est palpable et partagé par le public. Leurs pieds ne touchent plus terre … Et ça tombe bien : les nôtres non plus !!

Composition

  1. Map Of The Maze
  2. Technical
  3. Accident
  4. Parachute
  5. Melancholy Hill
  6. In Between
  7. Observer
  8. Vocal Storm
  9. Out Of Space
  10. Emotion’s Growl
  11. 1er Rappel : Surf

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : In Between (EP)

Site de Production

Site Officiel : www.therealmagnets.com

Ingrédients

  • Zenia Church : Chant, Claviers & Guitare
  • Marine Soleil : Guitare
  • Guillaume Rottier : Batterie
  • Hugo Maillet : Basse & clavier

Remerciements

  • Guillaume @ The Magnets

La zone des lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.