Avis sur un show

06 février 2013

Frédéric Nevchehirlian @ Théâtre des Salins (Martigues)

Un retour à la source, comme un remerciement.

  • 29
  • 2
  • 1
  • 1
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Conditions de mise en boîte

Librement dans la salle. Le public étant assis, je suis resté dans des endroits où je ne dérangeais personne. La lumière est toujours aussi spéciale. Sachant cela, on fait avec et ma foi on trouve des solutions !

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Tout allait mal à 20h30 :

  • Ysabel est malade comme pas possible et ne peut pas venir au concert.
  • En arrivant à la salle et en posant mon sac par terre, je me suis rendu compte qu’il était ouvert. Aucun risque de vol (l’ouverture est sur le dos), mais si jamais j’avais retourné le sac, c’était la catastrophe ! J’en ai encore des sueurs froides.
  • En sortant le 85 f/1.4, je me rends compte que j’ai perdu le cache (probablement lors de la session horrible de la veille, pour Stephan Eicher). Fait chier, j’aime pas avoir les lentilles non protégées !!
  • En sortant le 200 f/2, la fermeture éclair du sac me reste dans la main … Génial !
  • En sortant le D4, l’oeilleton est au fond du sac démonté (ne pas me demander comment, je savais à peine que c’était démontable).

C’est donc un peu tendu et énervé que le concert commence pour moi !

Il aura fallu moins de 20s. pour que j’oublie mes misères, pour que je me plonge dans l’univers poétique de ce revendicateur hors pair. Il est toujours aussi bon, aussi parfait, aussi charismatique (je serais une femme, j’en serais amoureuse).

Je me suis laissé porté par le set légèrement différent, plein de force et d’énergie. Le public sera un peu discret, moins présent que la veille, mais ça n’empêchera pas un engagement de tous les instants de tous les artistes sur scène (j’adore les gestes ample de Gildas sur sa batterie, la position détendu de Julien qui reste diablement efficace et la tranquillité de Stéphane derrière sa basse pour la fin du concert).

Tout est toujours pour moi le moment fort, celui que j’attend pour ce qu’il me fait ressentir, mais aussi celui que je redoute car je sais que c’est la fin du set.

Je savais pourquoi je venais et ce nouveau rendez vous me confirme l’excellence de l’artiste (tout autant que celle de l’homme). Ce concert marque la fin de cette période « Le Soleil Brille« … On me parle très vaguement de la nouvelle ère encore en gestation, qui sera vraisemblablement présenté dans quelques longs mois. Qu’à cela ne tienne : Je vais attendre et me remémorer mes concerts, écouter mes Cds (tiens, je me rends compte que je n’ai pas les premiers albums, va falloir réparer cette faute !).

J’ai hâte de découvrir la suite. Je sais que je ne peux pas être déçu ! Frédéric confirme si besoin est son statut d’artiste d’execption.

Composition

  1. Le reliftier
  2. Maintenant j’ai grandi
  3. Attendez moi sous l’orme
  4. La lettre à Janine
  5. Citroën
  6. Le cancre
  7. Le soleil brille pour tout le monde
  8. Familiale
  9. Marche ou crève
  10. Confession publique
  11. Tout
  12. 1er Rappel : Travailleurs attention
  13. Où vont elles?
  14. Les filles les garçons
  15. Il ne faut pas rire avec ces gens là

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Le Soleil Brille

Site de Production

Site Offi­ciel : http://www.nevchehirlian.com/

Ingrédients

  • Fré­dé­ric Nev­che­hir­lian : Chant, Gui­tare & Percussion
  • Sté­phane Pau­lin : Basse
  • Julien Lefévre : Vio­lon­celle & Guitare
  • Gil­das Ete­ve­nard : Bat­te­rie

Remerciements

  • Caroline @Théâtre des Salins
  • Fabien @ InternExtern

La zone des lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.