Avis sur un show

23 mai 2011

The Tellers @ Cabaret aléatoire (Marseille)

Du bon rock. Groupe à suivre de près

  • 0
  • 0
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 3.3 - 2 votes
Pas d'Evaluation des internautes
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Jeune groupe belge qui diffuse du bon rock ! J’avoue ne pas avoir grand chose à dire de plus si ce n’est que c’est très bien, vachement mieux qu’un BB Brunes à mes oreilles et que ça ressemble à du Paco Volume (que je salue au passage, même s’il ne lira jamais ces lignes)

Etiqueté par Ysabel :

Après le départ de Elysian Fields, c’est un groupe très différent qui prend le relais. De la mélancolique musique jazz, on passe à un rock belge bien pêchu avec The Tellers.

Arrivent donc sur scène quatre beaux gosses (avec le look mèche ravageuse qui le fait bien) et une demoiselle. Dès le début, ils vont dégager une belle énergie, qui va se maintenir sans relâche durant la totalité de leur set. Les guitares sont omniprésentes et la batterie se détache bien. Perso, je retrouve presque un son qui a un parfum des années 60, accommodé à la sauce BB Brune.

C’est du rock, plutôt traditionnel et de bonne facture. C’est pas super révolutionnaire comme musique, mais c’est bien ficelé et très communicatif. Il y a des garçons et des filles qui chantent, accoudés à la barrière. On danse sur place. Les garçons sur scène sont vraiment à fond et n’arrêtent pas de bouger dans tous les sens, au risque parfois de se bousculer et de se rentrer dedans.

Ils nous font de petites intros toutes en simplicité entre les morceaux. Certains sont un peu plus doux, ce qui leur fait gagner en qualité d’écoute, au niveau des voix. Et j’aime bien le timbre un peu cassé que prend celle de Benoît Bailleux-Beynon sur ces mélodies tendres, qui restent super soutenues par les guitares.

Ils vont ainsi assurer une première/seconde partie pas désagréable du tout, même si elle dénote indéniablement de l’ambiance que le duo de Elysian Fields avait mis en place en première partie de la soirée (vous l’aurez compris, je ne suis pas convaincue par ce choix d’assemblage … Mais cela n’engage que moi!)

Composition

  1. Friends of Mine
  2. Memory
  3. Silent Hills
  4. Evil Eye
  5. More
  6. I Wish
  7. Drama
  8. Jacknife
  9. Like I Say
  10. Hugo
  11. ??
  12. ??
  13. ??
  14. Cold as Ice

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Close the Evil Eye

Site de Production

Site Myspace : http://www.myspace.com/thetellers

Ingrédients

  • Benoît Baillieux-Beynon : Guitare & Chant
  • Fabrice Detry : Basse
  • César Laloux : Batterie
  • Joos Houwen : Guitare
  • Aurélie Muller : Xylophone, claviers, guitare

Remerciements

  • Stephan @ ConcertAndCo

Appellations d'Origine Contrôlée

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.