Avis sur un show

18 janvier 2013

Marygold @ Pub de l'Europe (Istres)

Un bon groupe, des amplis et de la bière : A Istres "Rock n'Roll is not dead" !!

  • 46
  • 2
  • 1
  • 0
  • 2
  • VN:F [1.9.22_1171]

Conditions de mise en boîte

Librement dans le Pub. On va pas dire qu’il y avait des jeux de lumière, ni même assez de lumière … Mais c’est pas bien grave. J’étais pépère sur ma chaise et ça c’est sympa !

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Alors que leur prestation à L’Usine ne m’avait pas vraiment percuté, cette fois ils ont fait mouche ! Bon c’était une soirée marathon et, au bout d’un moment, la vigilance baisse un peu ! Et bien là, dans ce petit bar et sans chichi, c’était vachement bien !! Bon on a pas eu de bière gratos, ce sera la seule critique ! 🙂

Etiqueté par Ysabel :

Heureuse habitante d’Istres depuis quatre ans … Le Pub de L’Europe, je connaissais bien sûr, mais jamais je n’y étais allée pour écouter un concert ! Ce sera donc le premier de l’année, en plus «à la maison» et pour un groupe local qui plus est !! Un bien bon redémarrage donc, même si c’est sous la pluie et avec un joli -2°C dehors.

Les protagonistes de la soirée ne me sont pas non plus inconnus … C’est Marygold, découvert à L’Usine en octobre dernier, lors de la soirée spéciale offerte par la salle pour fêter dignement sa 50.000ème heure d’enregistrement. Le groupe s’était alors reformé après 7 ans d’absence … Fort bonne idée ma foi, qui les a apparemment reboostés et surtout leur a redonné des envies de scène et de public.

Alors, c’est donc reparti ce soir dans une ambiance rigolote et super sympa, avec tout ce petit monde qui se connait, se tape la bise, siffle et se marre. Et une scène si petite que seule la batterie y tient et que tous les autres se retrouvent devant, quasiment au milieu des tables. Bref, pour un peu, on aurait l’impression d’avoir droit un ch’tit concert privé «dans ton salon» … Comme avec NRJ 😉 !!

Eux sont plutôt cool et en tee-shirts (plus sympa les uns que les autres … Ah il est bien loin le beau costume-cravate de L’Usine hein les gars 😛 !!) Ça commence donc par un remerciement à Paco pour avoir organisé l’évènement et par un triste constat : Et oui, Marygold a 2 x 15 ans !!

Petite branchouille entre Selyann Dub et Ju Whaitfort Machete (ça commence fort !) et petite balade le long du bar. Ça me semble encore plus Rock que la dernière fois. Peut-être dû aux reprises ou surtout au fait que nous soyons si proches d’eux. Ceci étant, moi je dis chapeau, parce qu’il ne doit pas être super facile de se la jouer comme ça face à face avec le public, même si c’est plein de potes !

Une très belle énergie donc, peut-être plus belle encore qu’à L’Usine … Alors comme j’avais bien aimé et bien là, j’aime beaucoup. Avec même des petites pauses de fin, façon Top Modèle … Rien que ça !!

Ils alternent leur compos avec de bien bonnes reprises et le plus surprenant, c’est que  ça le fait super bien niveau son (qui l’eut cru !). Yannick donne de la voix, rapidement rejoint par la guitare et la batterie qui le rattrapent. Une musique qui fait le job, jouant souvent sur les ruptures. Guitariste plié en avant. Chanteur les yeux clos … Comme le disent les paroles : Ils le vivent intensément !

Pour les reprises, quelques petites antisèches viennent un peu les aider et me font sourire. C’est le top. Beaucoup de simplicité. Un chouilla de trac. De très jolis jeux de puissance et un brin de voix franchement pas mal du tout (c’est bien ce dont je me souvenais, mais en encore mieux !) Ju se fait vanner parce qu’il se plante de guitare … Tout cela est fait très sérieusement, mais il est clair qu’ils s’éclatent, arrivant même à danser dans un si petit espace. Le tout devant une assemblée plutôt studieuse.

Petit conversation off du chanteur en espagnol, puis les potes qui viennent se mettre tout devant à genoux et lui qui fait pareil … Aller, on se la joue petite soirée autour d’un feu de camps ! Sa voix qui se lâche sur une batterie qui frappe et cymbale. C’est vraiment bon ça ! Un doux mélange de concentration investie et de rires complices. La chaleur et la sueur montent (un petit reste de fièvre aussi apparemment !) Le pote qui passe au milieu pour filmer et qui se croit à la maison 😉 … Pas sûr que se concentrer soit évident au milieu de tout cela, mais ils tiennent la barre comme de vrais pros. Surtout que leurs textes sont souvent censés amener une forme de recueillement. Et franchement, perso, quand il se met à hurler «Envole toi !», je suis bluffée.

A nouveau «Pépé Ju» qui change de guitare et qui répond un «Je t’emmerde» quand on le cherche ! C’est bien, on a à la fois le On et le Off. Petite reprise de  Pearl Jam suivie par l’appel à un ami : Le petit Nicolas qui est appelé à rejoindre ses camarades … Mais, heu, non. Il ne viendra jamais et tant pis pour lui. Cela se fera avec la collaboration des joyeux drilles du Pub et si ce n’est pas hyper concluant niveau participation … Et bien qu’à cela ne tienne, on ne garde que les meilleurs ! Et je peux vous dire qu’il est super bien le solo de «Pépé Ju» !!

La fin de set sera définitivement plus Rock que jamais. Tout le monde tabasse dans le bon sens du terme et Selyann Dub a vraiment une fort belle voix et une présence indéniable. Tous les téléphones sont en l’air pour immortaliser le moment (et oui, que voulez-vous, c’est le mal du siècle !) Petit faux départ et c’est le batteur qui se prend la vanne du sonotone (c’est beau l’amour !) Tout cela au milieu des fils de micros et des mecs qui passent … Digression sur le Barça (avec même un petit bout de son hymne officiel lancé à capella) et ce sera une fin en gentil bordel désorganisé, avec Nico et Thomas pour les chœur qui ne font que rigoler … Pas sérieux sérieux tout ça !! Mais on s’en fout, parce que c’était vraiment une excellente soirée de reprise !

Composition

  1. Lying There
  2. Comme Une Evidence
  3. I Never Came (Queens Of The Stone Age)
  4. Killer Cars (Radiohead)
  5. I Don’t Care
  6. Dies Irae
  7. Rearviewmirror (Pearl Jam)
  8. Make It Wit Chu (Queens Of The Stone Age)
  9. L’Ami
  10. Sans Moi Tu Danses
  11. Dead Star (Muse)
  12. The Small Print (Muse)
  13. Rien D’Innocent
  14. Last Teardrop
  15. Black (Pearl Jam)

Ingrédients

  • Yannick aka Selyann Dub – Chant
  • Julien aka Ju Whaitfort Machete – Guitare
  • Yohann aka Guy Ness – Basse
  • Nicolas – Batterie

Remerciements

  • Julien @ Marygold
  • par

    06 octobre 2012

    Photo du concert

    Marygold @ L'Usine (Istres)

    Joker ! Le rock chanté en français, ça ne passe que pour Noir Désir, Frédéric Nevchehirlian & Miossec (ainsi que pour les rares

  • par

    29 novembre 2013

    Photo du concert

    Marygold @ Magic Mirror (Istres)

    Toujours pas de bière gratos ! (c'était déjà l'unique critique du concert précédent de Marygold) Mais à part ça, la magie opère de plus en plus avec ces 4 desesperatos de la bonne zic ! Etiqueté ...

  • par

    09 décembre 2010

    Photo du concert

    The Host @ L'Usine (Istres)

    Une super ambiance à l'Usine pour ce très jeune groupe, qui réalisait l'une de ses premières grandes scènes. Je ne suis pas certain qu'une session acoustique soit leur fort, mais c'était globalement sympa. Le public ...

La zone des lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.

  • VA:F [1.9.22_1171]
    0
    0
    image gravatar rajoute :

    Le bassiste n'a pas été très apprécié, non ?!
    Tu ne l'a pas évoqué une seule fois Ysabel. 😉

  • VA:F [1.9.22_1171]
    0
    0
    image gravatar rajoute :

    Ah oui mais bon … Il ne m'a pas aidée non plus !!
    Et d'une, il ne participait pas au "jeux" de la soirée : Qui qui n'a le tee-shirt le plus rigolo ?!!
    Et de deux, il a pas chanté.
    Et de trois, j'étais à l'opposé de lui (je reconnais) … Donc, ce n'est pas lui que j'ai le plus vu.

    Mais un groupe est évidemment toujours fait de tous ces musiciens et Marygold ne serait pas Maygold sans son bassiste, avec son bon touché et sa super bonne tête de bon rockeur (assez pince-sans-rire je dois dire, voir même un chouilla moqueur et taquin dans le regard envers les blagues parfois foireuses de ses petits camarades de jeux :p !!!)
    Voilà je pense une injustice réparée … Il en a même un article rien que pour lui !!