Avis sur un show

28 juin 2014

ZZ Top @ Arènes (Nîmes)

Nîmes, Texas.

  • 22
  • 1
  • 17
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 4.3 - 3 votes
VN:RO [1.9.22_1171]
Note internautes, 5.0 avec 1 vote(s)
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Trois premiers morceaux entre les crash barrières.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

ZZ Top, c’est un peu de ma jeunesse, quand ce duo d’un autre temps défonçait tout avec Gimme All Your Lovin. J’étais un gamin et je les voyais avec leurs grosses barbes et leur Rock un peu space. Plutôt kitch même pour l’époque, mais pas désagréable du tout…

Les voir en 2014, c’est se rendre compte que j’ai pris 30 ans… et eux aussi ! Enfin eux on en sait rien tant ils pêtent la forme, un peu comme Neil Young vu ici même l’an dernier. C’est même assez épatant, quand on sait les périodes qu’ils ont traversé, vraisemblablement avec (au moins) une bouteille ou deux de Jack Daniels jamais bien loin.

Les voir en 2014, c’est aussi voir un trio plus que rodé et professionnel, qui déroule son Set sans accroc mais non sans un vrai plaisir communicatif. Assez emballant et surtout assez entraînant.

Les voir en 2014, c’est enfin se rendre compte que, comme en 1983, c’est un Rock quand même un peu ringard pour moi qui ne jure qu’avec le Rock anglais. Attention : ce n’est pas du tout désagréable pour moi le Rock Blues de cowboy, mais ça manque un peu de piquant pour mes oreilles.

En conclusion, ça restera une super bonne soirée, où l’on s’est cru texan le temps d’un Set… Et d’ailleurs, je n’aurai pas été contre un bon petit Jack en rentrant 😉 !

Etiqueté par Ysabel :

Après le départ du trio de The Ben Miller Band, je profite du changement de scène pour parcourir du regard tout ce petit monde réuni dans la fosse et c’est là que mes yeux tombent sur un excellent faux ZZ Top, longue barbe postiche et guitare gonflable au vent. Au taquet le fan. Et au taquet aussi pour prendre part à la tentative de holà qui s’en suit (pas trop suivie d’ailleurs … Alors que c’est une véritable institution ici !!)

Un peu plus de fumée lâchée. Une cloche de ring de boxe qui retenti … Et voilà qu’apparait une batterie équipée d’un siège juste hallucinant, au moins digne d’une Harley (et encore, je suis soft !) Démarre ensuite une intro sous forme de bande annonce de film sur les deux écrans géants de chaque côté : Ça c’est de l’entrée en scène ! La grande classe les barbus texans. Tellement fidèles à eux-même que ça en parait presque irréel. Costards noirs, barbes blondes, chapeaux de cowboy et lumières roses. Des images de grand 8 qui défilent … On y est ! Quant à la batterie rutilante : Elle envoie carrément le bouzin !

Les enchainements sont rapides et efficaces. Le jeu de scène presque chorégraphié et même graphique, leurs guitares rouge et noire bougeant à l’unisson. Dommage que la fosse ne soit pas remplie à bloc pour profiter de ça, même si cela ne les empêche en rien de prendre à partie le public. Y’a pas à dire, c’est vraiment du Show plus que rodé (peut-être même un chouilla trop pour laisser la place à la spontanéité).

Selon les moments, le Rock se teinte parfois légèrement de Blues, mais toujours rythmé par leurs oscillations synchrones. Et les montages d’images originales, qui réussissent à mêler un immeuble qui s’effondre à la silhouette de James Bond, sont magiques pour accompagner leur musique de rockeurs sudistes. Les premiers rangs sont déjà en train de sauter sur place … Sur l’écran, on a une scène qui se déroule dans une station essence typiquement US. Ambiance d’inspiration Road Moovie pour Gimme All Your Lovin’, qui ne nous donne qu’une envie : celle de frapper du pied avec eux. Ils semblent même par moment se faire des politesses de guitares et y’a pas à dire … Ça le fait grave !

Deux paires de ZZ rouges enflamment la scène à présent baignée de lumière bleue. On s’en prend plein les mirettes. Un show à l’américaine quoi ! Un show qui se déroule inlassablement devant cette incroyable et improbable batterie, avec en plus un déploiement d’énergie assez fabuleux.

Ils annoncent certains morceaux de leurs voix rocailleuses. Leur gros Rock efficace défile et les clips qui l’accompagne ne sont que grosses bagnoles, cactus, désert et filles à poitrines généreuses et lèvres mouillées. Ne manque plus qu’ils se mettent à chevaucher leurs Harley (quoi que la machine infernale que drive le batteur en soit un peu une !) S’enchaine Foxy Lady, avec d’immenses portraits de Jimi Hendrix de chaque côté de la scène. Un très bel hommage à deux guitares, avec leurs longues barges blondes qui se balancent en mesure.

« It’s Blues time ! » nous annoncent ensuite Billy Gibbons. Bien musclé tout de même le blues et qui leur donne encore une occasion de nous offrir une véritable démonstration de leur talent et surtout de leur agilité. Petite intro guitares/voix, juste pour attiser un peu plus le public (Bon … Peut-être que les belles plantes texanes qui apparaissent derrière en petites tenues n’y sont pas non plus pour rien !). On profite, on profite. Mais même s’il est clair que tout le monde à l’air d’être heureux d’être là ce soir, ce ne sont pas non plus des Arènes en folie auxquelles on a droit. Dommage. Et pourtant il y a de quoi se réjouir quand entrent en scène leurs fameuses guitares à moumoute : un Must !! Et du plus belle effet avec leurs belles barbes 😉

Un petit salut des instruments poilus et hop, les voilà partis ! Mais pas longtemps, heureusement. La fosse s’allume pour les rappels, et dans les deux sens du terme. Ben oui hein … Il faut y aller … Ce sont les rappels et donc la dernière chance pour en profiter à fond. Sur scène, ça cabotine : On veut qu’ils restent ou non ?!? Et oui qu’on en veut encore ! En plus, leurs chtites vestes à paillettes sont vraiment du bel effet sous les rayons de lune. Non vraiment, ça ne rigole pas les fin de spectacle chez les ZZ Top !

Les derniers rangs en profite d’ailleurs pour danser. Quelques riffs de guitares pour le suspens. Des « Hey Baby ! » lancés vers nous … Et le tour est joué. Presque dommage qu’on ne ce soit pas éclaté comme ça depuis le début. Maintenant qu’ils se lâchent un peu plus et que le show bien lisse semble se dérider, on profite carrément.

Petites traductions effectuées par le roadies. On se régale. Ils appellent même un de leurs potes : Butch Trucks, qui a connu son heure de gloire avec le Allman Brothers Band. Alors Big Up pour cet invité surprise, à qui on installe une seconde batterie (il est vrai qu’on en avait pas assez avec la machine du diable !) Ajoutez à cela des guitares à gogo et des images de notre blonde du début (qui aura presque été le fil conducteur de la soirée) et vous aurez une idée du déchainement auquel on a droit pour terminer ce Set. Des visages des premiers rangs se mêlent à des films d’archive. C’est Dusty Hill qui chante la dernière et qui s’éclate même comme un malade. Très belle soirée et juste dommage que le concert ait été un poil en dessous des rappels, niveau intensité. Mais pas grave. Il ne me reste que le sentiment d’avoir passé une très belle soirée lorsque je les regarde saluer tous les quatre, devant leur générique de fin.

Composition

  1. Got Me Under Pressure
  2. Waitin’ for the Bus
  3. Jesus Just Left Chicago
  4. Gimme All Your Lovin’
  5. I’m Bad, I’m Nationwide
  6. Pincushion
  7. I Gotsta Get Paid
  8. Flyin’ High
  9. Foxy Lady (The Jimi Hendrix Experience)
  10. Catfish Blues (Muddy Waters)
  11. Cheap Sunglasses
  12. My Head’s in Mississippi
  13. Chartreuse
  14. Sharp Dressed Man
  15. Legs
  16. 1er Rappel : Tube Snake Boogie
  17.  La Grange / Sloppy Drunk Jam
  18.  Tush

Date Limite de Consommation

  • Le concert s’inscrit dans la tournée de La Futura Tour
  • Album défendu : La Futura

Site de Production

Page Officiel : http://www.zztop.com

Ingrédients

  • Billy Gibbons : Chant & Guitare
  • Dusty Hill : Chant & Basse
  • Frank Beard : Batterie
  • Butch Trucks : Batterie (sur Tush)

Remerciements

  • Juliette @ FM Productions

Appellations d'Origine Contrôlée

  • par

    03 juillet 2014

    Photo du concert

    Yodelice @ Arènes (Nîmes)

    Que de bonnes raisons d'avoir la pêche ce soir : un plateau de rêve, des conditions de shoot uniques et un lieu magique ! Cette soirée n'est d'ailleurs pas sans me rappeler une autre sublime ...

  • par

    18 mars 2011

    Photo du concert

    Taste @ Cargo de Nuit (Arles)

    Ayant la ferme envie d'une bonne soirée de Rock, je n'ai absolument pas été déçu par ce groupe qui en a vu passé. Sur ce point, c'était vraiment parfait et chacun des trois membres avait ...

  • par

    22 mai 2013

    Photo du concert

    Backstage Rodeo @ Cargo de Nuit (Arles)

    Concert Rock à souhait ! Philippe est un show man accompli et assure le spectacle, sans que pour autant les autres soient en reste ! Chouette concert qui finira de nous épuiser. The Georges Kaplan Conspiracy ...

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.