Avis sur un show

14 juillet 2012

Inna Modja @ Pavillon de Grignan (Istres)

Avis de tempête malienne sur le pavillon Grignan !

  • 5
  • 1
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 4.0 - 2 votes
Pas d'Evaluation des internautes
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Trois premières chansons.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

On mélange un brin du charisme et de la présence d’Imany avec un zeste des sons de Ben Oncle Soul … Et l’on obtient à peu près Inna Modja. C’est frai, c’est enjoué et c’est fort agréable, sans réel défaut.

J’ai passé un très bon moment et j’ai même un peu siffloté sur French Cancan, comme l’ensemble du public !

Etiqueté par Ysabel :

Une belle soirée se dessine sur Istres. Un peu plus fraîche que celles auxquelles nous a habitué ce lourd mois de Juillet … Et ça fait du bien. C’est pourquoi il est bien dommage que le principe Concert+Dîner (assuré par La Table de Sébastien pour une somme toute à fait correcte) proposé les années précédentes par le Festival Des Nuits d’Istres, soit cette fois réservé exclusivement aux invités (choisis ? … Ben choisis quoi !!). Un élitisme qui m’ôtera le plaisir de profiter pleinement de la soirée. Mais tant pis, c’est comme ça !!

La mise en place de la première partie se fait avec encore un peu de jour. La scène est Rock. Les lumières rouges. Quatre musiciens et une choriste très remuante … On attend l’arrivée de la belle sur la musique qui a déjà commencé. Et lorsqu’elle fait son entrée, on est pas déçu : Coupe affro, robe à fleur et ses 2 mètres de jambes perchés sur des talons compensés !

Immédiatement, le rythme est enlevé et son sourire aux lèvres rouges est très communicatif. Elle chante principalement en anglais. Contrairement à l’année dernière, une fosse a été aménagée pour ceux qui préfèrent être debout (et ça c’est une excellente idée). On commence à y danser … Et ce n’est qu’un début. Je vous rappelle que nous avons Gilberto Gil après !!

Le public arrive encore en nombre quand même. Super pour un concert qui a déjà commencé depuis 1/4 d’heure !! Mais qu’importe, la sculpturale Inna Modja a une très belle présence sur scène (et dire que dans son jeune âge, elle a hésité entre le Hard Rock et la chanson d’amour !!). Sa reprise de Life est pétillante. Bref, nous passons un très bon moment en sa compagnie.

Lors de la pause, elle en profite pour nous parler un peu d’elle : «Je viens d’une famille de 7 enfants. je suis la 6ème et la seule que mes parents trouvaient bizarre. Je ne savais pas danser !! Et toujours après des années de danse … Mais ce soir, je veux me prendre pour La Fille Du Lido !!» Refrain en français pour des couplets en anglais. Plutôt sympa, mais très pop commerciale, même si elle est de bonne facture. Pas ce que préfère d’elle.

«J’aime écrire des chansons pour les gens que j’aime …». Ainsi introduit-elle Emily, composée pour une amie ayant perdu son mari et deux de ses enfants dans un tremblement de terre en Nouvelle-Calédonie. Il ne lui reste qu’une petite fille et Inna voulais lui rendre hommage, trouvant ce qu’elles vivent très émouvant. Sa choriste se met à la flûte. La chanson est un peu parlée. C’est sans doute la plus belle et la plus personnelle qu’elle nous ai interprété depuis le début de ce concert et celle dans laquelle elle aura mis le plus de cœur.

«Il y a des jours où je me lève du pied gauche … Et je me réveille avec une tête de chèvre morte ! Alors, on garde le sourire et demain ça ira mieux !» Une jolie clappe salut le début de ce morceau dont les couplets sont en français et le refrain en anglais (décidément, la demoiselle aime les mélanges). I Am Smiling est entraînante avec sa musique très légère et ses jolis jeux de contrastes. Tout particulièrement un redémarrage guitare/voix après une pause bien pensée. Et tout un public qui reprend en cœur «Oh Oh – Oh Oh».

Restant sur cette belle énergie et ce partage, on repart pour une autre petite histoire. «Et si on parlait d’amour. Une jeune fille qui arrive à Paris et qui tombe amoureuse d’un français … Alors, romantique ? Non ? Ah au début seulement (rires) !! Laissez-moi mes illusions ! Y-a-t-il des Messieurs Sainte Nitouche ce soir ?» Dès les premières notes, tout le monde reconnait French Cancan et j’entend de-ci de-là : «Ah, c’est elle qui chante ça ?!! J’adoooore !!» Le public frappe dans ses mains mais reste tout de même hyper calme pour des censés amateurs de Bossa Nova. Mais bon, ça décolle un peu … «Aller chantez ! On est entre nous». Les bravos et les sifflets amènent une exqise petite reprise à capella pour terminer, puisqu’on est déjà arrivé à la fin du show.

Avant la dernière, elle nous avoue être tellement fière de partager cette soirée avec Monsieur Gilberto Gil. Elle la chantait quand elle était petite «Je ne comprenais pas les paroles et je me demande encore comment mes parents me laissaient chanter ça ?!!» Pas faux ! Mais je ne m’en plains pas personnellement, puisque cela me donne l’occasion d’entendre un I Want Your Sex beaucoup plus intéressant que l’original, avec un bel arrangement musical très groovy et un petit passage en ska très rigolo (et en français). Et ce n’est pas le public en fosse qui se fait plaisir en dansant qui va me contredire !

Les remerciement se feront sur la musique, avec un petit bouquet de fleurs qu’elle vient chercher dans la fosse, en dansant au milieu du public, sourire aux lèvres. Après un dernier petit coucou à tout le monde, elle remonte par le côté toujours en dansant (plutôt pas mal pour cette demoiselle prétendant ne pas savoir mettre un pied devant l’autre !) et s’en va sur la musique qui continue … Repartant comme elle était venue.

Composition

  1. Kinks In My Hair
  2. Life ( reprise de Des’ree)
  3. La Fille Du Lido
  4. Emily
  5. I Am Smiling
  6. French Cancan
  7. I Want Your Sex (reprise de Georges Michael)

Date Limite de Consommation

  • Ce concert s’inscrit dans la tournée Love Révolution Tour qui se termine le 15 Septembre à Chainaz les Frasses
  • Album défendu : Love Révolution

Site de Production

Site Officiel : http://www.innamodja.com

Ingrédients

  • Inna Bocoum : Chanteuse
  • Franck Ema : Basse
  • Philippe Foiera : Guitare
  • Stéphane Le Nevellan : Claviers
  • Charlotte Berry : Choriste
  • Benjamin Farrugia : Batterie

Remerciements

  • Stephan @ ConcertAndCo
  • Pascal @ Nuits D’Istres

Appellations d'Origine Contrôlée

  • par

    09 juillet 2015

    Photo du concert

    Lenny Kravitz @ Arènes (Nîmes)

    C'est durant l'été 92 ou 93 que je découvre Lenny Kravitz, par le biais de son interprétation de Always on the Run, lors du concert de Guns'N Roses à l'Hippodrome de Vincennes de Juin 1992. J'avais alors 15 ...

  • par

    21 juillet 2010

    Photo du concert

    Jamiroquai @ Arènes (Nîmes)

    Arff ... J'aurai aimé super vibrer et je n'ai que vibré. Est-ce à cause de ce mauvais son d'où j'étais, avec cette voix quasi inaudible et une bouilli d'instruments ? Est-ce à cause d'un concert ...

  • par

    22 mars 2013

    Photo du concert

    Olivia Ruiz @ L'Usine (Istres)

    Olivia, c'est mon artiste coup de coeur ! Il est donc interdit de la critiquer !! Mais j'ai le droit d'avoir un avis et le voici. Concert beaucoup plus sombre que le précédent pour la ...

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.