Avis sur un show

30 juin 2011

Archive @ Arènes (Nîmes)

Un lieu parfait pour un groupe parfait et une musique parfaite ... Mais on en aurait voulu plus.

  • 10
  • 0
  • 3
  • 7
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 6.0 - 4 votes
VN:RO [1.9.22_1171]
Note internautes, 6.0 avec 2 vote(s)
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Dans l’espace entre le public et la scène, pendant quasiment 4 morceaux. Le début du concert en toute fin de journée, donc peu de jeu de lumière et fin du set en légère pénombre. La scène est très haute et mon tabouret interdit, donc assez compliqué pour éviter la contre plongé que je déteste tant.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Un super moment que ce concert dans cette sublime enceinte. On peut regretter qu’Archive ne soit que la première partie de Paul Kalkbrenner. De ce fait, pas du tout évident à la lecture du billet, trois constats :

  • Archive n’a pas pu déployer tout les effets de lumière, car début de concert en plein jour.
  • Le concert trop court : Archive n’a pas le temps, en si peu de temps, de jouer des morceaux mythiques, longs à mettre en place.
  • Le public n’était pas là pour Archive et n’a pas apporté d’ambiance. Ainsi, pendant l’intro de Controlling Crowds, où l’on ne sait pourquoi Paul Kalkbrenner s’est montré sur le côté de la scène, il y a un eu mouvement de foule suivi de cris à son intention et il a dû faire bizarre à Archive, au moment de monter sur scène, de sentir cette énergie partir pour un autre.

Je retiens comme toujours  un énorme David, qui est juste captivant quand il chante et apporte une infinie puissance au groupe : Kings Of Speed fut une fois encore un moment inoubliable.

Etiqueté par Ysabel :

Drôle de soirée … Je pensais voir Archive sous les étoiles de Nîmes … Mais finalement, je découvre que ce n’est que la seconde-première partie ce soir et que le morceau de résistance est un Paul Kalkbrenner, un DJ allemand que je ne connais absolument pas !! Alors, pas vraiment de ciel étoilé, mais plutôt une belle fin de journée … Mais Archive quand même et c’est tout ce qui compte !!

Qu’à cela ne tienne donc : on commence par un peu de musique façon DJ, puis une première partie assurée par When The Saints Go Machine. Pas mal comme son et une belle énergie, mais un peu trop répétitif à mon goût. Avec, souvent, des débuts de morceaux prometteurs, mais qui finissent hélas par tout de même tous se ressembler.

Et toujours baignés dans cette drôle d’ambiance, on se rend vite compte que le public n’est pas forcément venu pour Archive … Voir qu’il ne connait même pas le groupe (crime de l’aise majesté s’il en est !!!). Tant et si bien qu’au moment où le concert commence, avec la fabuleuse intro de Controlling Crowds, les spectateurs autour de moi sont plus intéressés par Monsieur Paul K qui se ballade dans partie fermée au public des gradins, que par le groupe qui fait son entrée sur scène.

Et pourtant, qu’est-ce qu’ils sont beaux tout en noir, prenant place dans la lumière rouge des spots et celle, couchante, du ciel nîmois. Dave a des airs de Jésus, les yeux levés vers le ciel. Sa voix monte dans les arènes et c’est déjà à vous donner des frissons. Les vagues de la musique emportent tout son corps; on le dirait secoué par le ressac des sons. C’est un moment de pur bonheur, un peu troublé cependant par le brouhaha ambiant … Mais ouvrez vos oreilles bon sang !!

Tout le monde est là sur scène ce soir. Maria monte les rejoindre pour Pills. Puis ce sera le tour de Rosko, qui fait son entrée sur Razed To The Ground. Pollard, lui,  disparait derrière sa longue mèche de cheveux. Quand à Darius (co-fondateur du groupe avec Danny) : il m’éclate à s’agiter derrière son clavier, battant le rythme dans tous les sens, comme un fou.

Mais je dois avouer que celui qui décidément me touche le plus, c’est le merveilleux Dave, avec sa voix de malade, accroché à son micro comme un naufragé qui s’accroche à la dernière parcelle d’un navire qui coule. Il est bouleversant, totalement absorbé par la musique, dans son monde parallèle, marquant le rythme de tout son corps, tel un pantin désarticulé … Heu oui, absolument, j’assume : je suis raide dingue de lui !!

Après, c’est vrai que se ne sont pas les rois de la communication inter-chanson, mais franchement, on s’en fout totalement, tellement c’est bon. Par contre, le voir comme ça devant un public qui s’en fout à moitié (plus occupé à envoyer des sms ou à boire de la bière qu’à l’écouter) alors que c’est juste à tomber par terre : ça me fend le coeur.

Alors malgré le bruit, malgré la lumière du jour qui ne s’efface qu’à la fin de leur set, malgré un son pas toujours parfait …. J’ai entendu une musique sublime, jouée par des musiciens d’exception et chanter par des voix d’un autre monde. Archive en Live, Archive en album, Archive tout court : a consommer sans aucune modération … Faite passer le message, je vous en prie !!!

Composition

  1. Controlling Crowds
  2. Pills
  3. Sane
  4. Fish
  5. Razed To The Ground
  6. Bastardised Ink
  7. The Feeling Of Losing Everything
  8. Blood In Numbers
  9. You Make Me Feel
  10. Lines
  11. The Empty Bottle
  12. System
  13. Kings Of Speed
  14. Bullets
  15. Dangervisit

Date Limite de Consommation

  • Ce concert s’inscrit dans la tournée d’été qui se termine le 28 Août à Rock en Seine (Paris)
  • Album défendu : Live At Athens (DVD)

Site de Production

Site officiel : http://www.archiveofficial.com

Ingrédients

  • Darius Keeler : Claviers
  • Danny Griffiths : Claviers
  • Pollard Berrier : Chant,Guitare
  • David Penney : Guitare, Chant
  • Steve Harris : Guitare
  • Rosko John : Chant (Rap)
  • Maria Q : Chant
  • Steve Barnard : Batterie
  • Jonathan Noyce : Basse

Remerciements

  • Pierre-Henri @ Warner Music France
  • Antoine @ Warner Music France
  • Bart @ Warner Music Belgium

Détails du show

Style musical : • ÉlectroPopRapRockTrip Hop

Label : • Warner Music

Production : • Adam ConcertsFM ProductionsNous Production

Musicien sur scène : • Danny GriffithsDarius KeelerDavid PenneyJonathan NoyceMaria QPollard BerrierRosko JohnSteve BarnardSteve Harris

Manifestation : • Festival de Nîmes

Instruments : • BasseBatterieChanteurChanteuseGuitarePercussionsPianoSynthétiseur

Nationalité des musiciens : 

  • par

    06 avril 2011

    Photo du concert

    Archive @ Cirque Royal (Bruxelles (Belgique))

    Ce que j'ai aimé : Sublime salle Sublime son Très bon jeu de lumière bien qu'un peu sombre globalement et ne mettant pas assez l'orchestre en valeur Light, Bullets et Controlling Crowds étaient monstrueuses et ...

  • par

    06 novembre 2012

    Photo du concert

    Archive @ Paloma (Nîmes)

    Je vais être franc : Je suis sorti avec une drôle d'impression de ce concert. D'un côté, c'est indéniablement un beau (même très beau) set : Les jeux de lumières sont intimistes mais sublimes, les ...

  • par

    12 août 2015

    Photo du concert

    Archive @ Théâtre Antique (Vaison-la-Romaine)

    Deux ans se sont écoulés depuis notre dernier concert d'Archive ! Aux vues de notre passion pour ce groupe, c'est bien trop long et ça laisse percevoir notre niveau d'impatience de les revoir ce soir. ...

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.

  • VA:F [1.9.22_1171]
    0
    0
    image gravatar rajoute :

    il est clair qu'ils n'étaient pas autant attendu que leurs successeur. Quel dommage, ils méritaient mieux.

    A peine le temps de goûter qu'ils enlèvent l'assiette. Je reste la fourchette à la main..

    Il ya eu un échange de public net. Certains voisins ont disparu à la fin du set d'Archive (des profs de bio, des motards …, des tatoués… :)) enfin des gens divers et variés. En  5 minutes on s'est retrouvé à Ibiza avec des profs de gym et leurs élèves.

    pff.

    • VA:F [1.9.22_1171]
      0
      0
      image gravatar rajoute :

      Merci pour cette chronique criante de vérité, le concert était super (mon premier, mais je suis Archive depuis le début), dépitée par l'attitude des fans de PK, d'ailleurs je suis de ceux qui se sont éclipsés juste après la fin d'Archive pour rester sur une bonne impression…

  • VA:F [1.9.22_1171]
    0
    0
    image gravatar rajoute :

    Très bonne chronique !

    Quel gâchis de mettre Archive à cette heure et avant ce DJ ringard que tous les clubbers attendaient bruyamment et impatiemment. Tant pis !

     

    PS : serait-ce possible d'avoir certaines photos en grand format sans copyright ? Ce ne serait que pour usage personnel (souvenirs) 🙂

  • VA:F [1.9.22_1171]
    0
    0
    image gravatar rajoute :

    Pour les avoir déjà vus dans des lieux plus propices à leur musique, je dois avouer avoir été un peu déçu par ce concert, et franchement ulcéré par un public totalement ignorant, pour ne pas dire parfois hostile. Pas mal de jeunes clubbers branchés SMS et tenue de soirée petasses en trop..

    • VN:F [1.9.22_1171]
      0
      0
      image gravatar rajoute :

      une section vente de photo en tirage limité en ligne  est à l'étude et saura répondre à ce genre de demande.

  • VA:F [1.9.22_1171]
    0
    0
    image gravatar rajoute :

    Magnifique photo de Pollard.

    les ai vus 2 fois depuis juillet 2010, et j'y retourne en août (bsf bruxelles) I'm addicted.

    Et birdpen vu 2 fois en 1 mois à Liège que puis je ajouter.

  • VN:F [1.9.22_1171]
    0
    0
    image gravatar rajoute :

    On est nombreux à être parti après Archive et quelques titres du musicalement pauvre et bruyant Paul et de son public en totale opposition avec celui d'Archive (mais tout aussi bruyant que leur idole). Ce fut le retour de nîmes le plus rapide sans l'ombre d'un bouchon.

    J'ai dû voir Archive une petite dizaine de fois pour divers tournées et ça confirme que ce n'est pas un groupe parfait en festivals surtout quand en plus on se ligue contre eux (mais pourquoi avoir mis ce Paul le même jour, Portishead aurait été le rêve et Mogwai avant Paul ça l'aurait presque fait !!). Nîmes aurait pu être le lieu où l'on oublie que c'est un festival (à la manière de Lyon Fourvière) et où l'on a son groupe le temps d'une soirée mais ce fut manqué.

    Alors on va attendre une vrai tournée, pour un vrai public et un bon long set.

    Désolé pour les photos, je ne peux les diffuser sans copyright et sans contrat où c'est le début de la fin du métier de photographe déjà bien compliqué. A la limite, si le fan du premier rang se reconnaît et se manifeste, il peut avoir la photo en HD 😉

    J'ai aussi eu l'occasion à deux reprises de découvrir live Birdpen mais hélas je n'avais pas eu l'autorisation de photographier ; la seconde fois il était à 1m de son public, un moment rare et poignant