Avis sur un show

09 décembre 2016

Saandia @ Théâtre des Salins (Martigues)

Une belle histoire de famille ...

  • 47
  • 2
  • 1
  • 2
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Conditions de mise en boîte

Librement, sans déranger le public.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Voilà une bien belle soirée en perspective pour nous et ce pour plusieurs raisons…

La première est de revoir Imany, sublime artiste que nous suivons depuis quelques années, suite à sa découverte en première partie de Ben Oncle Soul à l’Espace Julien en 2010 (purée déjà 7 ans !).
La seconde raison est de revenir dans ce superbe Théâtre des Salins, où chaleur et convivialité sont les maîtres mots. Nous n’y venons pas assez souvent et c’est une grave erreur de notre part.

C’est donc, vous le comprendrez, parfaitement zen que nous nous installons à nos belles places, juste à temps avant que Saandia ne monte sur scène. Pas vraiment alerté sur la nature de la première partie, nous la découvrons en fait directement sur scène, sans (encore) connaitre sa parenté avec sa grande soeur Imany. Mais c’est sa façon de se mouvoir qui, personnellement, me mettra la puce à l’oreille. J’y retrouve des attitudes qui ne trompent pas. Puis, ce sera ce regard et ce visage qui finiront de me convaincre, avant que Saandia ne nous explique qu’elle remercie sa soeur de lui donner la chance de faire sa première partie.

Musicalement, Saandia évolue dans le même bel univers Soul-Folk, là où tout n’est que douceur et chaleur. Nous n’aurons hélas le droit qu’à 6 morceaux, dont une belle reprise de Ace Of Base, mais on ressent déjà à la fois le potentiel et tout l’intérêt qu’elle mérite d’avoir.

Nous allons donc suivre ce futur avec grand intérêt et nous ne pouvons que lui souhaiter qu’il soit aussi beau que celui d’Imany.

Etiqueté par Ysabel :

Personnellement, un accueil qui vous est fait à la fois dans un beau théâtre et avec du David Bowie en fond sonore … c’est un excellent accueil et pis c’est tout ! Sans oublier qu’une soirée placée sous l’égide de la merveilleuse Imany ne peut être qu’une très bonne soirée.

Mais reste un mystère : qui est celle ou celui choisi pour en assurer la première partie ? Ce n’est pas le jeune homme qui s’installe tranquillement avec sa guitare qui va tout de suite élucider la chose. Par contre, la jeune femme qui lui emboite le pas arbore un drôle de petit air de famille avec la belle Imany. Oui, il me semble bien avoir déjà vu ce sourire quelque part … Et pour cause, puis que c’est tout simplement sa jeune sœur Saandia Mladjao.

J’aime tout de suite ce côté simple et brut du duo chant/guitare. Et puis je retrouve aussi ce talent, qui semble familial, qu’elle a de nous raconter ses inspirations, ses chansons, pour introduire celles-ci… Comme ce Forget Your Name qui va donc nous parler d’une femme qui boit pour essayer d’oublier l’homme qui l’a abandonnée. Oublier jusqu’à son nom. Par contre, ce nous ne sommes pas prêts d’oublier de notre côté, c’est la voix de Saandia. Une de ces voix qui vivent la musique. Avec ce qu’il faut de Soul, avec ce qu’il faut également de peps et d’énergie. D’ailleurs le public, gagné lui aussi par la musique du duo, ne s’y trompe pas et lui offre une belle clappe en réponse, pour accompagner la danse légère qu’entame Saandia sur le texte empli de promesse de Stay … « You will be in paradise ». Un public aux anges, qui sera chaleureusement remercié pour participation.

Mais la suivante va elle aussi requérir nos talents d’accompagnateurs. Et ce sera, pour changer, une reprise qui va donner une indication de nos âges. Avec les Avant et les Après 1995. Sachant que les plus jeunes seront perdus, mais que ceux d’après (donc les vieux hein, on a bien compris 😉 !) peuvent jouer à la reconnaitre … Et oui, je suis vieille, puisque ça me parle effectivement. Enfin, je ne me sens pas trop seule, puisque ça semble également le cas de la majorité ici présente. Et, puisqu’on la connait, ça va tout simplement être à nous … On s’applique et le résultat n’est pas mal du tout je dirais. Saandia nous en remercie même par un espiègle « Merci ! Ben c’est bien d’être vieux ».

Cette jeune femme est vraiment pleine de vie et pétillante. C’est du pur bonheur de partager ce moment avec elle et tout le Théâtre des Salins est conquis, totalement sous le charme de ce joli petit soleil qui sait aussi très bien jouer avec son public en marquant des arrêts pour le faire réagir, tout en échangeant les plus craquants des sourires avec son guitariste.

Le Set sera très court, seulement six chansons, mais intense. Et, à l’annonce de la dernière qui déclenche des « Oooooh !! », elle s’amuse à répondre : « Ben y’a Imany quand même derrière ! » Elle nous présente son guitariste au passage et n’oublie pas, avant cette dernière, de nous remercier de notre accueil chaleureux … Ce qui semble rendre la demoiselle toute chose et toute émue … Tout comme nous à vrai dire 😉

Composition

  1. Cant Stay
  2. Forget Your Name
  3. Stay
  4. All That She Wants (Ace Of Base)
  5. Take It Slow
  6. Sorry

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Ep en préparation

Site de Production

Ingrédients

  • Saandia Mladjao : Chant
  • Arnaud Crespeau aka Paco : Guitare

Remerciements

  • Caroline @ Les Salins

Un de nos Instagrams de la Soirée

concertsenboite

Imany dans quelques minutes !

La zone des lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.