Avis sur un show

23 septembre 2016

Marcie @ L'Usine (Istres)

Marcie s'en va t'en Sud ...

  • 27
  • 0
  • 1
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 3.7 - 2 votes
Pas d'Evaluation des internautes
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement !

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Marcie, c’est une jeune demoiselle comme fragile qui, le temps d’un court Set, va nous emmener dans son univers. Le contraste est constamment présent, entre cette voix toute douce, comme un mélange de Daphné et de Véronique Sanson, avec des paroles assez tristes, voire très mélancoliques.Il faut reconnaitre que ce drôle de mélange va désorienter une partie de l’audience mais, personnellement, j’en suis particulièrement friand. Le concert sera très court, trop court peut-être, comme une porte entrouverte qui ne demande qu’à l’être entièrement, une prochaine fois et pour plus longtemps.

Il vous faudra donc, Marcie, repasser dans le Sud ! Et ce, même si c’est bien loin de votre Québec natal.

Etiqueté par Ysabel :

Oui, je dois le reconnaitre, ce soir je suis vraiment venue à L’Usine pour enfin entendre Mickey3d Live (déjà fan de lui en album). Et je ne me suis donc pas inquiétée de savoir qui allait assurer sa première partie. Mais, pour autant, je suis toujours ravie de saisir ces occasions pour aller à la rencontre de nouveaux artistes … En l’occurence, d’une jeune canadienne qui se prénomme Marcie, en compagnie de son guitariste, Louis-Philippe Gingras.Première impression ? Une coupe de cheveux de garçonne et une voix assez angélique, accompagnée d’une gestuelle toute en retenue, emplie de grâce, pour la demoiselle. Une musicalité toute en harmonie, qui s’alterne avec des notes frappées pour lui, qui de plus assure les chœurs. Ça commence donc plutôt pas mal.

Mais surtout, ce qui me fait toujours halluciner, c’est ce joli accent de Montréal qui apparait quand elle nous parle pour se présenter, alors que lorsqu’elle chante : Rien ! Mais comment font-ils ?! Pour moi, c’est un mystère qui ne se lasse pas de m’étonner. Bref. Je sais bien que je n’aurai pas la réponse ce soir 😉 Et puis, ce qui compte, ce sont ses mots … Un nouvel album de 4 titres, sorti tout pile aujourd’hui en France : « Je suis très contente ! » L’occasion de nous en proposer une, au titre éponyme de cet EP, Montréal Est En Cendres. Une histoire d’amour, non pas pour se laisser mourir de chagrin, mais pour renaitre après les flammes, à l’instar du Phoenix … Tout cela chanté de la plus douce des voix, sagement assise sur un tabouret haut. Une exploration des mystères des cœurs, qui va d’ailleurs continuer avec « Une histoire d’amour géographique, qui s’appelle Paris, Moscou » … Toujours ces mêmes gestes quasi de danseuse. Souvent les yeux mi-clos. Chantant le refrain de cette nouvelle idylle à deux voix, dans un même regard. Toujours avec beaucoup de pureté et de limpidité.

Mais (parce qu’il y a toujours un mais), le choix de la chanson suivante, reprise de Ma Jeunesse Fout L’camp de Guy Bontempelli, me semble beaucoup plus discutable. Les paroles sont belles, certes, et la guitare bien présente comme il faut … Mais cela donne beaucoup trop dans le genre chanson réaliste d’après guerre pour moi. Et la jeunesse de la Miss ne me semble pas assez lointaine pour nous envoyer un texte pareil, fait pour un homme mûr qui regarde en arrière, pour faire un bilan sa vie et partager la dureté de ses turpitudes. Bref : un choix que je ne trouve pas des plus judicieux.

Heureusement, elle nous annonce : « La prochaine est de moi ». Plus légère et charmante donc, à l’image du début du Set. Qui lui va mieux en tous cas. Avec même, par moment, de petits accents à la Barbara, pour une histoire de Rose qui me fait penser à celle du Petit Prince de Saint-Exupéry. Mais, une seconde fois, elle repart dans un drôle de pari, qui est celui de reprendre la comptine enfantine de Malbrough S’en Va-t-en guerre … Alors oui, certains l’entonnent avec elle, en bons élèves, mais beaucoup reste assez surpris et plutôt circonspects sur ce nouveau choix singulier (dont je fais partie). Reste le côté charmant de la petite pointe d’accent, qui lui revient sur celle-ci. Mais cela reste un idée que je trouve super space, malgré la jolie voix qu’elle lui confère.

Pour l’avant dernière, elle va rester seule en scène et donc, à capella. Pour une chanson sur la mort (et oui), mais chantée d’une voix gaie de jeune fille. Pourquoi pas … Il n’y a pas à dire, Marcie n’est pas une artiste banale, même si, pour être honnête, j’ai du mal à savoir si j’adhère ou non à ses partis pris, qui sortent définitivement des sentiers battus. Voilà ce que c’est d’être chahutée dans son confort auditif … On ne sait pas trop où on en est, avant d’avoir pleinement digéré la chose 😉

Dernière avant Mickey3d … Elle est heureuse de ce moment partagé, bien sûr, et elle nous en remercie. Sans oublier de nous présenter celui qui l’a accompagnée ce soir à la guitare et qui va le faire une dernière fois, pour une nouvelle chanson à retrouver sur son prochain album : Nous Reviendrons.

Composition

  • Marcie Michaud-Gagnon : Chant
  • Louis-Philippe Gingras : Guitare

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Montréal Est En Cendres

Site de Production

Ingrédients

  1. Puisque
  2. Montréal Est En Cendres
  3. Paris, Moscou
  4. Ma Jeunesse Fout L’Camp (Guy Bontempelli)
  5. Une Rose
  6. Malbrough
  7. Le Roi Est Mort!
  8. Nous Reviendrons

Remerciements

  • Pierre @ L’usine
  • par

    28 janvier 2015

    Photo du concert

    Juliette Armanet @ Silo (Marseille)

    Il n'est jamais simple d'ouvrir un concert. Jamais simple d'être la première partie, pas forcément attendue, qui retarde d'autant celui que tout le monde attend de pieds fermes et avec impatience. Je pense même que cela ...

  • par

    20 avril 2016

    Photo du concert

    Patrick Bruel @ Silo (Marseille)

    J'avoue sans peine que je suis toujours fou heureux de voir Patrick Bruel en concert : ça peut paraître étonnant, mais j'aime sa musique et ses prises de risques, avec des albums sortant de son univers. Nous ...

  • par

    03 février 2012

    Photo du concert

    Miossec @ Espace Julien (Marseille)

    Putain de Concert ! Sincèrement ce Miossec est hors catégorie ! C'est un homme scotchant et hyper attachant, et ce sentiment fut pour moi encore renforcé par sa ressemblance avec dieu Trent Reznor, tant physiquement ...

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.