Avis sur un show

16 juillet 2016

Marina Kaye @ Arènes (Nîmes)

Dancing With An Angel ...

  • 139
  • 2
  • 1
  • 12
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Conditions de mise en boîte

3 morceaux, dans les crashs barrières et librement dans les Arènes.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

J’avais en mémoire la Marina Kaye vue presque deux ans plus tôt, en première partie de Florent Pagny … C’était alors une jeune fille presque femme, un peu coincée derrière son micro comme pour se protéger de la foule, mais avec une belle voix et des titres plutôt sympas ! On sentait alors un beau potentiel et juste un besoin de maturité, de prise de confiance en son talent.

Le temps a fait son travail.

Ce soir, c’est une petite Tina Turner qui est sur scène, avec une tenue radicalement plus « Punk » et des attitudes définitivement Rock ! Ouahhh, le papillon sort de son cocon et, ma foi, ce n’est pas pour me déplaire. Même son groupe, initialement réduit à Yaacov Salah, est aujourd’hui complété par un batteur, un bassiste et un guitariste ! Toute la panoplie de la musique énergique est donc là.

Morceau après morceau, je découvre cette évolution et ça me plaît, l’éloignant d’autant d’une image trop lisse qui aurait pu lui coller. Et le public réagit plutôt bien, même s’il est avant tout là pour Mika.

Encore un petit virage, quelques années, et voilà une future petite Olivia Ruiz 😉

Etiqueté par Ysabel :

Après le départ des belles de Brigitte, la préparation de la scène pour Marina Kaye parait toute en sobriété et simplicité … Ce qui ne m’étonne pas d’elle. Par contre, ce qui me surprend, c’est ce gros son auquel nous avons droit en introduction. Je m’attendais à quelque chose de plus doux et sans doute de moins Rock. Tous habillées de noir (décidément, il semble que ce soit le dress code de la soirée 😉 !)

Guitare, clavier, batterie, mais aussi violoncelle (ce que je trouve toujours fort bienvenu dans le Rock) sont en place. Et voilà que la Miss entre en piste, toute naturelle et même estivale, tee-shirt noir, short en jeans et baskets. Les cheveux un peu plus courts que la dernière fois au Dôme (en première partie de Florent Pagny). Quelque part une mademoiselle tout le monde, mais pas avec n’importe quelle voix ! Et toujours ce même répertoire un peu sombre et beau, mais qui toutefois me semble plus musclé en ce début de Set.

Enchainements sans un mots pour le moment. Par contre, toujours le micro en main, pour avoir tout le loisir de parcourir la scène, faisant ainsi participer le public et l’encourageant à chanter avec elle. Fumée rose et nuit tombante. Quelques éclairs… Tout cela est fort efficace. Clappe demandée ? Clappe obtenue ! Et la voilà qui se donne entièrement à un Rock de bonne facture, peut-être un peu répétitif, mais toujours très bien interprété, tout en nous offrant une belle occupation de la scène. Par contre, j’ai la confirmation que le côté obscure de la force (ou plutôt du Rock), c’est bien son créneau. Mais définitivement plus pêchu que jamais ce soir.

Elle nous lance un « Bonsoir Nîmes ! », puis fait une parenthèse sur le choc ressenti après l’attentat de Nice. Les mots sont toujours compliqués, mais pour elle, une artiste doit justement être là pour aider à s’évader. Alors essayons de passer ensemble une bonne soirée, en l’honneur de tous ceux qui ont été touchés par le drame et à qui elle veut dédicacer Feed The Wolf. Pour une France, à jamais pays de liberté et d’amour. Pour qu’elle le reste. Mais une autre question se pose : Y a t’il des amoureux ce soir ? Parce qu’elle veut leur faire un petit cadeau. Prenant au passage un couple d’amoureux à témoin. Seulement c’est un couple tout récent, alors … Est-ce le bon ?! Voilà le vaste sujet de cette chanson. Le problème de tomber amoureux de la mauvaise personne. Toujours aussi Rock celle-ci, mais peut-être encore plus noire. En tous cas, qui sort quelque peu du cadre des 4 premières. Voilà qui me fait plaisir.

Ensuite, guitariste et violoncelliste s’arment d’un drum. Alors, bien évidemment, ajoutés à la batterie, il est clair que ça envoie côté watts. Avec, par dessus, un chant comme sourd et pas mal de machines. Les premières notes à capella. Et un très beau light show dont nous pouvons profiter pleinement, à présent que la nuit est quasi complètement tombée. Du rouge. Des flashs … Elle est vraiment devenue définitivement une grande notre Marina Kaye.

Pour autant, le Set ne se terminera pas sans une nouvelle participation chantée des Arènes, pour This Time Is Mine, avec une petite répétition de rigueur. Mais surtout une superbe cover du mythique Feeling Good, immortalisé par Nina Simone et repris tout aussi talentueusement par Muse. Très belle scénographie et introduction percutante à Homeless, the tube du moment de la demoiselle, avec un public comme toujours dans ces cas là, en mode « On sort les smartphones » et qui reprend avec plaisir cette dernière … Petites lumières qui s’allument dans les gardins, comme autant d’étoiles … La totale quoi 😉 !! Alors, avec un public pareil : que va-t’il en être pour Mika ?!

Composition

  1. Taken
  2. Dancing With The Devil
  3. Iron Heart
  4. Freeze You Out
  5. Feed The Wolf
  6. Traitor
  7. Mirror Mirror
  8. This Time Is Mine
  9. Feeling Good
  10. My Escape
  11. Homeless

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Fearless

Site de Production

Page Officiel : http://www.marinakaye.com

Ingrédients

  • Marina Dalmas aka Marina Kaye : Chant
  • Jean-Etienne Maillard : Guitare & Percussions
  • Guillaume Boniraud : Violoncelle, Basse & Percussions
  • Yaacov Salah : Clavier
  • Paul Rossi : Batterie

Remerciements

  • Juliette & Florence @ Adam Concert

Un de nos Instagrams de la Soirée

concertsenboite

Avec Marina Kaye 🎼🎶...

  • par

    29 octobre 2014

    Photo du concert

    Marina Kaye @ Dôme (Marseille)

    On vient pour une tête d'affiche pour laquelle on a des attentes et des espoirs, mais on commence toujours par cette découverte d'un autre artiste avant. Et, malgré le nombre des concerts qui s'accumule, découvrir ...

  • par

    03 juillet 2014

    Photo du concert

    Yodelice @ Arènes (Nîmes)

    Que de bonnes raisons d'avoir la pêche ce soir : un plateau de rêve, des conditions de shoot uniques et un lieu magique ! Cette soirée n'est d'ailleurs pas sans me rappeler une autre sublime ...

  • par

    03 mars 2016

    Photo du concert

    Izia @ Espace Julien (Marseille)

    Izia est une drôle d'artiste sur la scène musicale française. Et, si elle a mis un gentil coup de pieds au cul du Rock français fin 2009, année où personnellement je l'ai découverte au Bataclan ...

La zone des lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.