Avis sur un show

27 novembre 2015

Alma Forrer @ Rockstore (Montpellier)

Ne rien dire ... Juste écouter !

  • 10
  • 3
  • 1
  • 1
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 4.5 - 2 votes
Pas d'Evaluation des internautes
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement sur la mezzanine de la salle. Un grand merci au Rockstore pour leur confiance et cet accès plus que privilégié !

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Un petit bout de femme et une guitare : c’est un combo suffisant pour me faire craquer ! Et si Rose y parvient avec un Rock teinté de désespoir, ou Aim-A avec une poésie noire, Alma Forrer préfère le faire avec de douces et belles comptines, comme autant d’éclairages de son monde et de son univers.

Le Set fut forcément trop court et donne envie d’être revécu dès que possible ! Croisons les doigts qu’un futur passage dans le Sud soit au programme prochainement 😉

Etiqueté par Ysabel :

Alors soyons clairs … Oui, je le reconnais, j’ai chanté à qui voulait bien l’entendre (et même à ceux qui n’étaient pas forcément d’accord) le titre Pas juste toute la sainte journée ! Oui, j’ai emmerdé absolument tout le monde au boulot. Donc je suis fin prête et au taquet pour le concert de Vianney de ce soir au Rockstore. Mais attention, s’il ne la chante pas : je monte sur scène et je le fais moi-même 😛 (après une répétition pareille, je crains déguin !)

Mais pour l’heure, c’est le moment de profiter de l’endroit, cette salle étant décidément toujours aussi belle. Et de découvrir la scène décorée de petites lampes disposées en arc de cercle, avec en fond trois « pétales » de forme ovoïde qui semblent destinés à s’éclairer … Un très joli décor. Sobre et zen. Auquel je trouve même un petit côté Cirque Plume pour son côté poétique.

Ce sont sur ces pensées que me surprend la jeune fille aux allures de Rose qui entre en scène … Longues jambes, longs cheveux et simplement accompagnée de sa guitare. « Non, je ne suis pas Vianney ! Je m’appelle Alma et je vais vous chanter quelques chansons ». La voix est aussi jolie que la demoiselle. Quant à son répertoire, il m’apparait tout de suite à la fois touchant et chargé de poésie … Tout autant que ses introductions. Comme cette chanson qui parle de la station Blanche, de la vie folle et d’un méchant amoureux qui lui donne à croire que tout les hommes sont des cons !

De petites histoires de presque rien, touchantes, qui captivent le public. Mais surtout une jeune femme à la fois douce et rigolote, demandant de la lumière pour pouvoir lire ses antisèches 😉 « Oui, j’ai des trous de mémoire ! » Et cette voix qui tremble légèrement par moment, donnant encore plus d’émotion à ses interprétations. Oui. Vraiment. Une de ces chanteuses habitées par la grâce et qui semble immergée dans une bulle de douceur toute poétique. C’est ainsi qu’elle captive, transporte et touche.

Petite pause accordage. Le temps de nous parler du CD 6 titres qu’elle a sorti cet été … « Et ce soir, je serai ici pour le vendre et je vais aussi boire du vin ! » C’est donc une invitation à venir la rejoindre un peu plus tard. Elle ajoute que c’est le neuvième soir qu’elle accompagne Vianney, sans avoir jamais bu : « Ce soir, je commence ! »

Arrive alors Bobby, une des premières chansons qu’elle a écrite. Mais à peine cette présentation faite, la frêle demoiselle s’excuse presque de nous garder aussi longtemps avant l’arrivée de « notre prince à tous ». Quelle idée. Ne sommes-nous pas bien là, en sa compagnie ? « Voilà, c’est triste, c’est la dernière » et le moment de prendre congé de nous, avec des remerciements à presque vous donner la larme à l’œil … Alors si Vianney est bien notre prince, Alma Forrer est incontestablement la princesse de la soirée. Et si avec cette dernière, sa gaieté semble s’être définitivement envolée, Maman m’apparait comme une pluie d’amour. De celui qui fait mal, mais qui parle vrai.

Une adorable artiste, dans tous les sens du terme et une découverte bien douce pour commencer une soirée qui sera incontestablement placée sous le signe de la tendresse et des jolis mots.

Composition

  1. Comme Avant
  2. Blanche
  3. Je T’emmènerais Bien (Pomme)
  4. En Grandissant
  5. Bobby
  6. Maman

Site de Production

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Ne dis Rien (EP)

Ingrédient

  • Alma Forrer : Chant & Guitare

Remerciements

  • Charles @ Zouave

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.