Avis sur un show

09 octobre 2015

Holy Two @ Poste à Galène (Marseille)

A Cover Girl and Two Animals !

  • 20
  • 3
  • 1
  • 2
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Conditions de mise en boîte

Librement dans la salle.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

La soirée promet d’être belle et elle commence même superbement bien avec Holy Two, jeune groupe lyonnais qui en envoie plein les yeux et les oreilles !

Je vais essayer de vous les décrire, même si l’exercice est toujours compliqué et osé. Allez, je dirai que l’énergie est comparable à celle de Hyphen Hyphen, avec un son proche de nos regrettés The Magnets, le tout avec un charisme chez la belle Elodie qui me fait penser à la leader de Girl Called Johnny !

Sur scène, il n’est pas possible de croire que le groupe a moins de 3 ans ! C’est carré, hyper propre, tout en diffusant un énorme plaisir et une envie de totale communion avec le public. Celui-ci est d’ailleurs au taquet. Et tout laisse à penser que je ne suis pas le seul à succomber à ces super bonnes vibrations !

Une bien belle découverte et il faudra au minimum une seconde rencontre, voire bien plus 😉

Etiqueté par Ysabel :

Pas mal de fumée. Une ligne de basse. Et voici qu’entrent en scène Holy Two … Qui sont trois (oui, c’est vrai qu’elle est facile mais j’aime bien et puis c’est tout), dont une très jolie demoiselle. Tous très jeunes. Principalement elle, qui parait même presque fragile jusqu’à ce qu’elle attrape son micro. Car à ce moment là, la frêle jeune fille se transforme en une chanteuse assurée et carrément charismatique.

Un batteur debout et capuché, un guitariste les yeux mi-clos et une chanteuse qui adopte une gestuelle de boxeuse … Sans oublier un bon son Rock, comme je les aime … Jusque dans leurs attitudes, à l’instar de ce beau tête à tête garçon-fille (AdrienElodie) auquel nous avons droit en devant de scène. Voilà en résumé, si je puis dire, ce que ce nous offre Holy Two pour commencer en beauté la soirée.

La belle passe au clavier sur le côté. Sourire aux lèvres. Ils sont tous les trois impressionnants, pour leur jeune âge, de concentration et d’immersion, chacun semblant retiré dans sa bulle. Sa voix à elle est vraiment d’une très belle couleur, avec ce qu’il faut de Groove pour contraster avec leur musique chargée de drums et de cymbales. Je suis absolument fan et, aux vues des visages qui m’entourent : il est clair que je ne suis pas la seule !

Lust démarre tout en douceur. Grosse caisse et ligne de guitare entrent ensuite dans la danse. Chant à deux voix … Tout cela est juste bien dosé, mais surtout fort bien ficelé. Avec cette sublime émotion qu’Elodie nous fait partager dès qu’elle monte dans les aigües. C’est prenant. C’est touchant. Et ça fait mouche à tous les coups ! Ils nous promènent ainsi entre douceur et beaucoup plus musclé avec une énergie, un incroyable plaisir d’être sur scène et de le partager : Que demander de plus ?!  Quoi de plus que ce batteur, les yeux les yeux fermés, demi sourire et paroles de la chanson sur les lèvres. Que cette chanteuse à demi penchée sur son retour, tournée vers les deux autres … Ils sont tout en simplicité, en vérité, en sincérité. Et assez magiques pour tout dire. Quant au guitariste, il a une de ces bougeottes ! Il m’éclate quand il balance son instrument dans tous les sens. Le pointant alternativement du sol jusqu’au ciel.

Ils en profitent pour nous présenter leur premier EP (de 9 titres et à 5€ messieurs dames), sans oublier de remercier tout le monde, pour tout … Même le « manger » 😉 Mais surtout Alb à venir. Ils nous annoncent également une petite tournée dans l’ensemble de la France, avec tous les renseignements nécessaires sur internet, pour les retrouver près de chez nous. Et j’ai envie de dire : foncez voir, parce que c’est vraiment un ch’tit groupe de jeunes qui n’en veulent et qui vont vous faire passer une putain de super bonne soirée.

Wild Nights, qui s’en suit, va nous offrir une pointe de Soul et un joli flow d’Elodie, définitivement étonnante jusqu’au bout. Puis ce sera Rush et sa très belle intro. Morceau que je trouve totalement envoûtant. Avant dernier embarquement, qui vous laisse juste l’envie d’y revenir … Et s’il est clair que ce groupe est plus que séduisant dans son ensemble, il faut tout de même reconnaitre que cette fille est absolument solaire sur scène. Surtout avec son lâchage physique et chanté sur la dernière, qui le confirme tout fait, s’il en était besoin. Et avec le trio dont tous les membres deviennent quelques instants batteurs, s’en donnant franchement à cœur joie … J’ai tout simplement Adoré cette première partie.

Composition

  1. Undercover Girls
  2. Anormal Animal
  3. Lust
  4. La Tal
  5. Orchid
  6. The Basement
  7. Wild Nights
  8. Rush
  9. Face It

Site de Production

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Holy Two

Ingrédient

  • Elodie Charmensat : Chant & Clavier
  • Hadrien Perretant : Guitare & Machine
  • Remi Ferbus : Batterie

Remerciements

  • Pauline @ Amie 😉

Un de nos Instagrams de la Soirée

La zone des lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.