Avis sur un show

24 juillet 2015

Benjamin Fincher @ Théâtre Silvain (Marseille)

Trio Electro sur la Corniche ...

  • 48
  • 2
  • 2
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Conditions de mise en boîte

Librement.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Il fait encore jour quand Benjamin Fincher, sa violoncelliste et son claviériste-percussionniste s’installent sur la large scène du Théatre Silvain. Mais qu’à cela ne tienne, ce ne l’empêchera pas de commencer son Set !

Comment décrire sa musique ? Humm… Je dirais que c’est le doux mélange du smooth d’un Hugo Kant, avec des cordes qui apportent un peu de la sonorité d’un Chapelier Fou, plus une pincée d’Isaac Delusion dans la voix et, enfin, le tout baignant dans des ambiances qui peuvent faire penser à Martin Mey. En résumé, Benjamin Fincher fait de la bonne, voire même de la très bonne Electro, comme je l’aime.

Scéniquement, l’ensemble est juste un peu statique et ce sera probablement l’un des rares reproche du Set. Mais le peu de jeu de lumière, logique avec le jour encore levé, explique sans doute en partie cela. Il y avait un écran géant pour Chassol, qui va prendre la suite : il aurait peut-être été judicieux d’en profiter. Dans le futur il faut, pour moi, envisager une dimension visuelle au show, à la manière d’un Mr.Grandin.

Le second reproche du concert ne sera pas du tout pour les musiciens, mais pour le public. Tout comme nous l’avions vécu pour Radio Elvis au Rooftop de Marseille, trop peu de personnes sont là pour la musique ce soir : ça braille et ça blague de partout. La musique est définitivement secondaire pour une forte frange de l’audience et c’est plus que dommage. Même s’ils sont là peut-être pour Husbands, ou tout simplement pour passer une soirée entre amis parce qu’il est alors « In » d’être au Théatre Silvain, écouter cette belle première partie un peu silencieusement avec un verre à la main était tout à fait possible… Au moins par respect pour le groupe. Les artistes en ont souffert, cela se voyait, et on peut les comprendre.

Moi en tout cas, j’ai très envie de les revoir !

Composition

  1. Benshi
  2. Long Distance
  3. The North
  4. The Void
  5. Good Thinks Come in Ones
  6. Wide Eyed
  7. 17
  8. A Storm

Site de Production

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Kamishibai

Ingrédient

  • Jean-Baptiste Bec aka Benjamin Fincher : Chant, Clavier & Machine
  • Emma Catlin : Violoncelle
  • Cyril Pugliese : Clavier & Machine

Remerciements

  • Christian @ Borderline

La zone des lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.