Avis sur un show

17 avril 2015

Aim-A @ La Mesón (Marseille)

Aim-A ... Aime ... Aimera !

  • 106
  • 2
  • 1
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Conditions de mise en boîte

Librement, dans la salle.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Aim-A. C’est un nom que je croise depuis de nombreux mois, voire années ! Je pensais d’ailleurs la découvrir un jour avec son projet AimbAss, mais voilà que ce sera ce soir, alors qu’elle est seule sur scène.

Grande, élancée et d’un charisme magnétique évident, on sent bien qu’il va sortir de drôles de vibrations de ce corps qui se prolonge par une basse et de cette voix !

Le principe même du (micro) Festival Gravitation prend tout son sens avec elle : la poésie percute et s’enlace avec une musique innovante. Pas vraiment du slam et plus vraiment de la noise, Aim-A construit son propre univers musical, fait d’émotions et de tensions. C’est juste magnifique !

Le public ne s’y trompe pas : on s’arrête tous presque de respirer, pour ne pas déranger ce qui se passe à 2m de nous, de peur de briser la fragile magie qui s’opère sous nous yeux. L’union est totale et les applaudissements vigoureux après les quatre pièces de ce puzzle énigmatique en sont la preuve.

Alors maintenant, j’ai encore plus hâte de découvrir AimbAss….

Etiqueté par Ysabel :

Festival Gravitation … Saison 2 pour nous ce soir. Avec, comme toujours, de belles découvertes à l’affiche. Des découvertes prometteuses ou déjà en place. De ces découvertes qui font qu’une bonne soirée devient une merveilleuse soirée. Et celle-ci va commencer avec Aim-A et son projet solo, en parallèle de celui qu’elle mène avec AimbAss, sur un répertoire issu de son recueil de poésie érotique.

Elle sera donc seule ce soir la belle Emma. Seule avec sa basse. Longiligne et mystérieuse, le regard sombre, elle prend place et installe son univers … Juste une ligne de basse pour commencer. Puis elle est plus qu’impressionnante lorsque sa voix, d’abord particulièrement grave et saturée d’écho, s’élève dans le petit écrin intimiste qu’est La Mesón.

Les textes sont chantés de façon très hachée et quasi monocorde, mais cette fois avec une tessiture beaucoup plus haute… Et puis d’un coup, sa basse devient acoustique (ce qui n’est bien entendu pas prévu). Petite intervention technique et tout rentre dans l’ordre. Avec, sur la reprise, Emma qui s’amuse de ce petit intermède et nous adresse d’un sourire mutin : « Je fais la fin ! »

Elle compose à nouveau sa ligne musicale et, cette fois, sa voix est encore plus haut perchée. Mais surtout infiniment mélodieuse. Un son troublant sortant de son instrument au moyen d’un archet pour l’accompagner. Un texte saisissant. Et un morceau qui se termine sur le crachin de son retour … Nous sommes en apesanteur. Ou  plutôt en Gravitation devrais-je dire 😉

Les cordes crissent, claquent, tremblent. C’est une musique épidermique, qui parait même instinctive par moment. Avec presque quelque chose d’animal. Une interprétation elle aussi très particulière et une manière incroyablement émouvante d’occuper l’espace … C’est ça Aim-A. C’est une voix toute liée, harmonieuse, et qui épouse étrangement parfaitement une musique pourtant saccadée, aux rythmes très marqués et parfois même morcelée. D’une modernité déconcertante par rapport à sa voix. En un mot, un ensemble fabuleusement captivant.

Avant d’entamer son dernier morceau, elle nous confie que, parmi tous les mots, il y en a un qu’on peut adresser à l’infini : c’est Merci. Merci à Frédéric Nevchehirlian (qui est à l’origine de la création de ce Festival), à La Mesón, à tous. « A chacun de vous ». Et cette fois, c’est le poignet à l’envers qu’elle va jouer, comme si sa basse s’était transformée en autoharpe… Et une dernière fois elle nous donne ce sentiment rare. Celui d’avoir vécu un véritable voyage initiatique. Tout simplement petit bijoux.

Composition

  1. Maladresse
  2. Sale
  3. Lord Sequestration
  4. Cœur Affamé

Site de Production

Page Officiel : http://aimbass.fr

Ingrédient

  • Emma B. aka Aim-A : Chant & Basse

Remerciements

  • Julie @ Aoura
  • Vivian & Fabien @ InternExtern

La zone des lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.