Avis sur un show

05 avril 2013

Pamela Hute @ Cargo de Nuit (Arles)

Bandit : un Rock Vintage toujours féroce !

  • 3
  • 0
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Conditions de mise en boîte

Librement dans la salle.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Je connais virtuellement Pamela depuis quelques années et son billet de présentation sur le forum de Macbidouille : Une musicienne qui proclame son amour du Mac ! C’est une artiste à suivre 😉 …

Et voilà que l’occasion se présente en première partie de Soma … C’était donc une double bonne raison de venir dans ce Cargo !

Ce qui sonne dès les premières notes, c’est ce son rock anglais tout en ayant une approche frenchie : Moi ça me plaît.

Autre super bon point : C’est un rock bien plus proche de Soma que de BB Brunes : En gros ça sonne bien, c’est mature et ce n’est pas pour les pisseuses (mais elles peuvent quand même aimer, on est pas exclusif) !!

Bon vous l’aurez compris : J’ai aimé !

Avec mention spéciale pour Ernest qui déchire grave !

Etiqueté par Ysabel :

Nous embarquons à nouveau sur notre Cargo préféré … Ambiance bastingage, pont illuminé et ciel étoilé. Une scène plutôt chargée en instruments et, bien sûr, quelques membres de la Fanbase de Soma déjà en place tout devant, pour ne pas manquer une miette des deux Lives en lice : Leur groupe préféré, évidemment, mais aussi Pamela Hute qui va assurer la première partie.

Et justement, ce sera une découverte pour moi ce soir, même si ce nom ne m’est pas inconnu. La scène s’éclaire et ils prennent place en dansouillant sur une musique Pop-Rock au parfum British et très agréablement rétro. C’est un trio plutôt atypique, les deux musiciens étant nettement plus âgés que la chanteuse. Avec tous trois des looks marrants et décalé (dont un batteur fou à nœud papillon … Je ne vous dis que ça !!)

Leur musique est fraîche et entrainante, avec un synthé qui par moment gagne en puissance pour un son plus 80’s. Une musique positive en quelque sorte, servie par une voix à la fois douce et chaude ce qu’il faut. Celle d’une Pamela Hute qui semble dans une bulle, les yeux souvent mi-clos.

«Vous allez bien ?!?» Sourires simples échangés et la demoiselle me fait un peu penser à Zenia Church, la chanteuse de The Magnets, dans sa réserve et son côté petit grain de folie décalé. Un drôle de petit ange châtain un peu androgyne. Tout à fait dans la mouvance de groupes comme Les Brigittes, la touche Rock Anglais en plus.

Démarre Radio (extrait de leur nouvel album Bandit) devant un public super sage, avec une chanteuse super sage aussi et son jeu de voix toujours en mode «léger décalage». Encore une fois, un parfait mélange très entraînant. Elle va de l’un à l’autre, sourire brillant aux lèvres, usant à merveille de son timbre faussement doux et sachant faire monter petit à petit une vrai intensité. A chaque fois, ils commencent ainsi par une mélodie qui peut avoir l’air de rien, mais qui au final sort toujours de l’ordinaire et nous fait irrésistiblement frapper du pied. Avec aussi un batteur qui nous offre un numéro assez fabuleux, en terminant debout (ce qui fait vibrer le mini Elvis collé sur sa grosse caisse). Définitivement un morceau très Rock que celui-ci, comme si petit à petit ce set prenait un tour moins léger et plus sombre. Même son attitude penchée en avant sur son micro et légèrement grimaçante a changé. C’est à la fois surprenant et emballant. Avec petit pont tout en émotion pour une reprise plus que musclée … Ce qui fonctionne toujours hyper bien !!

Le Set touche bientôt à sa fin. Elle, devenant de plus en plus Rock. Le batteur qui se fait bien plaisir. Le clavier qui s’éclate carrément à faire les chœurs … Non, en fait eux trois qui s’éclatent tout court ! Et toujours cette marrante complicité super pudique. Un groupe qui manie définitivement à merveille les demi-teintes.

«Je ne parle pas beaucoup. Je ne suis pas très alaise en fait. Mais je vous aime !» La dernière sera My Dear (extrait de leur premier album). Ça tape du pied, des mains, des baguettes … Bref : Ça frappe tant que ça peut !! Une fin franchement plus Electro et devant un public définitivement mobilisé. Elle donne tout, armée de sa grosse guitare rouge (presque trop grande pour sa frêle silhouette) … Et un dernier merci, les deux pouces en l’air avant de quitter la scène pour laisser la place à Soma.

Composition

  1. Just Like This
  2. From Time To Time
  3. Mad Words
  4. Running Away
  5. Radio
  6. Hysterical
  7. Don’t Help Me
  8. Umbrella
  9. Mastodon
  10. Vectorial Boy
  11. Lovely
  12. My Dear

Date Limite de Consommation

  • Ce concert s’inscrit dans la tournée Bandit Tour qui se termine le 24 Novembre 2013 à Bilbao
  • Album défendu : Bandit

Site de Production

Site Officiel : http://www.pamelahute.com

Ingrédients

  • Pamela Hute : Chant & Guitare
  • Igor Bolender : Claviers
  • Ernest Lo : Batterie

Remerciements

  • Stephan @ ConcertAndCo
  • Olivier @ Cargo

La zone des lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.