Avis sur un show

28 mars 2012

Archimède @ Dôme (Marseille)

Postulat : Tout corps plongé dans un concert d'Archimède, reçoit de la part de ce dernier une poussée équivalente au volume de la masse d'énergie produite. Démonstration : Il fallait être là le 28 mars pour voir le public prendre un plaisir fou. CQFD : La poussée d'Archimède est bien démontrée et ne fait que commencer !

  • 24
  • 0
  • 1
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 4.0 - 2 votes
Pas d'Evaluation des internautes
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement entre le public et la scène.

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

il est vraiment rare que j’aime le rock français : Avec des textes faibles et une rythmique pas fabuleuse, je le trouve souvent bien en-deçà de son équivalent anglais

Archimède a su se détacher de cette mouvance et propose une bonne musique tout en humour décalé. J’ai vraiment adoré !

J’ai aussi énormément apprécié la présence des trois membres, avec une mention toute particulière à Nicolas et à son attitude un peu à la Liam Gallagher.

J’espère revoir ce groupe le temps d’un vrai concert ! Et je ne pense pas être déçu.

Etiqueté par Ysabel :

C’est un Dôme bien rempli qui attend impatiemment l’arrivée sur scène de Bénabar, enfin complet pour ce qui est des places assises mais un peu plus aéré au niveau de la fosse. Ce qui n’est pas plus mal au final, pour profiter comme il se doit de l’ambiance et du plaisir de partager ce moment tous ensemble.

Mais pour l’heure, c’est la première partie qui se met en place. Elle va être assurée par un jeune groupe montant de la scène rock française : Archimède (en compétition pour le titre du meilleur album aux Victoires de la Musique 2012, avec la ré-édition de leur premier opus Trafalgar … S’il vous plait !!), avec cependant un effectif réduit, puisqu’ils ne seront que 3 sur scène (au lieu de 5). Ce sera donc une petite séance plus acoustique, mais toute aussi savoureuse, à laquelle nous allons avoir droit ce soir.

Dès leur entrée, leur look un peu décalé fait son effet. Pour rester dans la mouvance anglo-saxonne du titre de leur album … Nicolas arbore une belle casquette mi-Titi Parisien, mi-Beatles pour nous proposer cet univers Pop-Rock que perso j’adore. Les textes ne sont pas si éloignés de ceux du Bénabar qui va suivre. Même façon de nous raconter de tout et de n’importe quoi, de façon humoristique et pince-sans-rire. L’air de ne pas y toucher quoi !!

Et il est clair que Nicolas a une voix. Elle peut sembler un peu criarde au premier abord, mais en fait elle apporte à l’ensemble un petit côté gouailleur et éraillé plutôt plaisant. Quand à leur musique, elle est simple mais efficace et offre une musicalité sans faille.

Les thèmes abordés sont plus que variés et raconte à chaque fois un petit morceau de vie ou nous taille le portrait d’un personnage particulier. On a L’intrus, l’intello du sérail qui ne trouve pas sa place. On a aussi la «Chanson presque de saison» : L’été Revient, pour nous encourager à prendre la vie comme elle est. Ou bien encore l’édifiante histoire de Frédéric (son frère guitariste), plus connu semble-t-il sous le nom de «L’homme Qui Collectionnait Les Râteaux» (Titre qu’il se dispute, nous expliquent-ils, avec Bénabar lui-même !!). Une énumération non-exhaustive de tout ce qui bouge en fait et qu’il temporise par un Je Prends répétitif… Très drôle ! Avec une mention particulière pour la phrase «Toutes ces vestes à mon actif, ça confine au dressing tellement je prends !» Je suis assez fan de ce type d’humour un peu décalé et bien employé.

Joli petit moment de nostalgie ensuite et bien tourné lui aussi, avec Les Premiers Lundis, dont le sous titre pourrait être : Souvenirs de rentrée des classes entre frangins. Ça roule bien, c’est bien ficelé et ça fait mouche encore une fois. Même dans le choix de cette reprise qu’ils nous font de Téléphone, ils savent conserver cet univers qui leur est propre. Ce qui fait que même si cet Hygiaphone n’est pas révolutionnaire, elle est super bien exécutée et habitée d’une belle énergie dont il ne lâche pas un pouce de rythme (en plus, c’est une très bonne idée de choisir celle-ci, qui est peut-être un peu moins galvaudée que d’autres). Ils plaisantent d’ailleurs sur le fait qu’elle envoie plus à 5, mais qu’ils tenaient à la faire (même en acoustique) parce qu’elle a bercé leur enfance …. La mienne aussi, alors ça tombe bien !!

Ils continuent sur leur belle lancée avec Les Petites Mains, chanson engagée ce qu’il faut, décalée ce qu’il faut aussi (pas chiante, ni moralisatrice) et qui va donner à Marseille l’occasion de montrer ses petites mains … Qui vont faire quoi à la fin du morceau avec leur doigt du milieu ? Je vous laisse imaginez tous seuls !!

Le set se termine sur Le Bonheur infini qui est apporté par les petites choses. On se sera bien baladé grâce à ces rockeurs aux accents et aux mines un peu gavroches . Belle chanson pour clore cette première partie … Enfin bon … Sauf pour «Même les moches, même les Rousses peuvent y prétendre» … Pourquoi les Rousses … Tu sais ce qu’elles te disent les Rousses !!!!! (Non aller, je rigole, je vous aime bien quand même 😉 !! Mais faites gaffe à ce que vous dites sur les Rousses Ok ?!!

Composition

  1. L’intrus
  2. Vilaine Canaille
  3. L’été Revient
  4. Je Prends
  5. Les Premiers Lundis
  6. Hygiaphone
  7. Les Petites Mains
  8. Le Bonheur

Date Limite de Consommation

  • Ce concert s’inscrit dans la tournée Trafalgar Tour 2012 qui se termine le 11 Août à Penvenan
  • Album défendu : Trafalgar

Site de Production

Site Officiel : http://archimede.sonymusic.fr/

Ingrédients

  • Nicolas Boisnard : Chant, Tambourin & Harmonica
  • Frédéric Boisnard : Guitare & Chant
  • Thomas Cordé : Basse & Clavier

Remerciements

  • Laure @ Alias Production
  • Mélisande @ Caramba Spectacles

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.