Avis sur un show

09 février 2012

The Red Rum Orchestra @ Théâtre des Salins (Martigues)

Une belle ballade entre rock indé et folk acoustique ... A ne pas manquer.

  • 8
  • 2
  • 1
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 5.0 - 2 votes
Pas d'Evaluation des internautes
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Librement dans la salle. Conditions pas simples, car extrêmement peu de lumière !

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Ce fut un magnifique concert rock comme je les aime. L’ambiance était juste parfaite et j’ai été transporté ! Je vais devoir penser à acheter cet EP.

Etiqueté par Ysabel :

Nous sommes de retour au Théâtre des Salins pour le second volet de leur festival : C’est Incisif 2, qui a lieu sous le ciel étoilé de la Salle Au Bout De La Nuit, comme il se doit. Nous ne sommes hélas pas hyper nombreux à nous assoir sur les marches de béton ciré du bel auditorium, mais il faut dire que depuis quelques semaines la météo n’est vraiment pas clémente et pour couronner le tout, nous nous retrouvons avec le viaduc de Martigues en travaux (pour 3 ans au moins), ce qui n’encourage pas forcément les spectateurs à se déplacer en masse. Qu’à cela ne tienne. Nous sommes là et nous ne regrettons en rien d’avoir bravé la tempête pour assister au programme de ce soir : The Red Rum Orchestra et Fránçois And The Atlas Mountains.

Mais avant de commencer, Frédéric Nevchehirlian, notre hôte pour la soirée, vient comme de coutume nous présenter les artistes que nous allons avoir le plaisir d’entendre et nous donner envie de revenir pour la dernière session d’Incisif, qui aura lieu en Avril prochain, avec cette fois une réorganisation de la salle et un plateau central. Ceci étant, ce n’était pas la peine de me motiver, parce que pour moi, la date est déjà notée dans mon agenda : un rendez-vous pris avec Nicolas Cante et sa Mekanik Kantatik (pianiste surdoué que je ne manquerais pour rien au monde !)

On attaque donc avec The Red Rum Orchestra, groupe franco-belge au look très british, dont l’arrivée est saluée par un larsen à vous décrocher les oreilles de la tête !! La composition du groupe est contrastée à la perfection : contrebasse, violon, batterie et guitare. Un juste mélange qui va assurer une musique un peu folk, un peu rock et un peu World Music aussi, avec des accents ethniques. Un mélange où tout est bon en définitive. Les choix musicaux sont parfaits et la voix de Peter Moerenhout est à la fois hyper contrastée et très douce. Son timbre mélodieux me fait penser à du sweet rock à la Belle & Sebastian.

Le set se déroule comme une évidence et le côté décalé de ce rock indé est vraiment un délice. Peter va même se lancer sans filet : «C’est la première fois de Claus dans l’océan Méditerranée là !! Excuse me … Non je ??!! Enfin, prochain est pour les filles …» Alors, même si pour le français, ce n’est pas ça, pour la musique ils n’ont besoin de personne. Avec Book & Mirrors, le violon devient mandoline. On est emporté dans ce tourbillon de sons, de style et de rythmes qui se mélangent.

Baltazar Montanaro, qui est à l’origine de The Red Rum Orchestra avec Peter Moerenhout (qu’il a débauché du monde de la BD), est à fond dans cette musique si imaginative, passant son temps à danser quand il ne joue pas … Et même quand il joue en fait !! Par moment, la guitare se déchaine, puis le calme de la mélodie revient. Ce sont de perpétuels jeux de crescendos et de décélérations, tout en finesse.

«On a encore du temps ?» demande Peter. On lui fait signe que oui … Alors il enchaîne : «Il y a des EP à 5€. Demande à un de nous après le concert !» Sur ce, démarre Beg To Differ, une ballade avec énormément de couleurs et l’omniprésence du violon, qui est encore une fois pour beaucoup dans ce superbe rendu musical. La fumée monte un peu. Perso, je pourrais rester ainsi à les écouter jusqu’au bout de la nuit …

Mais cela n’est pas prévu comme ça ! Et oui, il y a Fránçois & The Atlas Mountains qui arrivent après. Alors les deux derniers morceaux vont nous offrir beaucoup d’intensité, avec un un jeu de départ/arrêté et une magnifique fin à trois voix. Ils nous abandonnent là-dessus … Mais sont quand même obligés de revenir : «Ok, encore une 😉 !!» Ce sera une dernière mélodie légère et très enlevée qui, cette fois encore, explose en force et en subtilité. Une musique fabuleuse et un public qui n’est pas nombreux certes, mais qui crie très fort de plaisir quand même, je peux vous l’assurer !!

Composition

  1. Murphy’s Law
  2. Speed
  3. Gods Do Try
  4. Book Of Mirrors
  5. Berceuse Presque Heureuse
  6. German
  7. Beg To Differ
  8. I’m Deranged
  9. 1er Rappel : Cold Reading

Date Limite de Consommation

  • Ce concert s’inscrit dans la tournée France Tour Feb 12
  • Album défendu : … Anywhere Nice To Play (EP)

Site de Production

Site Myspace : http://www.myspace.com/theredrumorchestra

Ingrédients

  • Peter Moerenhout : Chant & Guitare
  • Baltazar Montanaro : Violon
  • Thomas Steurbaut : Batterie
  • Sam Van Ingelgem : Contrebasse
  • Dieter Claus : Guitare

Remerciements

  • Stephan @ ConcertAndCo
  • Caroline @ Théâtre des Salins
  • Fabien @ InternExterne
  • par

    12 mars 2013

    Photo du concert

    The Red Rum Orchestra @ Espace Julien (Marseille)

    Découvert lors du Festival Incisif du Théâtre des Salins à Martigues, c'est avec un réel plaisir que je suis venu les réécouter ! Leur musique n'a pas changé, même si elle a gagné un peu plus ...

  • par

    02 décembre 2015

    Photo du concert

    Olly Jenkins @ Paloma (Nîmes)

    Deux petits gars montent sur scène, dans un noir quasi complet. Et, la soirée étant sous le thème du Folk, nous ne sommes pas étonnés de ne voir que deux guitares comme instruments. Pourtant, il y ...

  • par

    09 décembre 2010

    Photo du concert

    The Host @ L'Usine (Istres)

    Une super ambiance à l'Usine pour ce très jeune groupe, qui réalisait l'une de ses premières grandes scènes. Je ne suis pas certain qu'une session acoustique soit leur fort, mais c'était globalement sympa. Le public ...

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.