Avis sur un show

18 octobre 2011

Louis Bertignac @ Docks des Suds (Marseille)

Le bonheur c'est simple comme un coup de fil ... d'un ex téléphone !

  • 3
  • 3
  • 0
  • 0
  • 1
  • VN:F [1.9.22_1171]

Conditions de mise en boîte

Librement ce qui est rare pour un telle pointure. Il fallait ça pour capter toute l’énergie du groupe et surtout apprivoiser les lumières que j’ai trouvé pas simple à gérer bien que l’ensemble était toujours très lumineux. Et pas simple de chanter et prendre des photos en même temps 🙂

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Un concert au petits oignons. Qu’en dire de plus ! J’avais déjà vu Louis par deux fois et j’ai retrouvé le même mec juste gentil, à l’écoute de son public et qui prend son pied à jouer pour nous ! Louis c’est le pote que l’on aimerait avoir !

A QUAND LE PROCHAIN ? Je vote pour des deux mains !

Etiqueté par Ysabel :

C’est notre second soir à la Fiesta Des Suds … et comme à son habitude, le public prend place tranquillement, entre petit encas et boissons en tous genre. Une ambiance toujours aussi agréable dans cadre bien pensé.

Louis Bertignac fait son entrée sur scène, guitare en main, en nous lançant un «Bonsoir Marseille !!» qui aiguise déjà le plaisir du public qui s’est massé devant lui. Et je peux vous dire que je ne suis pas déçue. Il porte à merveille ces quelques années passées à faire du rock et sa belle tignasse grisonnante. Toujours la même allure … Quand à sa guitare, on ne peut que la remarquer tant elle est belle (on la dirait patinée et recouverte de cuir). Et la vache, il envoi du lourd quand il en joue en secouant la tête dans tous les sens. Du rock comme je l’aime : Batterie / Guitare / Basse. L’équilibre parfait.

On commence par de nouvelles chansons. Les lumières sont au top : simples mais efficaces et s’y ajoutent les jeux d’images diffusées sur les quatre écrans de scène. Quand à lui, il est juste complètement déchaîné sur sa guitare, quand il n’est pas en train de sauter comme un fou. Sa voix, elle, est très belle, un peu rauque, toujours parfaitement audible. Le public n’en perd pas une miette, mais reste sage pour le moment, se contente de sautiller sur place … Mais chante déjà … !!

Il nous présente ses musiciens. Juste deux pointures du rock français : Marco Bravin à la Basse et Eric Lebailly à la Batterie … «Et moi je suis le Grizzly !! Vous pouvez grogner si vous voulez et griffer vos voisins !» La salle s’est drôlement remplie l’air de rien et notre grosse bébête prend vraiment son pied sur scène. La guitare a la part belle et ce n’est que du bonheur. C’est à cet instant que vient … Cendrillon !!!!!!!! Alors, c’est peut-être mon côté cœur d’artichaut nostalgique, mais je suis aux anges 😉 Et je ne suis pas la seule (je sens même le sol bouger sous mes pieds). Et elle est magnifique en plus. Un joli moment de poésie lorsqu’il fait mine de jongler avec ses mots, comme s’il allumait des étoiles du bout des doigts. Il vient gratter ses cordes juste devant nous. Le public crie. C’est génial. Les étoiles imaginaires sont relayées sur les écrans … C’est magique … Et nous murmurons tous … «Tes anges n’aiment pas devenir vieuuuuuux».

Bertignac est tout content «Bon, ça manque pas d’ambiance, hein ??!!» Lorsqu’ils partent tous les deux avec leurs guitares, ils semblent seuls au monde. C’est phénoménal !! «Allez chante Marseille» nous encourage-t-il … Et Marseille chante. C’est un artiste d’exception et de partage. «Vous chantez bien Marseille !» Chacun des mots qu’il nous adresse est empli de générosité et de sincérité.

Alors, quand les premières notes de Ça C’est Vraiment Toi se font entendre, ce n’est même pas lui qui chante, pas besoin … Il se contente de mettre la main à son oreille pour nous rendre fous !! Et je peux vous dire que tout le monde s’y met, les jeunes, les vieux … Avec son sourire comme récompense. Il avance vers nous guitare au poing et sur les écrans, apparait son visage en noir & blanc avec un gros nez rouge.

J’ai l’impression que sur ses nouveaux morceaux, il y a encore plus de guitare et il est clair qu’il se fait plaisir. Quand à ses grands coups de têtes, ils sont vraiment communicatifs !!

Il s’auto-vanne au sujet des ses cheveux «Il en reste pas beaucoup et en plus ils arrivent encore à m’emmerder !!» Il part dans la déconne, avec une impro sur My Name Is Lucas (Suzanne Vega) pour soit disant calmer le jeux … «Non, on va plutôt faire un petit Stones !» Et vous me croirez si vous voulez, mais c’est presque moins Rock n’ Roll que du Bertignac, avec même un petit côté western !!

Et puis, il vire tout le monde pour rester seul. «Laissez nous tranquille les marseillais et moi, on a truc à se dire !» Juste le signal de départ pour une fantastique cession acoustique à la guitare sèche. Ce qui suffit bien, vu que c’est encore une fois la salle qui chante. C’est, je crois, ce qu’on appelle un concert de rêve. «Donc vous connaissez vos classique … Qu’est-ce que je peux vous faire chanter ??!!

Mais il a son idée derrière la tête le bougre … Une version de La Bombe Humaine qui est juste à tomber par terre (désolée, mais Aubert peut aller se rhabiller tout de suite !!) Sa voix est magique et on décolle littéralement du sol. Ambiance concert privé. Il s’éclate et nous aussi. Il chante seul. Enfin juste accompagné par des centaines de voix. Nous remercie un pouce en l’air et l’autre main sur le cœur … What else 😉 ??!!

On termine le set (qui a quand même été faramineux en terme de nombre de titres chantés et de temps passé sur scène) dans le feux et les cris des guitares. Il saute sur scène, fait des moulinets de bras sur une reprise des Who. Il cours sur place en bout de scène, s’éclate et hurle dans son micro. Pour terminer sur un morceau de bravoure. C’est Vas Y Guitare, tout juste écrit pour sa magnifique compagne de jeux. Un truc de malade : tous les deux à genoux à terre, faisant hurler leurs instruments sous la fureur de leurs doigts. C’est fabuleux. «A la prochaine fois, merci beaucoup !!»

Quand il revient à l’appel de nos cris (et on ne fait pas semblant !!), il taquine «Vous faites beaucoup de bruits !! J’ai déjà connu ça, mais en 67/68 … C’était pour Les Beatles !! On va finir par avoir la grosse tête, mais on est que 3 !» Belle reprise de Led Zep, avec cette fois des sons carrément d’un autre monde qui sortent de sa guitare.

Et puis, c’est la dernière. «Vous voulez bien chanter celle-là pour nous dire au revoir Marseille ??!! Et vous la chantez tous seuls !!» C’est …. J’en ai des frissons de plaisir. On chante avec tout notre cœur. Il nous offre un solo qui n’en fini pas en nous murmurant «Vous êtes beaux …» Il sourit. Nous regarde. Fini par nous dire au revoir «Chao les Amis. Gardez ce sourire. Eclatez-vous dans la vie … Vous laissez pas emmerder : Jamais !!»

Composition

  1. 22M2
  2. Pro
  3. Je Joue
  4. Grizzly
  5. Cendrillon
  6. Cœur Ouvert
  7. Ça C’est Vraiment Toi
  8. Grand Ordinateur
  9. Frayer Avec Elle
  10. Dead Flowers (Rolling Stones)
  11. Wild World (Cat Stevens) – Acoustique
  12. La Bombe Humaine – Acoustique
  13. Tes Bonnes Choses – Acoustique
  14. Ces Idées Là
  15. Won’t Get Fooled Again (The Who)
  16. Vas Y Guitare
  17. 1er Rappel : Who Lotta Love (Led Zeppelin)
  18. Un Autre Monde

Date Limite de Consommation

  • Ce concert s’inscrit dans la tournée Grizzly Tour qui se termine le 24 Octobre 2012 à Les Montils
  • Album défendu : Grizzly (ça c’est vraiment moi) 

Site de Production

Site Officiel : www.bertignac.com/

Ingrédients

  • Louis Bertignac : Chant, Guitare & Harmonica
  • Marco Bravin : Basse
  • Eric Lebailly : Batterie

Remerciements

  • Stephan @ ConcertsAndco
  • Olivier @ Fiesta des Suds
  • par

    26 janvier 2015

    Photo du concert

    Louis Bertignac @ Silo (Marseille)

    J'avais beau avoir vu, il y a quelques mois, Louis Bertignac dans l'intime salle du Casino de Carry le Rouet, j'étais irrésistiblement attiré par ce nouveau concert au Silo. Car aller voir et entendre un Live ...

  • par

    05 octobre 2014

    Photo du concert

    Louis Bertignac @ Espace Fernandel (Carry le Rouet)

    Louis Bertignac fait pour moi partie des artistes hors normes : ultra disponible envers son public, malgré une énorme renommée, il sait rendre chaque concert unique et l'on sort toujours avec cette agréable impression d'avoir ...

  • par

    13 novembre 2015

    Photo du concert

    Louis Bertignac @ L'Usine (Istres)

    Aller voir Louis Bertignac en concert, c'est comme aller à une soirée entre amis : on a plein de choses à se dire et on a l'impression de ne s'être jamais perdu de vue. C'est d'ailleurs ...

La zone des lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.

  • VA:F [1.9.22_1171]
    0
    0
    image gravatar rajoute :

    Superbe série pleine d’énergie… Bravo…