Avis sur un show

29 avril 2011

North Atlantic Oscillation @ Trianon (Paris)

Le corps était là mais la tête se projettait déjà une petite heure après

  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Conditions de mise en boîte

Trois chansons et pis c’est tout ! Mais faut avouer je n’avais pas trop la tête à ça, pensant plutôt au concert qu’il allait suivre ! Et, pas aidé, j’ai trouvé leur scène très brouillon et dans le laps de temps imparti j’ai pas trop réussi à savoir où me mettre pour avoir une belle image..

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

J’aurai tendance à penser que c’est un bon groupe et les rares fois où mon oreille était pleinement attentive c’était très agréable mais bien souvent je pensais plutôt à l’exceptionnel concert qui allait suivre !

Etiqueté par Ysabel :

Une soirée très particulière pour moi ce soir …. Et même toute une journée bien particulière en fait. Aller à Paris, avoir le plaisir de dire quelques mots à Steven Wilson et à Aviv Geffen. Avoir attendu ce plaisir de les approcher avec des personnes qui me tiennent tout particulièrement à coeur. M’être bien amusée en voyant la tête de Steven lorsqu’il a retrouvé deux souris de mes amies …

Sans parler de ce très beau cadeau que fût cet interview avec Aviv. Beaucoup de stress. Infiniment d’émotion. Une irrépressible impression d’avoir l’air d’une gourde. Mais pas grave. Que du bonheur en fin de compte !!

Et, pour terminer cette incroyable journée, une arrivée dans cette très belle salle du Trianon. L’impatience de les voir tous les deux sur scène. Mais bon, je ne suis pas là que pour m’amuseJ. Un peu de sérieux quand même. je sort mon beau cahier rouge et je gribouille les impressions que me donnent les quatre garçons de North Atlantic Oscillation, première partie de Blackfield ce soir. Dès le départ, de bonnes sonorités. Un genre de Beach Boys en plus Pop. Avec une disposition plutôt classique : Guitare, Batterie, Basse et Clavier (même si, par la suite, certains rôle vont s’avérer interchangeables).

J’aime bien le décalage de leur look assez Rock avec leurs voix plutôt douces. Cela donne un drôle de mélange pas désagréable du tout. Leur musique est énergique et donne envie de bouger. La salle chauffe gentiment. Tout va bien.

Lorsque le clavier prend la main, les mélodies sont très belles et ça donne une dimension plus romantique à leur musique. On est emportés par ces rythmes plutôt envoutants. Un petit côté années 80, mais pas trop ostentatoire. On ferme un peu les yeux puis, en les ouvrant à nouveau, on continu de rêver devant les arabesques de lumière qui se dessinent sur les murs et le plafond. Une belle ambiance, vraiment. Ils savent savamment jouer sur l’alternance de la puissance et de l’émotion. Harmonisent les pauses de douceur avec les reprises en force. Tout est super bien géré, hormis peut-être un côté trop statique dans l’attitude et très peu de communication avec le public. Mais ce n’est pas choquant finalement et cela va bien avec leur joli univers.

Avant de nous quitter, ils nous font partager leur émotion de ce soir : c’est leur dernier concert sur cette tournée de Blackfield (fin de la partie européenne de celle-ci et donc de leur participation). Ils nous remercient, ainsi que tous ceux qui nous ont précédés, de cette chance qu’ils ont eu d’avoir profité du formidable public de leurs ainés. Ce fut un plaisir pour nous aussi. Et ils nous quittent avec un dernier morceaux qui me fait penser aux reprises que les Rockabye Baby font des plus grands noms du rock … Le tout dans une belle lumière bleue couchante … Ça y est, on est prêts pour les magiciens de Blackfield !!

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Grappling Hooks

Site de Production

Ingrédients

  • Sam Healy : Chant, Guitare & Clavier
  • Ben Martin : Batterie
  • Chris Howard : Basse

Remerciements

  • Roger @ Base Production

La zone des lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.