Avis sur un show

16 avril 2011

Bye Bye Blondie @ L'Usine (Istres)

Du bon rock des familles

  • 1
  • 1
  • 0
  • 0
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Conditions de mise en boîte

Librement au milieu du public

Chronique

Etiqueté par Arnaud :

Du très bon rock très efficace. Il n’y a pas de chichi les trois gus envoient la purée (sans non plus trop en faire) du début à la fin. Personnellement ça m’a beaucoup plus !

Etiqueté par Ysabel :

Ce samedi soir à l’Usine est Karément sous le signe du Rock.

Alors, en attendant l’arrivée de Mademoiselle K, on va se mettre en jambes et en oreilles avec Bye Bye Blondie. Nos trois rockeurs marseillais prennent place. Tout en noir. L’attitude y est : guitariste & bassiste bien campés sur leur jambes écartées. L’intro est exclusivement musicale et on voit tout de suite à qui on a affaire. Les guitares envoient du lourd. Ils ne font pas dans la fioriture et il est clair qu’ils vont réchauffer en 2/2 la salle, pas encore assez pleine à mon goût. Au bout de 5mn à peine, le bassiste est déchaîné et saute partout. On est dans du Rock anglais comme j’aime, avec une très bonne et belle énergie et un son excellent.

Avant de lancer Reaction, le chanteur/guitariste nous parle un peu de leur album éponyme, qui vient de sortir. Et il a déjà tellement donné de sa personne, qu’il est tout essoufflé. Heureusement que la batterie vient à son secours, avec une petite intro improvisée qui va lui permettre de reprendre un peu son souffle. Ça l’amuse et la salle aussi 😉 Ensuite, la machine repart de plus belle. Un son un peu plus californien (genre Beach Boys mais en plus pêchu).

Les solos de guitare s’enchainent et ne se ressemblent pas. On passe dans un style un peu plus spyché. J’adore le look à la Beatles des débuts du batteur : gilet de costume et petite cravate noire. Avec Run Baby, ils font encore monter la pression d’un cran. Ils sont vraiment à fond, en nage, épuisés. C’est impressionnant de voir à quel point ils se donnent sur scène. Nouveau morceau, nouveau genre. He’s Gone me fait plus penser à du U2. Leurs voix se déchirent et à eux trois ils remplissent vraiment l’Usine de bonnes vibrations. Le bassiste a indéniablement une pêche d’enfer.  Il est partout à la fois et nous en met plein la tête.

Je suis plutôt devant, mais un peu sur le côté de la salle, quasiment entourée de gamins et je peux vous dire que eux aussi, ils sont au taquet. Ils dansent, sautent sur place et imitent les attitudes des guitaristes … Comme quoi le Rock est un langage universel et intergénérationnel !!

Pour le dernier morceau, c’est encore le bassiste qui va chercher le public sur le devant de scène, pour ensuite se coller de dos devant la batterie. Il finit même par gratter ses cordes avec l’empli : ça c’est du Rock n’Roll 😉

Et ils quittent la scène presque comme des zombis : je pense qu’ils ne sont pas loin de ne plus en pouvoir. Très bon moment musical passé avec eux en tout cas !

Composition

  1. Lonely People
  2. Radio Edit
  3. Are You In Fashion
  4. Reaction
  5. Run Baby
  6. He’s Gone
  7. Ugly
  8. The Watcher
  9. Time

La zone des lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.