Avis sur un show

30 octobre 2010

Morcheeba @ Espace Julien (Marseille)

Ravi par ce concert, son ambiance, le son ... Mais un peu par ses lumières vraiment pas géniales !

  • 2
  • 1
  • 0
  • 3
  • 0
  • VN:F [1.9.22_1171]

Evaluation de la Soirée

Note global du concert, 6.0 - 2 votes
Pas d'Evaluation des internautes
Note d'Ysabel
Note d'Arnaud

1 : Pas du Tout - 2 : Un Peu - 3 : Moyennement - 4 : Beaucoup - 5 : Passionnement - 6 : A La Folie

Conditions de mise en boîte

Trois premières chansons au milieu du public. J’ai un peu dépassé et Skye m’a gentiment demandé d’arrêter !

Chronique

Etiquetée par Ysabel :

Ce soir Cours Julien, concert de Morcheeba. Et pas n’importe lequel. Pour la petite histoire, après le départ de Skye Edwards (la chanteuse), les frères Godfrey ont cherché à remplacer La voix de Morcheeba avec plus au moins de succès. Mais (et je ne suis pas la seule à le penser !!) en vain. Pour la dernière tournée, c’est la petite française Manda, troisième remplaçante attitrée, qu’ils avaient découverte sur My Space, qui part avec eux. Lors de leur concert aux Docks Des Suds (en première partie de Camille …. C’est pour dire l’aura exceptionnelle du groupe dans le sud à cette période) elle apparait comme une mignonne demoiselle avec un petit bout de voix pas désagréable, mais un peu le charisme d’un fruit de mer ….

Bref, impatiente de les retrouver, pour de bon cette fois, sur la scène de l’Espace Julien.

La première partie passée, une mise en bouche plutôt sympa et une salle qui, comme à son habitude (ou plutôt à celle des marseillais) se remplie au fur et à mesure de la prestation de ce premier groupe. Un public plutôt mélangé en âge et en style.

Tout prend place, les lumières s’allument et La Diva fait son entrée sur scène, dans une improbable robe rouge vaporeuse, agrémentée d’un vertigineux dos nu. Elle est perchée sur de non moins incroyables chaussures noires à talons compensés, coiffée à «l’iroquoise chic» et porte des faux cils de poupée Barbie …. Ok, c’est bon : on a retrouvé Skye !!!!

Elle attaque par The Sea et tout de suite elle captive la salle. Son corps ondule sur la musique, la chaleur de sa voix incomparable monte dans l’air accompagnée de celle de la guitare de Ross Godfrey et on est au paradis.

Entre les morceaux, elle nous offre quelques mots de français avec son joli sourire à fossette. Elle est vraiment charmante. Je sais bien que ce qu’on lui demande est de chanter, mais Skye c’est aussi un personnage. Au delà de sa voix qui est vraiment très particulière (et en live, c’est CD + 10 !!), elle fait partie de ces chanteuses qui emplissent à elles seules l’espace. Elle a ce petit je ne sais quoi qui ensorcelle le public. Je comprends que lorsque nos deux britanniques l’ont recroisée dans un Pub de Londres, ils aient eu envie de lui faire écouter ce qu’ils avaient en préparation dans leur marmite pour la convaincre de repartir avec eux.

Les morceaux s’enchaînent et ne se ressemblent pas (Hey …. C’est du Morcheeba !!). On passe par des sonorités un peu plus d’inspiration Reggae. Le son est nickel. Pas étonnant pour cette salle qui ne déçoit jamais sur ce point.

Ross va sortir à un moment une petite flasque pour se requinquer : «It’s a special drink. My medecine» précise-t-il.

Sur Otherwise, la voix se fait encore plus chaude. Cette chanson est vraiment magnifique. Elle est aérienne avec ce ventilateur qui soulève les pétales de sa robe. Les gestes de ses mains, ses déplacements, les modulations de sa voix …. Tout est en grâce. Et ce n’est qu’un début !!

Avant de commencer Even Though, elle nous demande «Who’s got the new album ?»

Elle fait allumer la salle pour voir et parler avec le public.

Elle nous confit même «Did you like that one … Because it’s my favorite !»

Et c’est vrai qu’elle est belle celle-ci, avec son petit côté ballade.

La complicité du groupe est vraiment papable. Elle nous raconte plein de trucs entre les morceaux. Les musiciens la taquine pour la faire taire. Elle rit. Prend le premier rang à témoin. Tout est simple, sincère. A la fois super travaillé et donnant pourtant une sensation de réelle fraîcheur. Skye sait vraiment faire corps avec la musique de Morcheeba.

Avec Part Of The Process le public se met à chanter et à frapper dans les mains. Elle fait monter la chaleur de la salle. Nous fait remarquer que eux, sur scène, ils n’entendent rien. Attrape un IPhone dans le public. Se filme. Se ballade parmi les musiciens et le promène sur le public (celui là, il doit déjà être sur YouTube !!). La salle entière est aux anges.

Elle entre totalement dans son personnage, mets en scène les morceaux qu’elle interprète. Sa présence occupe la scène avec charme et espièglerie. Elle nous présente le guitariste, Ross comme «The best of the best» et le salue à la manière d’un pacha. Elle s’inquiète de savoir si nous passons une bonne soirée mais s’excuse que son français soit «Merde».

Elle va terminer le set dans une ambiance incroyable, en faisant durer je ne sais combien de temps Beat Of The Drum. Elle partage la salle en deux : les garçons, les filles. Chacun ayant sa partie vocale. Et bien sûr, elle est obligée de se rendre à l’évidence «Girls are better !! So guy’s, do you remember your part ??» Toute la salle participe. C’est le feu. Et le tout se termine sous un tonnerre d’applaudissement.

Elle nous envoie un baiser avant de quitter la salle.

Pour les rappels, elle va commencer par un petit bijoux de Over and Over en cession acoustique. Tout en douceur, avec les voix qui vont monter du public pour se mêler à la sienne.

Puis elle va partir dans une danse endiablée sur Be Yourself. Elle est hyper sexy avec cette robe d’un autre monde. Elle profite du ventilateur pour faire redescendre la température de ses jupons …. Et je ne vous raconte pas celle du premier rang qui, elle, monte !! Et ce n’est pas le chanceux du premier rang, qui a eu droit à un énorme bizoux sur le sommet de son crâne qui dira le contraire 😉

Elle va terminer sur Rome Wasn’t Built In A Day, tête en arrière et micro vers le ciel. On a vraiment eu un concert digne de ce nom, qui a su monter en puissance et qui nous a permis de retrouver le Morcheeba qu’on aime.

Composition

  1. The Sea
  2. Friction
  3. Otherwise
  4. Never an easy way
  5. Even Though
  6. Part of the process
  7. Blood like lemonade
  8. Slow Down
  9. Crimson
  10. Trigger Hippy
  11. Beat of the Drum
  12. Blindfold
  13. 1er Rappel : Over And Over
  14. Be Yourself
  15. Rome

Date Limite de Consommation

  • Album défendu : Blood Like Lemonade

Site de Production

Site Officiel : http://www.morcheeba.co.uk/

Ingrédients

  • Skye Edwards : Chant
  • Paul Godfrey : Platine DJ
  • Ross Godfrey : Guitare

Remerciements

  • Esther @ Adam Concert

La Zone des Lecteurs

Nous attendons avec impatience vos commentaires sur la chronique, les photos, l'artiste, votre avis sur ce concert ou un autre de la tournée.

Ne pas hésiter, nous sommes toujours ravis d'avoir un retour, même critique. Concerts en Boîte c'est aussi vous !

Pour avoir un zoli icone à côté de vos messages, il vous faut un gravatar.